Publié le 13 juin 2018

SOCIAL

#FrenchImpact : Enercoop, Phenix, Envie… Le gouvernement labellise 22 entreprises pionnières de l'économie sociale et solidaire

Annoncé en début d’année lors du lancement de French Impact pour l’innovation sociale, le gouvernement a révélé mardi 12 juin le nom des 22 entreprises pionnières de l’économie sociale et solidaire (ESS). Celles qui ont fait la preuve de leur réussite sur le plan social, environnemental et économique. Elles vont être accompagnées pendant trois ans dans leur changement d’échelle afin que leurs solutions soient démultipliées sur l’ensemble du territoire.

400 personnes étaient réunies au théâtre de la Renaissance pour l'annonce des 22 entreprises pionnières de l'économie sociale et solidaire.
@CA

Atmosphère tamisée, jeux de lumières, intermèdes musicaux, confidences, rires et applaudissements chaleureux, l'ambiance est détendue et enjouée. Sur les planches du théâtre de la Renaissance à Paris ce mardi 12 juin, ce ne sont pas des comédiens qui se sont succédé sur scène mais sept ministres (1) dans un exercice de stand-up. C’est au cours d’un véritable show que le gouvernement a choisi d’annoncer le nom des 22 entreprises (2) labellisées comme pionnières de l'économie sociale et solidaire (ESS) et parrainés par les différents ministères représentés.   

Le théâtre de la Renaissance comme un symbole de l'économie solidaire née il y a 150 ans en Angleterre. Un secteur, aujourd'hui, en mal de reconnaissance et que l'Exécutif veut dresser en exemple. Ces pionnières vont ainsi servir de vitrine au mouvement French Impact lancé en janvier dernier par le ministère de la Transition écologique dont l’ambition est de faire de l’ESS la norme. Ce label va leur permettre de changer d'échelle et de déployer leurs solutions sur tout le territoire avec un accompagnement financier sur trois ans.  

Objectif : démultiplier les bénéficiaires

Parmi les 22 projets retenus - sur quelques 200 candidatures -, il y a quelques entreprises emblématiques de l’ESS telles que Enercoop, fournisseur d'électricité verte depuis 2005. Elle compte 60 000 clients dans un secteur très concurrentiel, a tenu à rappeler son fondateur qui appelle tous les bâtiments publics à choisir son énergie propre et coopérative. Son ambition est d’atteindre 150 000 clients d’ici 2020.  

Autre entreprise historique de l’ESS, Mozaik RH qui se bat depuis dix ans pour favoriser le recrutement des jeunes aux profils variés. Avec French Impact, le cabinet va lancer une plateforme digitale pour accélérer les processus et passer à 5 000 recrues par an contre 500 jusqu’alors. Phenix qui aide à réduire le gaspillage alimentaire et Envie Autonomie qui recycle du matériel médical à prix accessible font également partie des 22 pionnières.  

Le secteur sportif a aussi été récompensé au travers de Siel bleu, un groupe associatif fondé en 1997 en Alsace qui promeut l’activité physique comme médicament du XXIe siècle. Il propose ainsi des séances adaptées aux personnes âgées, en situation de handicap ou atteinte de maladie chronique. 120 000 bénéficiaires en profitent chaque semaine et l’objectif est de multiplier ce chiffre par trois d’ici 2021.

"Mobilisation sans précédent"   

Parmi les lauréats, il y a aussi quelques belles surprises comme Ecov, une start-up créée fin 2014 qui veut transformer la voiture en transport collectif dans les zones périurbaines et rurales, à mi-chemin entre le stop et le covoiturage. "Nous n’avons pas de pétrole en France mais beaucoup de sièges libres dans nos voitures", a lancé Thomas Matagne, le PDG, en recevant son prix.  

Jaccede.com, une application qui recense l’accessibilité des lieux publics pour les personnes à mobilité réduite, Toit à moi, une association qui achète des logements aux sans-abris via le don, ou encore Ticket for change, qui se définit comme un activateur de talents, ont également été labellisées comme pionnières de l’ESS. Chacune d’entre elles va bénéficier d’un accompagnement sur mesure (financement du plan de croissance, mise à disposition d’un "Hacker Le French Impact", évaluation de l’impact, pool de partenaires privés, etc.).   

"Le French Impact s’appuie sur une mobilisation gouvernementale sans précédent. Jamais autant de ministres n’ont été réunis pour soutenir l’économie sociale et solidaire. Les annonces d’aujourd’hui incarnent un changement de paradigme pour l’économie sociale et solidaire", s’est réjoui Christophe Itier, le haut-commissaire à l’ESS et maître de cérémonie pour l’occasion. Début juillet, un nouvel appel à projets pour labelliser cette fois des territoires de l’innovation sociale va être lancé et un fonds d’amorçage d’au moins 20 millions d’euros pour soutenir les petits structures sera mis en place d’ici la fin de l’année. Le mouvement est en marche…

Concepcion Alvarez, @conce1

 

(1) Agnès Buzyn (Santé), Jean-Michel Blanquer (Éducation), Laura Flessel (Sports), Sophie Cluzel (Personnes handicapées), Mounir Mahjoubi (Numérique), Brune Poirson (Transition écologique et solidaire) et Julien Denormandie (Cohésion des Territoires).

(2) Acta Vista – Article 1 – Baluchon – Ecov – Enercoop – Envie autonomie – Fédération Simon de Cyrène – La foncière Chênelet – GRAP – Jaccede – Mozaik RH – Messidor – Phenix – Siel Bleu – Ticket for Change – Toit à moi – Trait d’union – VAE Les 2 Rives - Voisin Malin - WeTechCare - Yes We Camp & Plateau Urbain.

 

 

 


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres