Publié le 11 octobre 2018

SOCIAL

[La vidéo des solutions] L’appli Buy Or Not pousse au boycott des entreprises irresponsables (et ça fonctionne)

Petit Navire pointé du doigt pour ses techniques de pêche, Coca-Cola pour l'assèchement des nappes phréatiques... L'application BuyOrNot, lancée par IBoycott, en plus de fournir l'impact nutritionnel des produits scannés par le consommateur, propose aussi de connaître l'impact sociétal de l'entreprise qui produit ces denrées. Le consommateur, désormais informé, peut choisir de boycotter la marque.

L'application Buy Or Not touche à la réputation des entreprises en dévoilant les affaires dans lesquelles elles sont pointées du doigt.
Marina Fabre

Après Yuka, YaQuoiDedans, Etiquettable, Too Good To Go… Les consommateurs font une indigestion des applications pour mieux manger. Ils vont pouvoir se rabattre sur une alternative un peu différente : BuyOrNot. À première vue, cette nouvelle appli, lancée le 22 septembre par l'association IBoycott, ne diffère par de Yuka. Elle utilise la même base de données pour fournir aux consommateurs l’impact nutritionnel des aliments.

Mais son originalité est la mesure de l'impact sociétal. BuyOrNot propose aux consommateurs de connaître les pratiques éthiques de l'entreprise fabriquant le produit qu'ils viennent de scanner. "Vous allez par exemple scanner une bouteille de jus de fruit de la marque Innocent", propose Achille de IBoycott en liant les gestes à la parole à l’aide de son smartphone. "Vous allez vous rendre compte qu’il appartient à la multinationale Coca-Cola. Et que la communauté a lancé une campagne de boycott contre ce groupe à cause de son utilisation du plastique et de l’assèchement des nappes phréatiques au Mexique".

Petit Navire plie face au boycott des consommateurs 

L’application vous propose des alternatives mais surtout la possibilité de rejoindre la campagne de boycott qui pèse sur l’entreprise visée. Si cette campagne est rejointe par plus de 1 000 personnes, elle est publiée en ligne. L’entreprise détient alors un droit de réponse.

L’association a déjà fait plier plusieurs grands noms. Petit Navire par exemple, pointé du doigt pour le DCP, dispositif de concentration de poisson, une technique de pêche responsable du déclin d’au moins 300 espèces marines. L’entreprise travaille désormais avec Greenpeace pour développer une pêche plus durable. Son but est de réduire de 75 % la pêche à DCP d’ici 2020.

500 000 utilisateurs d'ici la fin de l'année 

"C'est une de nos plus belles victoires. Et elle montre concrètement que les consommateurs peuvent influencer la politique d’une entreprise", fait remarquer Achille. "L’application lie deux enjeux : mieux manger pour soi et mieux manger pour les autres", explique-t-il

L’appli est disponible gratuitement sous Androïd et bientôt sur l’Apple Store. BuyOrNot souhaite à l’avenir enrichir sa base en s’associant avec d’autres associations. L’équipe espère comptabiliser 500 000 utilisateurs d’ici la fin de l’année. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Metaverse gafam Fanny PARISE Me lanie Bultez

Fanny Parise, anthropologue : "La consommation responsable est un alibi de l’hyperconsommation"

Ils portent des baskets écoresponsables, mangent des œufs "qui ne tuent pas la poule" et se déplacent en vélo électrique. Dans son dernier livre, l'anthropologue Fanny Parise épingle les apôtres de la consommation responsable, des "enfants gâtés" qui perpétuent un système hyperconsumériste. Loin de...

Solde fast fashion textile THOMAS COEX AFP

La perte d’intérêt pour les soldes, symbole d’un secteur de l'habillement en crise

Autrefois rendez-vous incontournable des consommateurs, les soldes subissent une perte d'intérêt. Si le Covid-19 et l'inflation qui a explosé avec la guerre en Ukraine participent à ce désamour, c'est une tendance plus profonde qui traverse tout le secteur de l'habillement. Les géants de la "real...

Penurie risque guerre ukraine covid Frederic Scheiber Hans Lucas Hans Lucas via AFP

"Le monde qui craque" saison 2 : Ces pénuries qui bouleversent notre consommation

Alors que la pandémie de Covid-19 a perturbé pendant des mois les chaînes d'approvisionnement, viennent s’ajouter le dérèglement climatique et la guerre en Ukraine. Moutarde, câbles électriques, bouteilles en verre… plusieurs secteurs de notre économie sont impactés. Les prix flambent et les...

Prix vie chere inflation INA FASSBENDER AFP

Pâte, viande, huile… l’inflation grimpe sur fond de colère sociale

La facture est salée pour les ménages. L'inflation a provoqué une hausse considérable des prix de certaines denrées alimentaires comme les pâtes, la viande ou la farine. Une situation qui devrait empirer avec la guerre en Ukraine, et qui s'ajoute à l'envolée des prix du carburant. En France,...