Publié le 18 décembre 2019

SOCIAL

Contre le Black Friday, l’Assemblée nationale adopte une mesure symbolique

Le Black Friday ne sera pas interdit mais les publicités trompeuses liées à cet événement commercial seront sévèrement punies. Voilà le signal d'alerte lancé par les députés aux commerçants. Le Black Friday, symbole de la surconsommation, est très critiqué dans l'Hexagone. Plus de 550 marques l'ont d'ailleurs boycotté. Mais ces initiatives sont encore marginales, l'événement a réalisé un nouveau record cette année en France.

Black friday achat en ligne consommation
Malgré les critiques, le Black Friday a connu un véritable succès en France cette année.
CC0

C’est un vote symbolique. Le lundi 9 décembre les députés ont adopté un amendement destiné à mieux lutter contre certaines publicités "trompeuses" du Black Friday. "Loin de nous l'idée de faire la leçon, c'est vraiment un amendement d'alerte", sur la communication "parfois trompeuse" du Black Friday, a expliqué la députée LREM Laurence Maillart-Méhaignerie, à propos de cette manifestation commerciale importée des États-Unis qui a eu lieu le 29 novembre.

Un événement "à la gloire du consumérisme"

Cette année, les critiques envers le Black Friday ont été particulièrement nombreuses. 550 marques se sont engagées à boycotter l’événement à travers le collectif Make Friday Green Again. Elles dénoncent l’hyperconsommation liée à ce "Vendredi noir" qui pèse sur le dérèglement climatique. C’est pourquoi la députée et ancienne ministre de l’Écologie Delphine Batho souhaitait interdire purement et simplement le Black Friday. Son amendement a d’ailleurs été adopté par la Commission du développement durable. 

 

Il prévoyait d’intégrer la publicité liée au Black Friday aux "pratiques commerciales agressives" passibles d’un emprisonnement de deux ans et d’une amende de 300 000 euros. Mais la portée de cette mesure destinée à "mettre fin à cette vaste arnaque à la gloire du consumérisme" a largement été revue à la baisse. Le dispositif étant jugé "peu opérant" par le ministère de la Transition écologique.

Un succès commercial en France 

"Il n’a jamais été question d’interdire le Black Friday mais d’envoyer un message aux commerçants pour dénoncer des pratiques qui peuvent être abusives. Le phénomène prend une telle ampleur que ça nous dépasse un peu tous", a ajouté la députée LREM Laurence Maillart-Méhaignerie. Même la secrétaire d’État à la Transition écologique, Brune Poirson, a dénoncé une "double arnaque, pour la planète et votre porte-monnaie".

Malgré ces dénonciations, le Black Friday a connu un véritable succès en France cette année. L’évènement a même battu un record dans l’Hexagone avec plus de 56 millions de paiements par carte bancaire, soit 6 millions de plus que l’année dernière, selon les chiffres dévoilés par RTL. La Fédération du commerce en ligne (Fevad) estime que les consommateurs ont dépensé 1,7 milliard d’euros sur les quatre jours partant du Black Friday au Cyber Monday. Et Amazon, bête noire des écologistes, est aussi à la fête. 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Gaspillage alimentaire invendus

200 grands groupes agroalimentaires s’engagent à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2030

Ce sont des géants de l'agroalimentaire et ils viennent de rejoindre l'initiative "Champions 12.3" qui vise à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2030. Parmi eux Kellogg, McCain ou encore Unilever. Chaque groupe engagé doit pousser 20 de ses fournisseurs à s'investir dans cette...

Publicite climat 2 pixabay BH

Bruno Le Maire contre une interdiction systématique de la publicité pour les produits polluants comme les SUV

Le ministre de l'Economie, Bruno le Maire, s'est dit opposé mardi à une interdiction de la publicité sur les produits polluants, comme le demandaient la Convention citoyenne pour le climat et plusieurs propositions de loi, dont une récente du groupe Ecologie-Démocratie-Solidarité. Le ministre prône...

Publicite chaise vide CCO iStock FroggyFrogg

"L’autorégulation de la publicité est un échec", dénonce France Nature Environnement qui choisit la politique de la chaise vide

Après 12 ans de participation à l’organe de concertation de l’autorité de régulation professionnelle de la publicité, France Nature Environnement (FNE) claque la porte. Pour l’association, qui était la seule représentative de la défense de l’environnement dans cet organisme, celui-ci défend les...

Mode textile pixabay

Malgré les promesses du monde de la mode, les collections responsables restent marginales

Avec la prise de conscience écologique des consommateurs, les grandes enseignes de la fast fashion ont pris des engagements durables pour s'adapter à la clientèle. Mais, concrètement, cela se voit peu dans leurs collections. Chez Zara et HM, les collections responsables représentent environ 10 % de...