Publié le 18 décembre 2019

SOCIAL

Contre le Black Friday, l’Assemblée nationale adopte une mesure symbolique

Le Black Friday ne sera pas interdit mais les publicités trompeuses liées à cet événement commercial seront sévèrement punies. Voilà le signal d'alerte lancé par les députés aux commerçants. Le Black Friday, symbole de la surconsommation, est très critiqué dans l'Hexagone. Plus de 550 marques l'ont d'ailleurs boycotté. Mais ces initiatives sont encore marginales, l'événement a réalisé un nouveau record cette année en France.

Black friday achat en ligne consommation
Malgré les critiques, le Black Friday a connu un véritable succès en France cette année.
CC0

C’est un vote symbolique. Le lundi 9 décembre les députés ont adopté un amendement destiné à mieux lutter contre certaines publicités "trompeuses" du Black Friday. "Loin de nous l'idée de faire la leçon, c'est vraiment un amendement d'alerte", sur la communication "parfois trompeuse" du Black Friday, a expliqué la députée LREM Laurence Maillart-Méhaignerie, à propos de cette manifestation commerciale importée des États-Unis qui a eu lieu le 29 novembre.

Un événement "à la gloire du consumérisme"

Cette année, les critiques envers le Black Friday ont été particulièrement nombreuses. 550 marques se sont engagées à boycotter l’événement à travers le collectif Make Friday Green Again. Elles dénoncent l’hyperconsommation liée à ce "Vendredi noir" qui pèse sur le dérèglement climatique. C’est pourquoi la députée et ancienne ministre de l’Écologie Delphine Batho souhaitait interdire purement et simplement le Black Friday. Son amendement a d’ailleurs été adopté par la Commission du développement durable. 

 

Il prévoyait d’intégrer la publicité liée au Black Friday aux "pratiques commerciales agressives" passibles d’un emprisonnement de deux ans et d’une amende de 300 000 euros. Mais la portée de cette mesure destinée à "mettre fin à cette vaste arnaque à la gloire du consumérisme" a largement été revue à la baisse. Le dispositif étant jugé "peu opérant" par le ministère de la Transition écologique.

Un succès commercial en France 

"Il n’a jamais été question d’interdire le Black Friday mais d’envoyer un message aux commerçants pour dénoncer des pratiques qui peuvent être abusives. Le phénomène prend une telle ampleur que ça nous dépasse un peu tous", a ajouté la députée LREM Laurence Maillart-Méhaignerie. Même la secrétaire d’État à la Transition écologique, Brune Poirson, a dénoncé une "double arnaque, pour la planète et votre porte-monnaie".

Malgré ces dénonciations, le Black Friday a connu un véritable succès en France cette année. L’évènement a même battu un record dans l’Hexagone avec plus de 56 millions de paiements par carte bancaire, soit 6 millions de plus que l’année dernière, selon les chiffres dévoilés par RTL. La Fédération du commerce en ligne (Fevad) estime que les consommateurs ont dépensé 1,7 milliard d’euros sur les quatre jours partant du Black Friday au Cyber Monday. Et Amazon, bête noire des écologistes, est aussi à la fête. 

Marina Fabre, @fabre_marina avec AFP


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Consommation bio locale de saison effet covid

[Effet post-Covid] Les Français reviennent vers une alimentation bio et locale

Le confinement provoqué par le Covid-19 a eu l'effet d'un déclic pour nombre de citoyens qui se sont tournés vers une alimentation bio, voire locale. Les circuits courts ont profité de cette aubaine tout comme la grande distribution, qui, pendant le confinement, a fait la part belle aux fruits et...

La vie claire 1948 bn

[À l’origine] En 1948, La Vie Claire lance un premier magasin bio avant l'heure

Le marché du bio a connu un vrai boom pendant le confinement. Si la grande distribution tient désormais une place majeure dans le marché, ce sont les enseignes spécialisées comme La Vie Claire qui ont ouvert la voie. En 1948, alors que le label AB n'existait pas encore, la Vie Claire lance un...

Consommation locale istock julief514

Une carte de fidélité écolo, pour favoriser une consommation durable et locale

Alors que le confinement a plombé la consommation des Français, la reprise de cette dernière s'avère primordiale pour l'économie du pays. L'occasion est unique de pouvoir la réorienter vers des produits locaux et verts, assure la Fabrique écologique qui appelle à la mise en place d'une carte de...

Vanmoof publicite Capture ecran

Un fabricant néerlandais de vélos s'estime censuré en France pour sa pub "anti-voitures"

Le fabricant néerlandais de vélos électriques Vanmoof a dénoncé mardi 30 juin un avis de l'autorité française de régulation de la publicité lui demandant de modifier un spot jugé anti-voiture. En cause : des plans montrant des "images anxiogènes" de la voiture. Une affaire qui s'inscrit dans un...