Publié le 02 octobre 2018

SOCIAL

Zéro déchet : quand la transition écologique freine l'émancipation des femmes

Entre les bocaux en verre, les couches lavables, les plats à préparer et le ménage écolo... La démarche zéro déchet, nécessaire à la préservation de l'environnement, pèse considérablement sur les femmes. Ces dernières passent déjà trois fois plus de temps que les hommes à s'occuper des tâches ménagères. De la transition verte à la transition juste, il faut aussi passer par l'égalité femme-homme. 

En moyenne, selon le dernier rapport de l’Insee les femmes consacrent 3h13 aux tâches ménagères contre 1h12 pour les hommes.
@eggeeggjiev

Il est 17h00. Vanessa quitte le travail et débute sa double journée. Après être allée chercher les enfants à l’école, elle file aux supermarchés en vérifiant qu’elle n’a pas oublié les bocaux en verre dans son sac. Elle fait désormais ses courses dans un magasin en vrac pour limiter les emballages plastiques. C’est lourd, très lourd. Elle hésite encore à acheter des couches lavables, elle a essayé une fois mais ce n’est pas pratique. En tout cas, elle a banni les plats préparés qu’elle s’autorisait à donner aux enfants de temps en temps. Elle a dû arrêter le yoga, cela lui prenait trop de temps.

Une démarche zéro déchet entraîne forcément des concessions. Or, ce sont les femmes qui prennent majoritairement en charge les tâches domestiques. En temps normal, elles y passent trois heures dans la semaine contre une heure pour les hommes. Une répartition inégale qui les freine dans l’accès à l’emploi mais aussi dans leur carrière professionnelle.

"Au travail, on a plus de mal à se concentrer"

Et cette charge augmente considérablement lorsqu’elles entrent dans une démarche écologiste. "Le zéro déchet alourdit forcément au début les tâches ménagères", concède Titiou Lecoq, journaliste et auteure de Libérées. "Au moins au moment de la mise en place de ce changement de comportement. Il faut tout anticiper, cela devient écrasant et alourdit la charge mentale déjà très lourde", explique-t-elle.

La charge mentale, qui fait référence à la planification et l’organisation des activités domestiques et ménagères, contribue au risque de burn-out. "C’est pernicieux parce que cela occupe l’esprit en permanence", raconte au Monde la dessinatrice Emma qui a démocratisé la notion de charge mentale "cela a un impact sur le sommeil. Au travail, on a plus de mal à se concentrer".

"L'égalité est une condition nécessaire à la transition écologique"

Le zéro déchet serait donc un facteur d’aggravation des inégalités ? Non, répond Titiou Lecoq pour qui le problème est posé à l’envers. "L’égalité est une condition nécessaire à la transition écologique. Tant que les hommes ne s’impliqueront pas dans ces sujets, ça ne marchera pas. Quitte à faire du zéro déchet, faisons du zéro sexisme".

C’est tout l’enjeu de la transition écologique : réussir à préserver la planète tout en réduisant les inégalités. Et cette tâche s’avère compliquée. En témoigne la grève des femmes de ménage des Hôtels Marriott qui dénoncent des conditions de travail de plus en plus difficiles depuis que le groupe a mis en place un programme vert.

Cette nouvelle stratégie visait à réduire la fréquence du nettoyage des chambres pour limiter l'impact écologique. Résultat : 350 emplois ont été supprimés. Par ailleurs, il y a eu des conséquences directes sur les salaires et la pénibilité du travail des salariées. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

La charge mentale des femmes accroît le risque de burn out

Elle a créé le buzz ces derniers jours. La bande dessinée "Fallait demander" de la dessinatrice Emma dénonce la charge mentale qui pèse sur les femmes. Elle montre comment celles-ci planifient le travail domestique (course, ménage, enfants) et comment leur conjoint se reposent sur elles....

La "clause Weinstein" prend de l’ampleur à Wall Street

Le célèbre producteur Harvey Weinstein, accusé de viols et d'agressions sexuelles, prête malgré lui son nom à une nouvelle disposition surnommée la "clause Weinstein". Introduite ces derniers mois dans plusieurs contrats d'achats d'entreprises, elle garantit aux investisseurs que la...

Employer plus de femmes permettrait d'injecter 5 800 milliards de dollars dans l'économie mondiale

3,9% de PIB mondial en plus. C'est ce qu'une réduction de 25% de l'écart du taux d'activité entre femmes et hommes dans le monde d'ici 2025 engendrerait. En France, la retombée s'élèverait à 44,3 milliards d'euros. Aujourd'hui, le taux d'activité des femmes n'est que de 49,4% contre 76,1%...

Hôtels Marriott : quand la transition verte dégrade les conditions de travail des femmes de ménage

Aux États-Unis, une grève d’ampleur se prépare contre la direction du plus grand groupe hôtellier du monde, le groupe Marriott. Parmi les problèmes dénoncés par les personnels en charge de l'entretien : les conséquences sociales des programmes verts. Car si le fait de nettoyer moins...

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Fifa Qatar 2022 coupe du monde football Giuseppe Cacace AFP

Qatar 2022 : la Coupe du monde, championne des controverses

Il s’agit de l’un des événements sportifs les plus attendus de la planète. Et aussi l’un des plus controversés. Droits humains élémentaires non respectés, soupçons de corruption, bilan climatique catastrophique… les dossiers pesant sur la Coupe du monde au Qatar se révèlent particulièrement lourds...

Qatar Vinci

Qatar 2022 : avec la mise en examen de Vinci, les controverses se multiplient à l’approche de la Coupe du monde

Travail forcé, mauvaises conditions d’hébergement, réduction en servitude… une filiale de Vinci vient d’être mise en examen en raison de ses pratiques sociales sur ses chantiers au Qatar, accusations que le groupe de BTP réfute. À seulement quelques jours de l’ouverture de la Coupe du monde, alors...

Discours du president egyptien Abdel Fattah al Sissi lors de la COP26 a Glasgow en E cosse le 1er novembre 2021 YVES HERMANPOOL AFP

COP27 : derrière les négociations climatiques, l’enjeu crucial des droits humains

La COP27 qui s'ouvre le 6 novembre prochain à Charm-el-Cheikh, en Egypte, doit permettre d'avancer sur la lutte contre le changement climatique. Mais elle peut aussi être l'opportunité pour la communauté internationale de mettre la pression sur le pays hôte, accusé d'être à l’origine de "l’une des...

Yan Rachinsky Oleg Orlov fondateur ONG Memorial Alexander Nemenov AFP

Les Nobels 2022 célèbrent la lutte contre la domination

Le Prix Nobel de littérature a été attribué à Annie Ernaux, celui de la paix à deux ONG, la russe Memorial et l’ukrainienne Centre pour les libertés civiles, ainsi qu’à l’opposant biélorusse Ales Bialiatski. Le comité Nobel a ainsi consacré la déconstruction de modèles de domination que ce soit à...