Publié le 17 janvier 2019

ENVIRONNEMENT

Taxe carbone : François de Rugy défend une écologie de l'effort partagé

Lors de ses vœux au monde de l'écologie, le ministre François de Rugy a prôné une "écologie du citoyen" qui concilie à la fois les enjeux de fin du monde et ceux de fin du mois. Un message d'ouverture aux gilets jaunes. D'autant qu'il propose d'engager la discussion lors du Grand débat national sur le partage de l'effort, notamment fiscal, via la taxe carbone, déclencheur de la crise actuelle. 

Voeux de francois de ruby au monde de l ecologie
Le 16 janvier, François de Rugy a présenté ses "vœux au monde de l'écologie", en présence de Brune Poirson, Elisabeth Borne et Emmanuelle Wargon.
© Ministère de la Transition écologique et solidaire

"Je veux être, en 2019, le ministre de l’écologie du citoyen". C'est la bonne résolution qu'a pris François de Rugy lors de ses vœux mercredi 16 janvier. Un mot d’ordre qui sonne comme une réponse à la crise des gilets jaunes car "l’écologie du citoyen est une synthèse entre l’écologie à hauteur des enjeux planétaires et ceux à hauteur d’hommes ou de femmes", a-t-il expliqué.

La taxe carbone en question lors du Grand débat national

Le ministre de la Transition écologique et solidaire a dénoncé les "conservateurs" qui font croire qu’il existe une "opposition" entre les problèmes de fin du monde et ceux de fin du mois. "Les droits environnementaux sont indissociables de tous projets progressistes", a-t-il indiqué.

Alors que la hausse de la taxe carbone sur les carburants a été le déclencheur de la crise des gilets jaunes, François de Rugy a proposé d’en débattre lors du Grand débat national lancé le lundi 15 janvier. Pas question pour autant de revenir à l’ancienne formule, suspendue le mois dernier mais plutôt d’échanger sur le "niveau" de la taxe, de "ce qu’on fait de la recette" tout en "mettant les chiffres sur la table". "L’augmentation de 10 euros la tonne c’est 3 centimes sur un litre d’essence", rappelle le ministre.

Des récompenses pour ceux qui baissent leurs émissions de CO2

Les gilets jaunes dénonçaient une taxe pesant seulement sur les ménages. François de Rugy a appelé à une "écologie de l’effort partagé" entre tous les émetteurs de CO2, notamment les entreprises. Dans ce sillage, il souhaite récompenser "ceux qui font des efforts". Il a ainsi annoncé une expérimentation qui récompensera les citoyens et entreprises qui ont baissé leurs émissions de CO2. Il souhaite trouver le bon dosage entre "contrainte et incitation".

Quant à la pétition L’affaire du Siècle, qui est devenue la plus signée de l’histoire de France avec plus de 2 millions de signataires, François de Rugy a tenu à "saluer la mobilisation" mais estime que "ce n’est pas dans un tribunal que l’on va baisser les émissions de CO2". La pétition des associations était en effet accompagnée d’un recours contre l’État pour inaction climatique. "Ce n’est pas à l’État de baisser les émissions de CO2. C’est à chacun d’entre nous, c’est au pays". 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Total yamal lng

Total mis en demeure de s’aligner avec l’Accord de Paris, avant une attaque en justice

Soutenues par plusieurs ONG, 14 collectivités françaises ont mis en demeure Total de s’aligner avec l’Accord de Paris et de revoir son plan de vigilance. Le pétrolier français avait déjà été interpellé en octobre dernier sur son manque d’ambition climatique. Il a publié un nouveau document en mars...

Conseil europeen 20 juin 2019 echec neutralite carbone UE

L’Union européenne incapable de s’accorder sur un objectif de neutralité carbone en 2050

Quatre États, face à 24, ont réussi à bloquer les discussions. Réunis en Conseil européen jeudi 20 et vendredi 21 juin, les pays membres de l’Union européenne n’ont pas réussi à s’accorder sur un objectif de neutralité carbone en 2050, conformément à ce qui est inscrit dans l’Accord de Paris. La...

Réchauffement climatique investisseurs istock

L'Oréal, Nestlé, Unilever... les plus grandes entreprises sont exposées à un risque climatique évalué à 1 000 milliards de dollars

1 000 milliards de dollars, c'est le risque que le changement climatique fait peser sur les 200 plus grandes entreprises au monde, de l'Oréal à Apple, en passant par Nestlé ou encore BMW. Le CDP, qui a compilé les données de ces multinationales, alerte sur le fait que ces risques pourraient se faire...

Blocage mine de charbon en allemagne fridays for future greve mondiale pour le climat

Nouvelle grève générale pour le climat : des milliers de jeunes convergent vers l’Allemagne

Plusieurs milliers de jeunes venus de toute l'Europe se sont donnés rendez-vous à Aix-la-Chapelle, en Allemagne, pour la nouvelle grève mondiale pour le climat, organisée ce vendredi 21 juin. Le lendemain, ils organisent une marche en soutien à une action de désobéissance civile pour bloquer une...