À l’occasion des cinq ans de l’Accord de Paris, célébrés ce samedi 12 décembre, le podcast de Novethic #LesEngagés rencontre l’ancien Premier ministre Laurent Fabius, ex-ministre des Affaires étrangères sous Hollande et président de la COP21. En 2015, c’est lui qui a mené les négociations internationales sur le climat pour aboutir à un accord, qui était loin d’être acquis. Il revient sur cet événement majeur.

Le 12 décembre 2015, c’est son image que le monde entier retient lors de l’adoption de l’Accord de Paris. Petit marteau vert à la main, Laurent Fabius, alors ministre des affaires étrangères et président de la COP21, vient de réussir l’inimaginable : mettre 195 pays en ordre de marche vers une trajectoire de réchauffement climatique limitée à 2°C, voire 1,5°C. Une sacrée gageure alors que trois ans auparavant la France se portait – seule – candidate pour accueillir l’événement à Paris. “Good luck Mr Fabius” lui avaient alors soufflé les autres délégués.

Les clés du succès, ce sont bien sûr un travail de diplomatie acharné mais aussi un alignement des planètes avec la mobilisation des scientifiques, de la société civile, des entreprises et des gouvernements. Aujourd’hui, si l’accord semble reprendre de la force avec les annonces récentes vers la neutralité carbone de la Chine, du Japon, de la Corée du Sud, ou encore très récemment du Brésil, le “papa” de l’Accord de Paris, tel qu’il se définit, se montre vigilant et alerte sur l’urgence à agir.

“Le sens d’une vie”

Dans son dernier ouvrage, “Rouge carbone” (1), véritable plaidoyer pour le climat publié à la rentrée, Laurent Fabius s’interroge notamment sur le “giga-paradoxe” auquel nous assistons avec la crise du Covid-19. “Les gouvernements déploient des efforts considérables – à juste titre – pour lutter contre la pandémie mais ils font très peu contre la mutation climatique qui est encore plus grave et contre laquelle il n’y a pas de vaccin” explique-t-il. C’est désormais à la tête du Conseil constitutionnel qu’il suit ce combat, saluant au passage la hausse des contentieux climatiques portés devant les juridictions. La lutte contre le changement climatique, sujet auquel il n’était pas prédestiné, aura finalement été “une chance et le sens d’une vie” confie-t-il.

Les Engagés, le podcast de Novethic, donne la parole à tous ceux que nous croisons au fil de nos reportages, nos enquêtes, nos conférences, sans toujours pouvoir leur donner la place que l’on voudrait dans nos articles. Ces personnes inspirantes qui s’engagent au quotidien pour construire la société de demain, une société plus sobre en carbone, plus juste et plus humaine. Cet épisode et les précédents sont à retrouver sur les plateformes de téléchargement telles que iTunes, Spotify, Deezer et Soundcloud, ou par ici.

Concepcion Alvarez @conce1
(1) “Rouge carbone » de Laurent Fabius, aux éditions de L’Observatoire, 256 pages, septembre 2020.

Découvrir gratuitement l'univers Novethic
  • 2 newsletters hebdomadaires
  • Alertes quotidiennes
  • Etudes