Publié le 12 juillet 2019

SOCIAL

[Décryptage] Le procès France Telecom consacre la notion de "harcèlement managérial"

Une quarantaine de victimes dont 19 suicides entre 2008 et 2011…C’est le bilan, très lourd, de la crise dramatique qu’a traversé France Télécom il y a une dizaine d’années. Ses causes ont été analysées pendant neuf semaines de procès dont le verdict sera prononcé le 20 décembre prochain. L’important est ailleurs. Les débats ont mis en exergue les ravages que peuvent causer la gestion d’une entreprise où les dirigeants résument les salariés à des chiffres dans des tableaux Excel. Si les anciens dirigeants sont poursuivis pour harcèlement moral, le réquisitoire a parlé de harcèlement managérial, pratique encore répandue.

Didier Lombard proces France telecom 2019 ALAIN JOCARD AFP
Didier Lombard, ex-président de France Télécom, risque un an d'emprisonnement et 15 000 euros d'amende pour harcèlement moral.
@ALAIN JOCARD / AFP

Harcèlement managérial, moral, injonctions paradoxales, souffrance au travail...Ces thèmes, remis sur le devant de la scène par le procès de France Télécom dont les audiences se sont achevées le 11 juillet, occupaient beaucoup plus qu’aujourd’hui le débat public il y a dix ans. Les crises ouvertes par les suicides à France Telecom succédaient à d’autres drames qu’avaient connu Renault. La question posée était de savoir à quelles conditions un suicide pouvait être reconnu comme un accident du travail.

Le prix du "redressement d'entreprise"

Ces drames sociaux avaient rendu visible l’impossibilité que rencontrent certains salariés, parfois très qualifiés, à faire face aux injonctions paradoxales que génèrent des modèles managériaux alliant objectifs irréalistes et systèmes de notation individuelle. On attend d’eux une performance extrême et constante qu’ils doivent mettre au service de l’entreprise pour développer sa performance financière. Ce modèle managérial a été popularisé dans les années 80 par IBM qui en a fait une marque de fabrique. L’idée que les "maillons faibles" devaient d’abord être identifiés puis éliminés pour que ce modèle fonctionne est progressivement devenue normale dans certaines entreprises. 

Les drames de France Télécom sont bien symboliques de ce que produit ce type de systèmes où la pyramide des âges et les tableaux Excel tiennent lieu de lignes directrices managériales. Le cas de Rémy Louvradoux qui s’est immolé par le feu, en 2011, devant l’agence France Telecom de Mérignac est particulièrement exemplaire. Il avait tenté d’avertir sa hiérarchie mais sa lettre n'est jamais arrivée à destination, parce qu'il flottait dans l’organigramme et n’était plus vraiment rattaché à aucune direction. Cette version tragique du célèbre "Je ne suis pas un numéro"- phrase emblématique de la série culte "Le Prisonnier"- montre le prix que payent certains pour "redresser une entreprise". Une mission dont Didier Lombard, l’ex PDG, se sentait investi et à laquelle il s’accroche toujours.

Pénurie de jeunes talents à venir

Dix ans plus tard, Orange a remplacé France Télécom, l’hyperconnexion le téléphone filaire et le débat autour des entreprises se focalise désormais sur leur "raison d’être". Il serait dangereux de croire que ce procès a été celui de méthodes révolues. Mettre les dimensions sociales au cœur de son modèle managérial reste encore trop rare. Nombreuses sont encore les entreprises qui achètent par exemple à prix d’or des logiciels et des bases de données et qui n'investissent pas un euro dans la formation des salariés qui doivent les utiliser.

Il est difficile de quantifier ce facteur S (le social de l’acronyme ESG pour environnement, social et gouvernance) est risqué pour les entreprises. Mais il se traduira sans doute assez vite, comme pour la crise environnementale, par la pénurie de "jeunes talents" qui ne voudront plus travailler pour des entreprises irresponsables qui manquent à grande échelle, de respect pour leurs salariés.

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

France Telecom : le harcèlement managérial pénalement reconnu

Après la mise en examen pour harcèlement moral de l'ex-patron de France Télécom Didier Lombard et de deux autres dirigeants, France Télécom en tant que personne morale, vient de subir le même sort. Des procédures sans précédent.

La responsabilité sociale de France Telecom vivement critiquée par les syndicats

Carton jaune de la CFDT, hotline syndicale de soutien aux fonctionnaires, alertes au stress, spectacle du CE dénonçant les conditions de travail... France Telecom s'attire les foudres de syndicats pour une politique sociale jugée non conforme à ses engagements d'entreprise responsable ....

Suicides à France Télécom : le procès d’une organisation managériale mortelle

Ce lundi 6 mai s'ouvre le procès des suicides de France Télécom, survenus entre 2006 et 2009 alors que l'opérateur téléphonique mettait en place un vaste plan de restructuration. Une centaine de parties civiles et 39 victimes et familles feront face à sept anciens dirigeants, dont l'ex-PDG...

France Télécom : chronique d'un harcèlement moral organisé ?

Le Parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour « harcèlement moral », qui pourrait viser la responsabilité de France Télécom, en tant que personne morale, mais aussi, de ses dirigeants début avril 2010. L'affaire servira-t-elle d'exemple aux employeurs qui négligent leur...

SOCIAL

Conditions de travail

Santé et sécurité au travail sont deux dimensions importantes de la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises). Dans les usines du monde, les conditions de travail sont souvent très difficiles. Les consommateurs prennent progressivement conscience du coût humain auquel sont obtenus les produits qu’ils achètent.

Emma collegue du futur fellowes

Dos courbé, yeux rouges, chevilles et poignets gonflés, teint blafard, voilà à quoi pourrait ressembler le salarié de demain

Pour alerter sur nos habitudes de travail au bureau, des chercheurs ont conçu un mannequin censé représenter le salarié en 2040 si rien ne change. Le résultat fait froid dans le dos : varices, eczéma, dos courbé, teint pâle, yeux rouges, absence de cils… De quoi nous pousser à bouger !

Affiche sorry we missed you

Ubérisation du travail : Ken Loach filme la descente en enfer d’un chauffeur-livreur

L’ubérisation du travail est plus que jamais au cœur de l’actualité, allant même jusqu’à intéresser le cinéma et l’un de ses plus prolifiques réalisateurs. Le dernier film de Ken Loach, "Sorry we missed you", sorti le 23 octobre, vient relancer le débat sur les conditions de travail de ces milliers...

Brexit Londres CCO

[Brexit] Avec ou sans accord, le Brexit risque de peser durement sur les plus pauvres

Le revenu par tête des britanniques devrait chuter après le Brexit, prévient le think tank universitaire "The UK in a changing Europe". Alors que la pauvreté concerne un cinquième de la population, dont quatre millions de travailleurs, le Brexit devrait être ressenti encore plus durement par ces...

Christine renon manifestation enseignants mal etre education nationale Thomas SAMSON AFP

Directeurs d’école, policiers, médecins, pompiers... Un mal-être au travail hors des radars

Après les personnels hospitaliers et les policiers, ce sont les enseignants qui sont descendus dans la rue pour exprimer leur colère et dénoncer leurs conditions de travail. Les pompiers préparent eux aussi une action pour le 15 octobre. Le mal-être au travail se généralise dans la fonction...