Publié le 24 octobre 2017

SOCIAL

L'économie sociale et solidaire devrait devenir "la norme", selon Nicolas Hulot

À quelques jours du démarrage du mois de l’économie sociale et solidaire, Nicolas Hulot a fait un déplacement dans une association de réinsertion pour promouvoir ce modèle. Il appelle même à redéfinir le rôle des entreprises dont la finalité ne doit pas être de faire des profits mais d’atteindre des objectifs au service de la société.

"Quel débouché peut-on avoir dans une économie qui consomme de plus en plus de ressources, dans un monde qui, lui, malheureusement, ne se renouvelle pas ?", s'interroge Nicolas Hulot.
FrançoisMori/AFP

L'économie sociale et solidaire devrait devenir "la norme" en France car dans un monde aux ressources limitées, la solidarité n'est "pas une option" mais "une obligation", a affirmé lundi 23 octobre Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire.

"On n'a pas réalisé que l'économie sociale et solidaire en France est un énorme gisement d'emplois, un extraordinaire instrument d'insertion et que ça crée du lien dans une société qui a tendance à se fragmenter", a-t-il assuré lors de l'inauguration de locaux de l'association d'insertion Ateliers sans frontières à Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne).

S'extraire d'une économie qui dilapide, qui détruit, qui jette

"Je voudrais que ce qui apparaît aujourd'hui comme l'exception - et qui n'est d'ailleurs pas si marginal que ça - devienne demain la norme économique dans notre pays", a ajouté le ministre, dont c'était la première prise de parole publique sur ce thème depuis son entrée au gouvernement.

"Si ça ne devient pas la norme demain, quel débouché peut-on avoir dans une économie qui consomme de plus en plus de ressources, dans un monde qui, lui, malheureusement, ne se renouvelle pas ?", s'est-il interrogé. La solidarité "n'est pas une option" mais "une obligation", "encore faut-il s'extraire d'une économie qui dilapide, qui détruit, qui jette", a souligné le ministre.

"Dans le Code civil, l'objet d'une entreprise, c'est le profit", mais "le profit, ce n'est pas une finalité, c'est un moyen pour réaliser des objectifs solidaires et sociaux", a-t-il dit. Selon lui, "il faudra bien redéfinir collectivement quel est le rôle d'une entreprise, quel est le rôle d'une société".

Novembre, mois de l’économie solidaire

Les Ateliers sans frontières emploient 75 salariés en insertion pour deux activités : le démantèlement et la revalorisation de matériel informatique et la gestion de la plateforme logistique de la marque de baskets Veja fabriquées en employant des matériaux biosourcés et dans le respect des règles du commerce équitable.

Le mois de novembre sera celui de l’Économie Sociale et Solidaire. C’est la dixième édition de cet évènement. Nicolas Hulot en fera le lancement officiel le 25 octobre en compagnie de Marie-Martine Lips, présidente du Conseil national des chambres régionales de l’économie sociale et solidaire (CNCRESS) et de Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire.

La Rédaction avec AFP


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Economie sociale et solidaire

L’économie sociale et solidaire (ESS) rassemble des entreprises de toute nature. Celles qui font de l’insertion mais aussi les grandes mutuelles appartiennent à ce secteur qui représente 10 % du PIB et près de 10 % des emplois en France. Il nourrit les politiques d’achats responsables des grands groupes.

Reparation pixabay

L'État peine à lancer les "fonds réparation", son système censé financer la remise en état d'objets du quotidien

Un observatoire des "fonds réparation" a été créé pour superviser le bon fonctionnement du dispositif et a été confié à l’association de consommateurs CLCV. Avant même que le dispositif ne soit lancé, un collectif avait contesté en justice le décret qui acte sa création. Des ONG déplorent en effet...

Cocolis Utilisateurs covoiturage guitare copyright Nais BESSAIH

Face à la hausse des prix, la livraison collaborative de courses et de colis est en plein essor

Face à l'envolée des prix à la pompe, les Français ne manquent pas de ressources. Alors que les plateformes de covoiturage ont vu le nombre d'inscriptions exploser ces derniers mois, d'autres formules inspirées de ce modèle sont en plein essor. Il s'agit de la livraison collaborative de colis ou de...

Solidaire ESS finansol CCO

L’association Fair veut inscrire la finance à impact social dans les débats de la présidentielle

L’association de la finance solidaire veut peser dans la présidentielle. Fair, anciennement Finansol, a mis au point une dizaine de propositions visant à améliorer l’accès au financement des entreprises de l’économie sociale et solidaire. Elle va désormais présenter ses idées pour favoriser la...

E S S

Les entreprises de l’Économie sociale et solidaire sont plus résilientes face à la crise sanitaire et l’instabilité économique

Les chiffres sont unanimes. Les structures de l’économie sociale et solidaire, contre tout attente, résistent mieux aux turbulences économiques liées à la crise sanitaire. Une résilience dont les causes sont à trouver dans leur modèle économique, qui depuis très longtemps tente d’allier rentabilité,...