Plan Ecophyto 2

Faisant suite au plan Ecophyto mis en place en 2008, le plan Ecophyto 2+ accompagne les engagements pris par le Gouvernement depuis 2018 quant au glyphosate et aux produits phytopharmaceutiques ; son objectif est de réduire l'usage de ces derniers – en zone agricole et non agricole – de 50% d'ici 2025, et de sortir du glyphosate d'ici fin 2020 pour les principaux usages et au plus tard d'ici 2022 pour l'ensemble des usages. Copiloté par les ministères de l'agriculture et de l'environnement, le plan Ecophyto 2+ renforce le plan Ecophyto 2 en intégrant les actions prévues par le plan d’actions du 25 avril 2018 sur « les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides » , et celles du « plan de sortie du glyphosate » annoncé le 22 juin 2018. Il transpose sur le plan national l'obligation européenne fixée par la directive 2009/128/CE, qui instaure un cadre d’action communautaire pour parvenir à une utilisation des pesticides compatible avec le développement durable. Cette directive contraint les états membres à adopter des plans d’action nationaux pour fixer des objectifs destinés à réduire les risques pesant sur la santé humaine, du fait de l'usage des pesticides.

Le plan Ecophyto 2+ a donc pour objectifs majeurs :

  • d'accélérer le retrait des substances les plus préoccupantes et d'accompagner la sortie du glyphosate
  • de promouvoir la reconnaissance et la diffusion des produits de biocontrôle et des préparations naturelles peu préoccupantes
  • de renforcer la prévention de l’exposition de la population aux pesticides ainsi que de leurs impacts sur l’environnement et la biodiversité
  • d’accompagner les agriculteurs dans la transition
  • de mobiliser et responsabiliser l’ensemble des acteurs, depuis les agriculteurs jusqu'à la grande distribution.

Comme la plupart des plans à visée écologique, le plan Ecophyto 2 associe également les citoyens à ces objectifs, en les sensibilisant à la transition vers une agriculture durable basée sur une synergie entre agronomie et écologie. Dans le cadre des dynamiques actuelles en termes de santé et d'écologie, le plan Ecophyto 2+ ambitionne de pousser les professionnels à se passer autant que possible des produits phytosanitaires.

Certains observateurs et ONG demeurent cependant sceptiques quant au plan Ecophyto 2+, jugé insuffisant et trop lent au regard des chiffres alarmants en matière d'utilisation de glyphosate et produits phytosanitaires.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Le gouvernement ne compte pas inscrire l'interdiction du glyphosate dans la loi Alimentation

C'était une des promesses d'Emmanuel Macron : interdire sous trois ans le glyphosate en France. Pourtant, cette mesure n'apparaît à aucun moment dans le projet de loi Alimentation en examen actuellement à l'Assemblée nationale. Si Nicolas Hulot y est favorable, le gouvernement s'est...

Perturbateurs endocriniens, glyphosate, pesticides... Le gouvernement dégaine son plan d'actions

Pas de prolongation ou d'autorisation de perturbateurs endocriniens ou de substances cancérogènes dangereuses, plus de recherches scientifiques, mise en place du plan Ecophyto 2... Le gouvernement a dévoilé son nouveau plan de réduction des produits phytopharmaceutiques dans...

"On n’aura pas une France sans médicament, on n’aura pas non plus une France sans produit phytosanitaire", prévient la FNSEA

Le principal syndicat agricole, la FNSEA, présentait ce 9 janvier ses vœux à la presse. S'il se dit globalement "satisfait" des États généraux de l'alimentation, il fustige la position de Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, notamment sur le glyphosate. "Il...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable