Publié le 29 janvier 2021

ÉCONOMIE

Il y a un an, Novethic parlait pour la première fois du "Coronavirus"... depuis tout a changé

C’était il y a un an jour pour jour. Pour la première fois, Novethic écrivait le mot "Coronavirus" dans ses colonnes. Depuis, de nouveaux mots sont entrés dans notre vocabulaire courant : confinement, Covid-19, zoonose, monde d'après… En une année seulement, notre quotidien a basculé et nos priorités ont été chamboulées. De Wuhan aux plans de relance en passant par les campagnes de vaccination, retour sur un an de Covid-19. 

Coronavirus chine economie mondiale malade 01
Il y a un an, un étrange virus frappait la ville de Wuhan en Chine.
@Stringer/Getty Images/AFP

Le virus grippe l’économie mondiale

En janvier 2020, le Coronavirus (Novethic ne parlait pas encore de Covid-19) était une maladie lointaine dont les risques de propagation en France étaient "très faibles" selon l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn. Et pourtant, déjà, des soubresauts économiques nous forçaient à nous y intéresser. Avec la mise en quarantaine de Wuhan, véritable hub industriel, l’hyper-dépendance européenne aux usines chinoises nous sautait alors aux yeux. PSA choisissait de rapatrier ses salariés, Toyota fermait ses lignes de production, Apple essayait de se tourner vers d’autres fournisseurs… Les pays du monde étaient déjà touchés avant même que le Covid-19 ne s’installe sur leur territoire.

Du confinement au plan de relance 

C’était le 12 mars dernier. Dans son allocution, le chef de l’État n’a jamais prononcé le terme "confinement" mais tout y était : fermeture des écoles, et des commerces non essentiels, limitation des déplacements au strict minimum. Et déjà Emmanuel Macron évoquait "la plus grave crise sanitaire depuis un siècle", et il assurait combattre "quoi qu’il en coûte". Un an plus tard, le Président assume toujours cette formule désormais célèbre et veut accélérer sur la vaccination. Reste que le plan de relance français de 100 milliards d’euros, financé à 40 % par le fond de relance de l’UE, prend du retard. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire évoque des raisons "technocratiques". "C’est trop lent et trop compliqué. Nous devons accélérer", prévient-il. 

Quand les Français découvrent les zoonoses

Mais d’où vient ce mystérieux virus ? Les scientifiques ont répondu d’une seule voix, dès le mois de février 2020 : zoonose. Une notion, rarement entendue par le grand public, définissant une maladie qui se transmet de l’animal à l’humain. Si les scientifiques ne savent toujours pas qui du pangolin, de la chauve-souris, du vison, est à l’origine du virus, ils ont enfin pu montrer le lien, concret, entre la destruction de la biodiversité et l’apparition des pandémies. Cela fait des années qu’ils alertent sur ce sujet sans qu’aucun dirigeant n’en fasse sa priorité. Désormais, lorsque les plus grands experts annoncent que les pandémies vont être plus fréquentes, plus meurtrières et plus coûteuses sans changement profond, leur alerte est tangible. Preuve en est, le Forum économique mondial a placé cette année les épidémies comme le risque le plus dangereux à court et moyen terme pour l'humanité.

L’explosion des inégalités sociales 

Dès le premier confinement, les reportages télévisés montrant les files d’attente interminables devant les associations de dons alimentaires illustraient dramatiquement la détresse de milliers de personnes privées parfois de petits emplois qui leur permettaient de survivre. Ces images reflètent une réalité chiffrée : le Covid-19 a renforcé les inégalités, déjà fortes avant la pandémie. Le dernier rapport d’Oxfam rapporte qu’en 200 et 500 millions de personnes risques de basculer dans la pauvreté du fait de la crise. Dans de nombreux pays comme en Tunisie, aux Pays-Bas, au Danemark… Les populations les plus touchées, à bout de souffle, ont fait éclater leur colère et multiplient les manifestations contre les annonces de confinement ou de couvre-feux. 

Les vaccins, une lueur vacillante 

Le 10 novembre, c’est l’effervescence. Alors que l’horizon est bouché par la pandémie, les laboratoires Pfizer et Biontech annoncent disposer d’un vaccin efficace à 90 % contre le Covid-19. S’ensuit une course folle du mieux disant entre les laboratoires. Dès le mois de décembre, un ballet de camions commence à quitter les usines de Pfizer dans le Michigan. Mais l’enthousiasme retombe vite : alors que les campagnes vaccinales démarrent sur les chapeaux de roues un peu partout dans le monde, que le Royaume-Uni ou les États-Unis ont déjà vacciné des millions de citoyens la France plafonne alors, début janvier à 500 personnes vaccinées. Un rythme ridiculement lent dans un des pays le plus méfiant envers le vaccin. Si, depuis, la France a accéléré la cadence, un autre problème vient se superposer : le manque de dose. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Mesures fiscales cco

La théorie du ruissellement défendue par Emmanuel Macron ne passe pas l’épreuve des faits

Les réformes fiscales de 2018, dont la fin de l'impôt sur la fortune, devaient transformer les baisses de taxes des ménages les plus riches en investissements dans l’économie réelle. Mais un rapport de France Stratégie vient à l'encontre de cette théorie. Dans les faits, les réformes n’ont pas eu...

Sandrine Rousseau Yannick Jadot Antonin Burat Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Le drapeau écologiste sera porté par Yannick Jadot qui élargit son horizon de campagne

Et si la campagne présidentielle avait vraiment commencé avec la Primaire écologiste qui, contre vents et marées médiatiques, a tenté de dessiner un nouvel agenda politique ? Yannick Jadot a battu d’une très courte tête Sandrine Rousseau lors du second tour de la primaire du parti. Un score serré...

Lections allemagne resultats provisoires ALEXEY VITVITSKY SPUTNIK SPUTNIK VIA AFP

Élections en Allemagne : ces défis que devra relever la nouvelle coalition pour réussir la transition écologique

Dimanche 26 septembre, les 60 millions d'électeurs allemands étaient appelés à désigner le successeur d'Angela Merkel. Si les sociaux-démocrates du SPD semblent l'emporter d'une courte tête, ils sont au coude à coude avec les conservateurs de la CDU-CSU, faisant perdurer le mystère sur l'identité du...

Jadot Rousseau EELV MedhiFedouach AFP

Yannick Jadot face à Sandrine Rousseau : le second tour des Primaires écologistes opposera deux tons de vert

Le premier tour de la Primaire écologiste a désigné Yannick Jadot et Sandrine Rousseau. Le second tour opposera un homme à une femme, un candidat "légitime" face à une candidate "radicale", une écologie de rassemblement contre une écologie de la disruption. Le candidat ou la candidate désigné pour...