Publié le 18 juin 2021

ENVIRONNEMENT

Sécheresse : 17 millions de saumons transportés jusqu’à l’océan par camion-citerne en Californie

Les rivières se sont asséchées plus tôt que prévu en Californie. Le débit de l'eau est si faible, que les jeunes saumons chinook ne parviennent pas à rejoindre l'océan, et se retrouvent bloqués dans une eau qui se réchauffe et leur est fatale. Le département de la faune sauvage a organisé le convoi des 17 millions de saumons jusqu'au grand bleu en camion-citerne.

Les saumons chinook sont touchés par la sécheresse istock @John Fader
Les saumons chinook évoluent dans les eaux du Nord de l'océan Pacifique.
@John Fader / Istock

Les saumons chinook sont pris entre deux eaux : celle de la rivière, dans laquelle ils sont nés, et celle de l'océan, où ils vont passer la plupart de leur vie avant de retourner sur leur lieu de naissance pour pondre et mourir. Mais cette année en Californie, la migration vers le grand bleu est particulièrement ardue pour les alevins. La sécheresse a touché la région encore plus tôt que les années précédentes.

Depuis le 10 mai, l’état d’urgence a été déclaré dans 40 comtés. Des millions de jeunes saumons chinook, tout juste nés au printemps, se trouvent dans une situation délicate. D'une part, le débit de l’eau est devenu trop faible pour leur permettre de migrer jusqu’à l'océan : certaines rivières atteignent avec peine 30% de leur débit normal pour la saison. D'autre part,  la hausse de la température de l’eau est fatal aux juvéniles.

Le département de la faune sauvage de Californie a donc décidé de leur prêter main forte. Depuis le mois d'avril, les 17 millions de poissons concernés sont transportés dans des camions-citernes de la Vallée centrale à la baie San Pablo. Soit une distance comprise entre 80 et 180 kilomètres, "où les pertes lors des migrations ont été significatives en période de sécheresse" a expliqué le département californien dans un communiqué. L’opération devrait durer jusqu'à la fin du mois de juin.

"20% de poissons supplémentaires"

Ce n’est pas la première fois que les jeunes saumons sont affrétés : les premiers transports d’alevins ont débuté dans les années 80. Mais cette année, ce sont 20% de poissons supplémentaires qui seront évacués d'urgence. "Le transport de jeunes saumons par camion vers les sites de lâcher en aval s'est avéré être l'un des meilleurs moyens d'augmenter la survie jusqu'à l'océan par temps sec" a ajouté le département californien. 

Ce n’est pas le seul mal qui pèse sur les saumons chinook. A quelques kilomètres au Nord, les populations de l’Oregon ne sont pas mieux lotis.  Les niveaux très bas et la chaleur de l’eau ont encouragé le développement d’une bactérie mortelle, C shasta. Sur un échantillon observé par les biologistes, 70% des individus avaient succombés à la maladie. 98% étaient infectés. Et cette hécatombe aura un impact sur d'autres espèces, comme les orques du Pacifique Nord-Ouest, qui se nourrissent presqu'exclusivement de saumons.

Pauline Fricot, @PaulineFricot 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Carte emissions co2 gaz a effet de serre pollution climate trace

Climate Trace : les plus gros émetteurs de CO2 répertoriés sur une carte inédite

Alors que les émissions carbone ne cessent d’augmenter, une initiative imaginée par la coalition Climate Trace vient apporter un nouvel éclairage sur les sites et les secteurs les plus polluants. Répertoriant des dizaines de milliers de données sur une seule et unique carte, ce nouvel outil...

Ministre des tuvalu pieds dans l eau COP26 simon kofe

COP27 : du paradoxe d'accepter de réparer les impacts du changement climatique sans s’attaquer à ses causes

La COP27 sur le climat, qui s'est achevée ce week-end à Charm el-Cheikh, en Egypte, laisse un goût amer. Si elle a effectivement avancé au-delà des espérances sur les pertes et dommages, en créant un fonds dédié, elle a en revanche échoué à s'attaquer aux principales causes du changement climatique,...

Reparations pertes et dommages COP27 MOHAMMED ABEDAFP

COP27 : accord historique sur le financement des pertes et dommages, les pays du Sud enfin entendus

La COP27 de Charm el-Cheikh s'est achevée tard dans la nuit de samedi à dimanche 20 novembre. Les 196 pays présents se sont mis d'accord pour créer un nouveau fonds dédié aux pertes et dommages. Une décision historique. En revanche, les longues tractations de la fin n'ont pas permis d'évoluer sur la...

Cop 27 ouverture JOSEPH EID AFP

COP27 : les cinq principales annonces à retenir

La COP27 de Charm el-Cheikh, en Égypte, doit officiellement se terminer ce vendredi 18 novembre. Mais les négociations promettent de jouer les prolongations tant les avancées ont été lentes au cours de ces deux semaines. En attendant un accord final, qui va se jouer en grande partie sur la prise en...