Publié le 16 août 2017

SOCIAL

[VIDEO] En Islande, les touristes doivent prêter serment de protéger l’environnement

Pour faire face au tourisme de masse, l'Islande invite désormais les voyageurs à prêter serment devant une charte de protection de leurs sites naturels. En 7 ans, le nombre de touristes a explosé de 264%, augmentant les risques pour l'environnement. Le gouvernement réfléchit même à limiter l'accès aux sites les plus populaires.


Marina Fabre

Depuis l’éruption du volcan Eyjafjallajökull en 2009, l’Islande est devenu un pays très prisé par les touristes avec une croissance de 264 % de voyageurs en 2016. L’île nordique a ainsi reçu, l'année passée, 1,7 million de touristes, soit plus de 5 fois le nombre d’habitants (330 000). Un gain de 2,6 milliards d’euros pour un secteur qui emploie plus de 24 000 personnes.

Les avantages économiques sont indéniables, mais le gouvernement islandais craint des dégâts sur l’environnement et les sites naturels. Pour sensibiliser les voyageurs, il vient de publier une charte en huit points. Les touristes sont invités à prêter serment en ligne afin de respecter quelques évidences : le camping sauvage est interdit, il ne faut pas détériorer les sites naturels, ne pas se garer n’importe où, utiliser des toilettes, etc.

"Les personnes souhaitant visiter l’Islande ont envie d’être responsables. Toutefois, ils ne sont pas toujours conscients de ce que cela entraîne : nous voulons ainsi partager avec chacun ces règles leur permettant de respecter et de protéger nos paysages", explique la ministre du Tourisme, Þórdís KolbrúnR.

"Nous voulons éviter que l’Islande ne devienne une destination touristique trop prisée" 

Une série de vidéos pédagogique accompagne également ce serment. "Vous ne casseriez jamais un bout de la Grande Barrière de corail n’est-ce pas ? Dans la nature islandaise, c’est pareil : certaines choses ne font pas". 

Et le gouvernement réfléchit à prendre des mesures plus drastiques pour préserver l’environnement. En 2016, il a annoncé mettre fin à la politique de la TVA réduite dans le secteur du tourisme. La taxe, fixée aujourd’hui à 11 %, sera de 21 % en 2018.

"Nous voulons éviter que l’Islande ne devienne une destination touristique trop prisée", indiquait la ministre l’année dernière. En ce sens, d’autres mesures ont également été évoquées, comme, limiter le nombre de visiteurs sur un site populaire ou obliger les agences de voyages à acheter des licences. 

Marina Fabre @fabre_marina   


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

La grande distribution le vrac

Après avoir dévoré le bio, la grande distribution veut faire main basse sur la vente en vrac

Les enseignes bio, à l'avant-garde sur le vrac, pourraient bientôt se faire distancer par la grande distribution. Cette dernière investit de plus en plus dans ce marché, qui pèse désormais 1,2 milliard d'euros. Elle mise notamment sur l'innovation et un parcours client sans embûche pour répondre à...

Cantine bio alimentation durable et accessible municipales

[Municipales] Manger bio à la cantine sans payer plus, un défi pour les maires

À quelques mois des municipales, les candidats rivalisent de promesses pour offrir des produits plus sains aux enfants de leurs électeurs suivant les pas de quelques villes pionnières comme Grande-Synthe ou Langouët qui ont réussi à basculer tout l'approvisionnement de leur cantine en produits bio...

Les podcast a ecouter casque

Effondrement, agriculture, mode... Cinq podcasts à écouter en 2020

Comment ne pas céder à la panique face à l'effondrement ? Comment renouer avec le végétal ? Quel sera l'état du monde dans 30 ans ? Les podcasts sur l'écologie, la biodiversité, la mode responsable, les alternatives se multiplient. Novethic en a sélectionné cinq à écouter en 2020.

Certification bio restaurant

[Bonne nouvelle] Les restaurants pourront désormais être certifiés bio

Malgré la forte demande des consommateurs, le bio représente aujourd'hui à peine 3 % des achats des restaurants. Pour multiplier l'offre, l'Agence bio a annoncé la création d'une certification qui permettra à chaque restaurateur de labelliser son établissement dès lors qu'il achète au moins 50 % de...