Publié le 22 janvier 2021

SOCIAL

Parité en entreprise : la France poussée à étendre les quotas de femmes aux comités exécutifs et de direction

Dix ans après la loi Copé-Zimmermann imposant 40 % de quotas de femmes dans les conseils d'administration, le Haut Conseil à l'égalité appelle à étendre cette mesure aux comités exécutifs et de direction. Alors que le taux de femmes plafonne à 17 % dans les Comex, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, s'est dit favorable à cette extension. Une proposition de loi, en ce sens, devrait être déposée à la mi-mars. 

Egalite hommes femmes FeodoraChiosea 01
Bruno Le Maire s'est dit favorable à un quota de femmes dans les comités de direction des grandes entreprises.
@FeodoraChiosea

[Mise à jour le 26 janvier] C'était en 2011. La part de femmes dans les conseils d'administration plafonnait alors à 20 % dans les entreprises du CAC40. Dix ans plus tard, le taux a plus que doublé atteignant désormais 44,6%. Mais cette explosion de la présence de femmes ne s'est pas faite naturellement. Il a fallu, pour cela, que la France impose des quotas dans les CA avec la loi Copé Zimmermann. Afin de poursuivre cette dynamique, le 26 janvier, le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCE) a appelé à étendre cette mesure aux comités exécutifs et de direction. 

"L'enjeu est de taille car lutter contre le difficile accès des femmes aux postes de responsabilité, connu également sous l'appellation de "plafond de verre", fait partie intégrante des leviers à actionner pour parvenir à l'égalité professionnelle réelle entre les femmes et les hommes", estiment, dans une déclaration commune, la présidente du HCE, Brigitte Grésy et la co-autrice de la loi de 2011, l'ex-députée Marie-Jo Zimmermann. Le HCE recommande ainsi de fixer un quota de 20 % de femmes dans trois ans dans les comités exécutifs et de direction puis 40 % dans six ans. 

Une loi en mars

Alors qu'une seule femme dirige actuellement une entreprise du CAC40 en la personne de Catherine Mc Gregor, directrice générale d'Engie et que le taux de femmes dans les comités de direction des grandes entreprises ne dépasse pas 17 %, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire s'est dit favorable le 18 janvier, à cette mesure. "Nous avons la réalité d'une situation qui ne s'améliore pas assez vite. Ni sur l'égalité salariale, ni sur des postes de direction", a déclaré le ministre lors d'une audition à l'Assemblée nationale dans le cadre de la mission d'information sur l'égalité économique et professionnelle ajoutant qu’"il faut maintenant être capable de passer la vitesse supérieure, et donc de rentrer dans une logique plus ambitieuse qui passe par des quotas".

Avec les ministres du Travail Élisabeth Borne, de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal et de l'Égalité entre les femmes et les hommes Élisabeth Moreno, le ministre de l’Économie va ainsi pousser "pour qu'il y ait une proposition de loi qui puisse être déposée dans la semaine du 15 mars", a précisé le ministre de l'Économie.

La France n’est pas le seul pays à se pencher sur la question des quotas dans les Comex. En novembre dernier, le gouvernement allemand a accepté, après moult négociations, d’imposer un quota obligatoire dans les comités exécutifs des sociétés cotées en Bourse. Désormais les directoires devront obligatoirement compter une femme à partir du moment où ils sont composés de trois membres. 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Diversité

Pour prévenir la discrimination à l’emploi, les entreprises mettent progressivement en place des politiques de diversité. Elles consistent à faire la promotion de l’égalité de traitement entre des salariés dont les compétences sont équivalentes.

Egalite hommes femmes FeodoraChiosea 01

Parité en entreprise : la France poussée à étendre les quotas de femmes aux comités exécutifs et de direction

Dix ans après la loi Copé-Zimmermann imposant 40 % de quotas de femmes dans les conseils d'administration, le Haut Conseil à l'égalité appelle à étendre cette mesure aux comités exécutifs et de direction. Alors que le taux de femmes plafonne à 17 % dans les Comex, le ministre de l'Économie, Bruno Le...

New york cco wiggijo

[Bonne nouvelle] À New York, touché sévèrement par le Covid-19, des grands patrons s'engagent à embaucher 100 000 personnes défavorisées

Un collectif de 27 patrons de grandes entreprises présentes à New York, telles que JPMorgan Chase, BlackRock, Google, IBM ou Amazon, se sont engagés à embaucher 100 000 personnes à faibles revenus et/ou issues des minorités noires, latinos et asiatiques, d'ici 2030. Une réponse à la crise du...

Celine calvez media femme homme

Un rapport parlementaire veut conditionner les aides à la presse au respect de l’égalité femmes-hommes

Les femmes, qui représentent la majorité de la population, sont largement sous-représentées dans les médias en tant qu'expertes. Le Covid-19 a même accentué cette tendance avec seulement 9 % d'expertes dans les JT de France 2 et France 3 en mars. Face à la situation, un pré-rapport parlementaire...

Emma watson integre le ca de kering

L'actrice Emma Watson rejoint le groupe de luxe Kering pour promouvoir la mode durable

En nommant l’actrice Emma Watson comme administratrice pour promouvoir la place des femmes et la mode durable, Kering frappe fort en termes médiatique. Reste à voir quel rôle jouera effectivement la jeune actrice dans le scénario stratégique du groupe français de luxe, elle qui a été "pionnière dans...