Publié le 27 décembre 2019

ENTREPRISES RESPONSABLES

Devoir de vigilance, ESG, Gig economy : les mots qui ont marqué 2019 montrent la transformation de notre économie

Devoir de vigilance, RSE/ESG, Gig Economy, Article 173 ou Seveso, voici 5 mots que vous avez cherché massivement en 2019 sur le lexique de Novethic. Un Top 5 qui montre les transformations de l’économie et de la finance, en matière sociale ou environnementale.

Nuage de mots 2019
Voici le top 5 des mots les plus recherchés sur le lexique de Novethic.
@BH

1. RSE / ESG / ISR

Qu’est-ce que la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ? À quoi peuvent bien faire référence les lettres ESG – pour environnement, social et gouvernance- ou ISR – investissement socialement responsable ? Ces notions ont soufflé leurs 10 bougies depuis longtemps mais restent méconnues des Français. Selon une étude du Medef publié mi-décembre, 18 % des salariés indiquent ne pas savoir sur quoi porte le développement durable en entreprise.

Ces démarches, qu’elles soient portées par des entreprises (RSE) ou des investisseurs (ESG et ISR), sont pourtant au cœur du changement qui est en train de s’opérer dans le monde économique. Souvent initiées par les réglementations, elles sont de plus en plus poussées dans une optique de performance. Difficile aujourd'hui de s’exonérer de la prise en compte des dimensions environnementales, sociales et de gouvernance dans son modèle d’affaires ou l’analyse de son portefeuille comme le montre l’intégration des agences de notation extra-financières au sein des agences de notation traditionnelles.

2. Devoir de vigilance

Adoptée en 2017, la loi sur le devoir de vigilance oblige les grandes sociétés françaises et étrangères ayant une forte implantation sur le territoire à mieux prendre en compte les risques ESG (voir ci-dessus) dans toute leur chaîne de valeur, dans le monde entier. Elle permet aussi aux victimes potentielles des dommages causées par ces entreprises ou leurs filiales d’avoir un meilleur recours à la justice.

2019 marque un tournant dans l’application de cette loi. Après une année de rodage, les plans de vigilance que doivent publier les grandes entreprises concernées sont devenus opposables. Et les premières actions en justice sont donc tombées. Parmi les entreprises visées : EDF, Téléperformance  et Total. On attend une première interprétation de la loi par la justice, qui statuera fin janvier sur le cas de Total en Ouganda.

L’exemple français commence également à essaimer dans d’autres pays qui réfléchissent à une telle loi comme l'Allemagne ou même au sein de l'ONU.

3. Gig economy

La gig economy, l’autre nom de l’ubérisation, a encore fait parler d’elle en 2019. Les revers d’un travail plus fractionné, sans intermédiaires, commencent à se faire jour. Portées à la fiction via la série "Years & Years" ou "Sorry, we missed you", le film de Ken Loach, les conséquences sociales de cette économie fragmentée donnent de plus en plus lieu à des tentatives de régulation.

En 2019, une vingtaine de villes dans le monde ont réglementé le nombre de nuitées que les particuliers peuvent mettre en location via Airbnb. Plusieurs villes (Londres) et États fédérés (Californie) tentent aussi de mieux réguler la sécurité de la plateforme Uber et l’emploi des chauffeurs qui travaillent pour elle. La France avait quant à elle opté pour la voie de l’autorégulation avec l’idée d’une charte de responsabilité des plateformes introduite dans la loi Mobilité mais retoquée par le Conseil constitutionnel.

4. Article 173

L’article 173 de la loi sur la transition énergétique définit les obligations d’information des investisseurs institutionnels français concernant leur prise en compte des dimensions ESG (voir plus haut). Chaque année, Novethic analyse les rapports de ces institutionnels.

L’édition 2019 focalisée sur le climat montre le creusement de l’écart entre quelques grands investisseurs très engagés et les attentistes faisant manquer l’un des objectifs de cette réglementation : diffuser la culture du risque climat aux plus grosses institutions financières. 

5. Seveso

Le 26 septembre, un incendie se déclare dans une usine Seveso seuil haut, soit un site industriel sous haute surveillance en raison de la présence de produits dangereux, dans la banlieue de Rouen. Lubrizol y fabrique des additifs pour carburants. La fumée noire, ses dépôts sur une large partie du territoire et surtout les problèmes respiratoires, inquiètent alors la population, d’autant que la communication publique manque de transparence. L’usine ne reprendra que partiellement ses activités trois mois plus tard.

L’accident, le plus important depuis celui d’AZF en 2001, a remis la question de la sécurité industrielle sur le devant de la scène. La France compte plus de 1 300 sites dits Seveso, dont plus de 700 de seuils hauts. Des sites parfois situés dans des zones de population très denses et dont la surveillance peut parfois présenter des défaillances

 

Béatrice Héraud @beatriceheraud  


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENTREPRISES RESPONSABLES

Entreprise responsable

Actualité nationale, européenne et mondiale quotidienne de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

CAC40 impact iStock Fokusiert

Découvrez les 10 entreprises du CAC 40 qui ont le plus d'impact positif sur la planète et la société

222/1000 : c’est le score d’impact environnemental et social moyen du CAC 40 selon une nouvelle agence de notation franco-québécoise, Impak Finance. Elle a dévoilé le 19 février sa méthodologie basée sur la mesure d’impact et son classement des grandes entreprises françaises dont le cœur de métier...

Se chauffer ou se déplacer pour moins cher... 35 banques et grandes entreprises s’engagent pour les plus fragiles

Il y a un an, Emmanuel Faber, le DG de Danone et Thomas Buberl, celui d'Axa, lançait le "collectif d’entreprises pour une économie plus inclusive". Il réunit aujourd'hui 35 grandes entreprises. Après des premières annonces sur l’emploi des jeunes, ce sont les ménages les plus modestes qui sont...

Reporting verte entreprises UE matejmo

Le Big Data ESG des entreprises européennes n’est pas à la hauteur de l’urgence climatique

Le reporting des entreprises européennes sur les dimensions environnementales et sociales n’est pas à la hauteur des attentes de leurs parties prenantes et de l’urgence climatique. C’est le constat sans appel dressé par la coalition "Alliance pour la transparence des entreprises" qui publiait son...

Fabrice Bonnifet

"La RSE traditionnelle doit faire place à la Responsabilité morale des Entreprises", Fabrice Bonnifet, Président du C3D

2020 doit être une décennie décisive pour le changement de système économique. Face au dérèglement climatique, à l'effondrement de la biodiversité et à la montée des inégalités, les entreprises ont un rôle à jouer mais doivent bouleverser leurs business models. Et les directeurs développement...