Finance verte

La finance verte rassemble l’ensemble des opérations financières ayant pour finalité de favoriser la transition énergétique et de lutter contre le réchauffement climatique. Il s’agit d’un marché qui s’est considérablement développé et qui continue à croître. 

L’outil principal de la finance verte demeure les obligations vertes ou Green bonds, émises dans le but de financer les initiatives participant à lutter contre le réchauffement climatique et assurer la transition énergétique. Les investisseurs peuvent aussi sélectionner des entreprises sur les critères environnementaux par le biais des fonds verts

Pour réduire leur exposition aux risques climatiques, les investisseurs peuvent aussi, après avoir mesuré l'empreinte carbone de leurs portefeuilles, désinvestir les entreprises les plus émettrices de gaz à effet de serre ou les plus à risques sur des critères environnementaux. Avant d'en arriver à cette extrémité, certains dialoguent aussi avec les entreprises dans lesquelles ils investissent pour leur demander d'être plus transparentes sur leur stratégie climatique et surtout d'en adopter une en ligne avec la trajectoire 2°C fixée par l'accord de Paris. 

La Finance verte s’inscrit dans le cadre de l’investissement responsable (IR) qui a pour finalité d’ajouter le respect des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) aux critères purement financiers.

Si elle a le vent en poupe, la finance verte a besoin d’un véritable cadre structurant, notamment par le biais de critères qualifiants, pour poursuivre son essor et diffuser les bonnes pratiques qu’elle soutient et recommande. 

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Un an d'Emmanuel Macron au pouvoir : un héraut mondial du climat, mais des décisions attendues au niveau national

Ce lundi 7 mai, cela fait exactement un an qu'Emmanuel Macron a été élu Président de la République. De tous les candidats à l’élection présidentielle, il était l'un des moins engagés sur l’environnement. Pourtant, le retrait des États-Unis en juin dernier l'a propulsé sur le devant de la...

[Décryptage] Alstom, Veolia, Bpifrance, Marseille… appelés à émettre des obligations vertes par la Climate Bonds Initiative

La France est la première place européenne en matière de Green Bonds. En 2017, hors dette souveraine, les émissions ont encore doublé, attirant nombre de nouveaux émetteurs. Pourtant, un rapport de la Climate Bonds Initiative liste des entreprises et des collectivités qui émettent des...

Les fonds verts bondissent en Europe… mais restent encore marginaux

L’élan politique donné à la finance verte en Europe s’est traduit par une dynamique inédite en 2017 en matière de collecte des fonds verts. Les encours atteignent désormais 32,2 milliards d’euros, en progression de 49 % sur un an. Deux pays tirent le continent : la France et la Suisse.