paradis fiscaux

Un paradis fiscal est un pays ou territoire à fiscalité réduite ou nulle, c'est-à-dire où le taux d'imposition est jugé très bas, et qui n’œuvre pas pour la transparence des échanges.

Il n’existe cependant pas de définition commune au niveau mondial des paradis fiscaux. Plusieurs listes coexistent donc.

L’une de celles qui fait référence, est celle de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Économique). Elle se base sur une taxation sur le capital nulle ou insignifiante, l'absence de transparence, de fortes réticences à communiquer la moindre information à une autorité étrangère.

D’autres sont établies au niveau de l’Union européenne, du FMI ou de chaque État. Certaines ONG, comme Oxfam, réalisent également la leur.

Les récents scandales d’évasion et d’optimisation fiscale, comme le Luxleaks ou le Swissleaks et les Panama Papers ont rappelé les problèmes structurels que pose l’existence même des paradis fiscaux.

Ces pratiques entraînent notamment un manque à gagner considérable pour les États, qui se traduit par une hausse de la pauvreté et des inégalités, via une augmentation des impôts comme la TVA qui se répercutent sur tous les consommateurs, ou une diminution des montants alloués, et donc la qualité de leurs services publics.

D’où la mise en place de règlementations plus contraignantes comme  l’AEOI  mis en place en 2015 par l’OCDE et qui permet un échange automatique d’informations entre les pays ou encore du reporting pays par pays mis en place au niveau de l’Union européenne.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Élections européennes : une économie et une finance plus durables (enfin) au programme des listes candidates

Les élections européennes se déroulent le dimanche 26 mai. À cette occasion, plusieurs idées pour renforcer la responsabilité sociétale des entreprises ou la finance durable, portées par des ONG, des réseaux, ou des experts, ont pu avoir une meilleure visibilité. Certaines sont même...

Le Cese veut récompenser les Français qui épargnent pour une transition écologique juste

Pour mieux flécher les investissements vers la transition écologique et en augmenter les montants, il faut inciter les épargnants à choisir des fonds verts et socialement responsables. Une réorientation qui passe notamment par des incitations fiscales et une meilleure information, selon un...

Les groupes du CAC 40 épinglés sur leur politique fiscale et climatique

A la veille de l'ouverture du forum économique mondial de Davos, Attac étrille les groupes du CAC 40. L'organisation altermondialiste a épluché leur bilan en termes d'emplois supprimés, d'impôts contournés ou encore de pollution.