Publié le 26 janvier 2021

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] Sans changement profond de nos activités, les pandémies seront plus fréquentes, meurtrières et coûteuses

Les pandémies vont se multiplier, tuer davantage de personnes que le Covid-19 et coûter cher. C'est l'alerte lancée par une vingtaine d'experts internationaux de renom pour qui la seule solution consiste à changer nos modes de production et de consommation, préserver la biodiversité et lutter contre le changement climatique. Cette approche systémique autour d'une seule et même crise est de plus en plus mise en avant par les spécialistes et commence à être prise en compte par les dirigeants. 

Virus pandemie covid 19 pixabay
On estime à 1,7 million le nombre de virus non découverts actuellement présents dans les mammifères et les oiseaux, dont 827 000 pourraient avoir la capacité d'infecter les êtres humains.
@CC0

C’est un rapport choc (1) de l’IPBES, la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques, l’équivalent du Giec pour la biodiversité. Il alerte sur le fait que "des pandémies futures vont apparaître plus souvent, se propageront plus rapidement, causeront plus de dommages à l'économie mondiale et tueront plus de personnes que la Covid-19, à moins que l'approche globale de la lutte contre les maladies infectieuses ne soit modifiée".

Le Covid-19 est la sixième pandémie depuis la grippe espagnole de 1018. Apparue il y a tout juste un an, elle continue de sévir. Elle a déjà tué plus de deux millions de personnes, contaminé 96 millions d'individus et coûté entre 8 000 et 16 000 milliards de dollars jusqu’à juillet 2020 seulement. Or, on estime à 1,7 million le nombre de virus non découverts actuellement présents dans les mammifères et les oiseaux, dont 827 000 pourraient avoir la capacité d'infecter les êtres humains.

Infog pandemies

 

Climat, biodiversité, pandémies : un seul et même combat 

"Il n'y a pas de grand mystère sur la cause de la pandémie de COVID-19, ou de toute autre pandémie moderne", a déclaré le Dr Peter Daszak, l'un des auteurs. "Ce sont les mêmes activités humaines qui sont à l'origine du changement climatique, de la perte de biodiversité et, de par leurs impacts sur notre environnement, du risque de pandémie. Les changements dans la manière dont nous utilisons les terres, l'expansion et l'intensification de l'agriculture, ainsi que le commerce, la production et la consommation non durables perturbent la nature et augmentent les contacts entre la faune sauvage, le bétail, les agents pathogènes et les êtres humains. C'est un chemin qui conduit droit aux pandémies."

Les experts estiment que le coût de la prévention et de la réduction des risques de pandémies est 100 fois moins élevé que le coût de la réponse à de telles pandémies. Ils préconisent la mise en place d’un Conseil intergouvernemental de haut niveau sur la prévention des pandémies pour conseiller les dirigeants du monde entier à l’instar de ce qui existe sur le climat et la biodiversité. Et ils recommandent une approche systémique autour de l'approche ‘One health’ (une seule santé) pour la biodiversité, les animaux et les hommes.

Lors du One Planet Summit Biodiversité, organisé à Paris le 11 janvier dernier, l’initiative internationale Prezode (Prevention of the emergence of zoonotic diseases) a été lancée. Il s'agit d’une alliance de recherche dédiée à la prévention de nouvelles pandémies issues de réservoirs animaux autour justement de l'approche One Health afin de définir des solutions adaptées qui permettent d'identifier et de réduire les principaux facteurs à l'origine des risques d'émergence zoonotiques. Emmanuel Macron appelle par ailleurs à faire converger les trois sujets - climat, biodiversité et désertification - dans un sommet des trois COP en marge de l'Assemblée générale des Nations-Unies de septembre.

Concepcion Alvarez @conce1

(1) Voir le rapport de l'IPBES


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[Infographie] 10 questions pour comprendre les liens entre perte de biodiversité et Covid-19

La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) vient de publier une solide synthèse des connaissances existantes pour expliquer le lien entre perte de biodiversité et développement des zoonoses, des maladies qui se transmettent de l’animal à l’Homme, comme ce fut le cas du...

Coronavirus : si nous ne préservons pas la biodiversité, les crises sanitaires vont se multiplier

La destruction des habitats naturels est à l'origine de la pandémie de coronavirus qui frappe actuellement le monde entier. Les humains n'ont eu de cesse de s'installer dans des zones toujours plus reculées, mettant à mal les écosystèmes naturels indispensables à notre survie. En...

La crise du Covid-19 est l’occasion de réinventer les négociations climat et biodiversité, aujourd’hui à bout de souffle

Congrès mondial de la nature, sommet biodiversité de New York, COP15 sur la diversité biologique, COP26 sur le climat : tous les grands événements environnementaux de 2020 ont été reportés à l’année prochaine en raison de la crise du Covid-19. Une occasion manquée ou une opportunité pour...

[Infographie] Changer notre alimentation pour éviter d’autres crises comme le coronavirus

La perte de biodiversité favorise l'émergence de virus comme le Covid-19. Or, la production de viande en est l'une des principales causes entraînant déforestation et destruction d'habitats naturels. De nombreux chercheurs appellent à réduire notre consommation carnée en la remplaçant par...

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Cop27 pertes et dommages

COP27 : les impacts humains et financiers du changement climatique en une infographie

La COP27 s'ouvre ce dimanche 6 novembre à Charm-el-Cheikh, en Egypte. Pour cet évènement historique, la Loss & Damage Collaboration a publié un rapport soulignant les impacts financiers et humains massifs des catastrophes climatiques. Alors que leur nombre a doublé depuis 1991, la question du...

Gorilles des plaines orientales rick Murphy CCO

Gorilles des plaines, éléphants d’Afrique, requins océaniques… plus des deux tiers des vertébrés ont disparu en 50 ans

Sans surprise, l'état de la biodiversité dans le monde est critique. L'Indice planète vivante 2022, publié ce jeudi 13 octobre par le WWF, montre un recul de 69% des populations de vertébrés sauvages entre 1970 et 2018. La COP15 Biodiversité, qui se tiendra en décembre au Canada, doit permettre de...

Carbon tax istock

Taxes et marchés carbone : les recettes ont bondi en un an mais l’impact sur le climat reste encore faible

La tarification du carbone progresse au niveau mondial. Selon les dernières données compilées par l’institut I4CE, les recettes ont bondi de 80 % en un an mais cette apparente bonne nouvelle cache de nombreuses disparités. Novethic vous explique tout en une infographie.

New normal meteoo

"2022 est historique mais sera la norme après 2050" : le bilan de l’été en une infographie

L’été 2022 a été exceptionnel. Mais le bilan que vient de dresser Météo-France permet de mettre des chiffres sur ce que nous avons vécu, de le comparer aussi avec d’autres étés particulièrement chauds mais surtout d’imaginer ce qui nous attend à l’avenir, à l’aune du changement climatique. Les...