Publié le 23 septembre 2019

ENVIRONNEMENT

Les pays riches ont mobilisé 71 milliards de dollars pour aider les pays pauvres à lutter contre le changement climatique

Les financements climat mobilisés par les pays développés en faveur des pays pauvres progressent. Alors que les pays riches ont promis de mettre sur la table 100 milliards de dollars chaque année à compter de 2020, ils en étaient à un peu plus de 71 milliards en 2017, selon le dernier décompte de l'OCDE. L'objectif semble donc atteignable mais il reste encore des efforts à fournir pour capter davantage de fonds privés.

Cyclone pixabay
L'objectif des 100 milliards de dollars de financements publics et privés à atteindre chaque année à partir de 2020 avait été promis aux pays pauvres par les plus riches en 2009 à la COP de Copenhague.
@CC0

La question des 100 milliards a toujours cristallisé les négociations climatiques. Mais les discussions à venir pourraient être moins tendues puisque selon un nouveau décompte de l’OCDE (1), on s’en approche petit à petit. "L’objectif d’atteindre les 100 milliards de financements climatiques par an d’ici 2020 demeure réaliste" annonce son secrétaire général Angel Gurria. L'objectif des 100 milliards de dollars de financements publics et privés à atteindre chaque année à partir de 2020 avait été promis aux pays pauvres par les plus riches en 2009 à la COP de Copenhague.

Infog financements climat OCDE 2017

En 2017, les pays développés ont mobilisé 71,2 milliards de dollars pour aider les pays pauvres à faire face au dérèglement climatique, contre 58,6 milliards en 2016. 20 % des investissements sont des financements privés, contre 76 % pour le secteur public à travers des aides bilatérales ou multilatérales. "Les banques multilatérales de développement ont fait état d’une hausse significative de leurs financements climatiques en 2018", s’est réjoui M. Gurria. "Mais nous devons de toute urgence intensifier nos efforts pour fournir des financements climatiques publics et pour que ceux-ci soient plus efficaces dans la mobilisation de financements privés", a-t-il ajouté.

Seuls 20 % des financements dédiés à l'adaptation

Ce financement va essentiellement dans les projets d’atténuation (73 %) qui permettent de réduire la vitesse du réchauffement climatique. Les projets d’adaptation des pays pauvres au changement climatique n’ont perçu que 19 % de ces 71 milliards de dollars. Ce montant, même s’il est en hausse, est insuffisant pour ces pays qui subissent déjà les impacts du changement climatique.

Un récent rapport de la Commission mondiale sur l’adaptation climatique estimait pourtant qu’investir 1 800 milliards de dollars d’ici 2030 dans cinq actions d’adaptation permettrait de quadrupler la mise et de rapporter 7 100 milliards de dollars de bénéfices nets.

Enfin, selon le rapport de l’OCDE, les dons représentent environ 30 % des financements bilatéraux, et constituent 54 % des financements alloués aux petits États insulaires. Ces-derniers sont les plus touchés par le changement climatique.  

Concepcion Alvarez, @conce1 

(1) Voir le rapport de l'OCDE.


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Alok sharma Foreign and commonwealth office

La COP26 est reportée d’un an à novembre 2021 pour mieux relever l’ambition, promettent les États organisateurs

La COP26 sur le climat a officiellement été reportée d'un an. Elle se tiendra du 1er au 12 novembre 2021 à Glagow, en Écosse. Alors que certains y voient un constat d'échec, les États organisateurs et plusieurs experts assurent que c'est le temps nécessaire pour relever l'ambition climatique. Le...

Essec

ESSEC, Sciences Po, Polytechnique : les grandes écoles prennent le tournant de la transition

L'école de commerce Essec vient de dévoiler son plan de transformation durable. Tous les cours intégreront désormais les dimensions environnementales et sociétales. Une démarche ambitieuse alors que les grandes écoles à l’instar de Sciences Po et Polytechnique intègrent de plus en plus ses enjeux...

Ursula von der leyen CE 270520

Plan de relance européen : la Commission veut construire une "Union de la durabilité pour les générations futures"

Très attendu, le plan de relance européen a été présenté mercredi 27 mai par la Commission européenne. Il propose un nouvel instrument de relance de 750 milliards d'euros, dont 500 milliards de subventions, qui seraient mutualisées entre tous les États membres. L'objectif est d'aider les pays les...

A320 AIr France

Air France va réduire de 40 % ses vols domestiques pour limiter son empreinte environnementale

Air France a annoncé, lors de son assemblée générale, vouloir réduire de 40 % son offre sur son réseau domestique. Une décision qui répond aux attentes du gouvernement, qui avait conditionné son aide de 7 milliards d'euros à des contreparties environnementales. Mais pour le think tank The Shift...