Publié le 09 septembre 2018

SOCIAL

[LE CHIFFRE] Mettre des plantes au bureau augmenterait la productivité de 15 %

Stress de la rentrée, nostalgie des vacances, casse-tête des réunions à monter et des projets à relancer. Pour que ce début d’année soit plus doux, il existe une solution toute simple et peu coûteuse : mettre des plantes au travail. De nombreuses études ont démontré leur bienfait pour le moral, la santé, mais aussi la productivité des salariés.

La présence de plantes au bureau réduirait aussi l'absentéisme de 10 %.
@Pxhere

Ni table de ping-pong, ni babyfoot, ni salle de sieste, la solution pour vous rebooster pourrait passer par les plantes. De nombreuses études ont montré ces dernières années tout leur bienfait pour le moral des salariés, leur santé et leur productivité.

Une étude publiée en 2014 par l’Association de psychologie américaine est ainsi arrivée à la conclusion que les salariés qui disposaient de plantes dans leurs bureaux affichaient une productivité 15 % supérieure par rapport à ceux qui en étaient dépourvus.

Pendant deux mois, les scientifiques ont observé les employés de deux bureaux semblables et assez sobres, mais l'un avec des plantes et l'autre sans. Ils ont ensuite déterminé, grâce à un questionnaire, leur perception de la qualité de l'air, leur concentration et leur satisfaction au bureau.

30 % de fatigue en moins

Résultat : les employés étaient plus satisfaits sur leur lieu de travail et reportaient des niveaux de concentration accrus ainsi qu'une meilleure qualité de l'air dans un bureau avec des plantes. Ceux qui avaient par exemple dans leur champ de vision au moins trois plantes vertes, contre aucune pour leurs collègues, se sont exécutés plus rapidement, sans commettre plus d'erreurs.

Outre les bénéfices sur la productivité, les plantes ont comme vertu de purifier l’air et de l’humidifier, ce qui permet de réduire les risques d’irritation et le développement d’agents pathogènes. Une étude norvégienne de 2002 montrait ainsi que la présence de plantes sur son lieu de travail pouvait réduire les migraines de 45 %, la sensation de fatigue de 30 % ou la toux de 38 %. Ce qui entraînerait également une baisse de l'absentéisme de l'ordre de 10 % grâce à des salariés en bien meilleure santé.

Les plantes ont aussi un pouvoir sur le mental en donnant la sensation d’être plus proches de la nature. Pour l’employeur, il s’agit enfin d’envoyer un message bienveillant à ses équipes en montrant qu’il s’en soucie. De plus en plus d’entreprises n’hésitent d’ailleurs pas à aller plus loin en installant des potagers partagés sur leurs terrasses ou leurs toits. Une solution gagnant-gagnant.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Faire entrer la nature dans l’entreprise

La RSE est une notion floue pour les salariés. Comment faire en sorte que le personnel s’en approprie les enjeux ? Toute la semaine, Novethic revient sur des outils qui ont fait leur preuve. 2ème volet: la nature s’invite dans les espaces de travail. Loin d’être gadgets, ces installations...

[LE CHIFFRE] 12 600 euros, le coût du mal-être au travail par salarié et par an

C’est un chiffre qui va peut-être pousser les dirigeants à agir. Selon les calculs du cabinet Mozart Consulting, le coût du mal-être au travail atteint les 12 600 euros par salarié et par an en France. Une meilleure organisation du travail offrirait aux entreprises une importante marge de...

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Mattel droits des ouvriers violences sexuelles chine actionaid

Mattel, le créateur de la poupée Barbie, accusé de violences sexistes et sexuelles en Chine

Certains jouets pourraient bien être rayés des longues listes envoyées au Père Noël. Deux ONG, Action Aid Peuples Solidaires et China Labor Watch, dénoncent dans un nouveau rapport les conditions de travail du géant du jouet Mattel, créateur de la poupée Barbie, dans ses usines chinoises. Pour la...

Edouard philippe re forme des retraites

Édouard Philippe promet un système de retraite "solidaire" et "responsable" : cinq points à retenir de ses annonces

Un âge d'équilibre à 64 ans, des femmes mieux protégées, une pension minimale de 1000 euros pour une carrière au SMIC... En pleine crise sociale, Édouard Philippe a défendu un système de retraite universel "solidaire", "durable" et "responsable". Sans vouloir entrer dans un "rapport de force", le...

Emma collegue du futur fellowes

Dos courbé, yeux rouges, chevilles et poignets gonflés, teint blafard, voilà à quoi pourrait ressembler le salarié de demain

Pour alerter sur nos habitudes de travail au bureau, des chercheurs ont conçu un mannequin censé représenter le salarié en 2040 si rien ne change. Le résultat fait froid dans le dos : varices, eczéma, dos courbé, teint pâle, yeux rouges, absence de cils… De quoi nous pousser à bouger !

Affiche sorry we missed you

Ubérisation du travail : Ken Loach filme la descente en enfer d’un chauffeur-livreur

L’ubérisation du travail est plus que jamais au cœur de l’actualité, allant même jusqu’à intéresser le cinéma et l’un de ses plus prolifiques réalisateurs. Le dernier film de Ken Loach, "Sorry we missed you", sorti le 23 octobre, vient relancer le débat sur les conditions de travail de ces milliers...