Publié le 18 février 2021

ENVIRONNEMENT

Podcast #LesEngagés : "J’ai sacrifié ma légèreté", entretien avec Nicolas Hulot

L'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire revient pour Novethic sur son engagement, depuis ses années Ushuaïa à son mandat éclair à l'Hôtel de Roquelaure sous le gouvernement d'Edouard Philippe, en passant par la création de sa Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme. Malgré trente ans d'alertes restées sourdes, de portes claquées et d'insuffisance politique sur le climat, Nicolas Hulot résiste.

Visuel Nicolas Hulot podcast site
L'engagement et la prise de conscience autour du changement climatique et de la destruction de la biodiversité sont venus peu à peu, au fil des voyages, des reportages et des rencontres pour son magazine Ushuaïa.
DR

Sa démission, en août 2018, a provoqué une mobilisation inédite sur le climat avec l'organisation d'une grande marche nationale dès le mois de septembre, suivie quelques mois plus tard par la pétition "L'Affaire du siècle" qui a recueilli un nombre de signatures record. Nicolas Hulot, qui avait refusé à plusieurs reprises d'entrer au gouvernement, avait cédé "un peu en désespoir de cause", concède-t-il, afin de ne "pas avoir de regrets et de tout essayer". Son mandat en tant que ministre de la Transition écologique et solidaire dans le gouvernement Philippe durera à peine plus d'un an.

L'engagement et la prise de conscience autour du changement climatique et de la destruction de la biodiversité sont venus peu à peu, au fil des voyages, des reportages et des rencontres pour son magazine Ushuaïa, qui l'a propulsé sur le devant de la scène, faisant de lui l'une des personnalités préférées des Français. En 1990, il lance sa propre fondation, dont il est aujourd'hui président d'honneur. Celle-ci vient de fêter ses 30 ans et, à travers elle, Nicolas Hulot entend peser sur les prochaines présidentielles, en proposant des feuilles de route concrètes sur les pesticides, les importations ou encore le secteur automobile.

Officiellement, il assure ne pas vouloir être candidat, sauf "circonstances inattendues", mais entend continuer à "résister". Il explique qu'il n'imaginait pas que son engagement prendrait une telle place, orientant chacune de ses décisions, mais il ne regrette rien, ou presque. Il cite le sens donné à sa vie, les rencontres extraordinaires, tout en reconnaissant avoir perdu "en légèreté". Ni optimiste, ni pessimiste, il veut croire qu'une grande partie de l'humanité est consciente de l'importance de préserver la nature. "Dans une forêt, on entend le fracas des arbres qui tombent mais pas le murmure des arbres qui poussent. Je veux croire que ces-derniers sont des milliers. Est-ce qu'ils vont pousser à temps ? Il faut y travailler pour aboutir à une convergence". C'est à cela qu'il va continuer de consacrer sa vie.

Les Engagés, le podcast de Novethic, donne la parole à tous ceux que nous croisons au fil de nos reportages, nos enquêtes, nos conférences, sans toujours pouvoir leur donner la place que l'on voudrait dans nos articles. Ces personnes inspirantes qui s'engagent au quotidien pour construire la société de demain, une société plus sobre en carbone, plus juste et plus humaine. Cet épisode et les précédents sont à retrouver sur les plateformes de téléchargement telles que iTunes, Spotify, Deezer et Soundcloud, ou en cliquant sur le lien ci-dessous.

Retrouvez les épisodes précédents ici

Concepcion Alvarez @conce1 

Pour aller plus loin, la biographie illustrée de Nicolas Hulot : "Les Petits pas ne suffisent pas" Nicolas Hulot et Muriel Douru, éditions Rustica, à paraître le 19 mars 2021, 97 pages.


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Decouplage croissance et environnement croissance verte decroissance istock

Pour atteindre nos objectifs climatiques, il faut renoncer à la croissance, prévient l’Agence européenne de l'environnement

Cette fois c'est l'Agence européenne de l'environnement, que l'on peut difficilement taxer de décroissante, qui lance le débat. Dans une note publiée en janvier, elle estime que le découplage entre croissance économique et pressions sur l'environnement semble peu probable. Dès lors, elle appelle les...

Boris Johnson COP26 040220 COP26

COP26 : le Royaume-Uni "fera tout" pour qu’elle se tienne en présentiel

Alors que la pandémie limite encore les déplacements à travers le monde, la présidence britannique de la COP26 a annoncé s'organiser pour maintenir le sommet international en présence physique. L'évènement, qui devait avoir lieu en 2020, a été décalé d'un an pour des raisons sanitaires. Cette 26ème...

Rencontre Castex 150 convention XoseBouzas HansLucas AFP

[Édito] Convention citoyenne pour le climat : une vraie avancée et beaucoup de limites

La Convention citoyenne pour le climat, avec ses 150 citoyens tirés au sort pour réfléchir à la baisse des émissions de CO2 de la France, va maintenant laisser le fruit de ses travaux au Parlement. L'évènement a largement mobilisé le pays sur les questions environnementales. Une réussite, toutefois...

Emmanuel macron convention citoyenne pour le climat CHRISTIAN HARTMANN POOL AFP

Ultime réunion de la Convention citoyenne pour le climat pour évaluer la future loi issue de leurs travaux

Après des mois de travaux de la Convention citoyenne pour le climat, arrive l'heure du bilan : ses 150 membres se pencheront de vendredi à dimanche sur les réponses faites par le gouvernement à leurs propositions et les suites à tirer de cette expérience inédite.