Publié le 14 décembre 2020

ÉCONOMIE

Covid-19 : la vaccination commence et la course au froid est lancée

Pfizer a gagné la course aux vaccins et les premières doses sortent des usines américaines. États-Unis et Royaume-Uni sont les premiers servis, mais rapidement les doses vont arriver dans le monde entier dont l’Europe. Une logistique qui s’annonce complexe car le vaccin doit être conservé à -70 °C, et la France par exemple n’est pas encore équipée pour cela.

Transports vaccins Pfizer usine Michigan JEFFKOWALSKY AFP
Le 12 décembre, les premières doses de vaccins ont été prises en charge par les grands transporteurs dans l'usine Pfizer/biontech dans le Michigan.
@Jeff Kowalsky/AFP

Si le Royaume-Uni a été la première nation a entamé un programme de vaccination, les choses sérieuses ont réellement commencé ce week-end aux États-Unis avec le début de la distribution de dizaine de millions de doses du vaccin anti-Covid Pfizer/BioNTech. Un ballet de camions a commencé à quitter, sous les applaudissements, l'usine Pfizer de Kalamazoo, dans le Michigan, vers les plateformes des sociétés de transport UPS et FedEx, chargées de la distribution.

Pfizer estime que 20 avions transporteront ses vaccins quotidiennement, pour les acheminer dans tout le pays. La vaccination a effectivement commencé ce lundi 14 décembre, a assuré dans un communiqué Robert Redfield. Le directeur des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) a été largement mis sous pression par Donald Trump qui demandait à accélérer les délais. C’est une infirmière de New York qui a été la première à recevoir l’injection vaccinale.

Contrainte logistique

Pour lancer la campagne, la CDC a tenu à s’assurer que la chaîne du froid allait être suivie. Car si Pfizer a été le plus rapide et le plus efficace, son produit final doit être conservé à -70 °C dans de la neige carbonique pour une conservation à long terme, à -20 °C pendant 15 jours maximum, et entre 2 et 8 °C pour 5 jours. Une contrainte logistique importante que les grands transporteurs peuvent assurer. Mais cela demande des équipements spécifiques pour les hôpitaux et les autres centres médicaux.

Le gouvernement américain a préacheté à 100 millions d’unités, sachant que chaque patient doit recevoir deux doses à une semaine d’intervalle. Il a déjà commencé à être administré au Royaume-Uni. L’Europe a pour sa part commandé 300 millions de doses à Pfizer dont 30 millions iront à l’Hexagone. Reste que tous les départements ne sont pas encore équipés suffisamment pour stocker ces doses.

La France s’équipe

"Nous avons d’ores et déjà acheté 50 super-congélateurs, qui sont reliés à des alarmes, et seront entreposés dans des endroits sécurisés à partir desquels des équipes pourront se déployer pour alimenter tous ceux qui seront amenés à vacciner", a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran, en charge de déployer la campagne vaccinale tricolore.

L’Europe et la France ont aussi commandé des doses auprès d’autres laboratoires dont les vaccins sont toutefois moins efficaces ou pas encore disponibles. Paris s’est ainsi approvisionné auprès de Moderna (disponible en février), Astrazenica (70 % d’efficacité), etc. Pour atteindre une protection globale de la population, il faudra atteindre une couverture vaccinale de 70 à 80 %. Mais pour l’heure à peine 50 % de la population se dit prête à être vaccinée.

Ludovic Dupin avec AFP


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Sandrine Rousseau Yannick Jadot Antonin Burat Hans Lucas Hans Lucas via AFP

Le drapeau écologiste sera porté par Yannick Jadot qui élargit son horizon de campagne

Et si la campagne présidentielle avait vraiment commencé avec la Primaire écologiste qui, contre vents et marées médiatiques, a tenté de dessiner un nouvel agenda politique ? Yannick Jadot a battu d’une très courte tête Sandrine Rousseau lors du second tour de la primaire du parti. Un score serré...

Lections allemagne resultats provisoires ALEXEY VITVITSKY SPUTNIK SPUTNIK VIA AFP

Élections en Allemagne : ces défis que devra relever la nouvelle coalition pour réussir la transition écologique

Dimanche 26 septembre, les 60 millions d'électeurs allemands étaient appelés à désigner le successeur d'Angela Merkel. Si les sociaux-démocrates du SPD semblent l'emporter d'une courte tête, ils sont au coude à coude avec les conservateurs de la CDU-CSU, faisant perdurer le mystère sur l'identité du...

Jadot Rousseau EELV MedhiFedouach AFP

Yannick Jadot face à Sandrine Rousseau : le second tour des Primaires écologistes opposera deux tons de vert

Le premier tour de la Primaire écologiste a désigné Yannick Jadot et Sandrine Rousseau. Le second tour opposera un homme à une femme, un candidat "légitime" face à une candidate "radicale", une écologie de rassemblement contre une écologie de la disruption. Le candidat ou la candidate désigné pour...

Valeurs actuelles sandrine rousseau

[Édito] Écologie contre xénophobie : les médias mènent-ils la danse de l’opinion publique ?

Au vu de la place médiatique prise par les agitateurs d’idées xénophobes comme Éric Zemmour et de l’écolo bashing défendu par Valeurs Actuelles, on pourrait conclure que l’écologie est mal partie pour jouer un rôle de premier plan dans le jeu électoral français. Pourtant les préoccupations...