Publié le 30 janvier 2019

SOCIAL

Obsolescence programmée : le site "Produits durables" classe les marques en fonction de leur durabilité

Il s'appelle Produits durables et pourrait bientôt devenir votre nouveau réflexe d'avant achat. Ce site créé par l'association Halte à l'obsolescence programmée (HOP) en partenariat avec le site Comment Réparer, note les produits en fonction de leur durabilité. Un moyen de guider les consommateurs vers des achats plus responsables. 

Produits durables site re parabilite obsolescence programme e pixabay
Dès 2020, un indice de réparabililité sera apposé sur les appareils électroniques et électroménagers.
@CC0

Entre la complexité de la notice, le manque d'information, les défauts cachés, acheter un produit durable peut parfois s'avérer compliqué. Pour y remédier, le site Produitsdurables.fr propose aux internautes un classement des marques en fonction de leur durabilité. 

De l'électroménager au textile en passant par l'électronique et l'automobile, tous les appareils sont notés d'abord par des experts comme Que Choisir, iFixit ou le labo Fnac-Darty, puis par les utilisateurs. Les critères de notation varient en fonction de la solidité de l'appareil, de la qualité du service après-vente et de la réparabilité du produit.

Apporter une information fiable aux consommateurs 

"Notre but, à travers ces notations, est d'apporter une information fiable, objective et consolidée sur la durabilité des produits, pour que les consommateurs puissent acheter ou non, en connaissance de cause", explique Produitsdurables.fr qui admet qu'"aucun système de notation n'est pas parfait". C'est pourquoi "il ne faut pas prendre le classement au pied de la lettre".

L'objectif est aussi de sensibiliser les consommateurs en rappelant qu'aujourd'hui 44 % des produits électriques et électroniques en panne ne sont pas réparés ou que la durée de vie d'un ordinateur a été divisée par trois entre 1985 et 2015, passant de 11 à 4 ans. D'où les conseils proposés sur le site pour pouvoir réparer ses appareils, leur donner une seconde vie ou connaître les lieux de recyclage.

En 2020, un indice de réparabilité sur les produits électroniques et électroménagers

Parallèlement à ce projet, la société Ethikis, spécialiste des questions environnementales, vient de créer un label européen appelé Longtime. Basé sur une quarantaine de critères, ce label guide les consommateurs vers des produits fiables. "En déclinant les codes des labels alimentaires, l'idée est de créer un outil pertinent pour évaluer les biens de consommation au regard de leur durée d'usage. In fine, il favoriserait la réduction des déchets et encouragerait une meilleure exploitation des ressources et des matières premières", affirment les cofondateurs du label, Elsa Lomont et Florent Preguesuelo. Reste aux fabricants à se soumettre à cet audit indépendant.

D'autant qu'à partir du 1er janvier 2020, un indice de réparabilité, calculé selon dix critères, devrait être apposé sur les produits électroniques et électroménagers. Ce projet, porté par la secrétaire d'État Brune Poirson, est une première étape. "S'il ne fonctionne pas, nous passerons aux sanctions et aux mesures contraignantes", a prévenu le secrétaire d'Etat.

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Ces marques qui annoncent un tournant de l agroalimentaire

Poulehouse, C'est qui le patron ou Bleu, blanc, ruche... 5 marques qui mettent la responsabilité au coeur de l'agroalimentaire

Le prix bas n'est plus le seul credo du secteur de l'agroalimentaire. Ces dernières années de nouvelles marques ont émergé à l'instar de Poulehouse, la Nouvelle agriculture ou C'est qui le patron. Elles ont montré que des consommateurs étaient prêts à payer quelques centimes de plus pour mieux...

L application mylabel consommer responsable peut detroner yuka

[La vidéo des solutions] MyLabel, l’appli pour consommer responsable qui peut détrôner Yuka

Plus besoin de choisir entre préserver sa santé ou l'environnement en faisant ses courses. L'application MyLabel vous aiguille dans vos achats en fonction des critères sociaux, environnementaux et sanitaires qui vous paraissent le plus important. De quoi vous aider à manger en cohérence avec vos...

Champ de coton dans le gers jean fil

Jean Fil a réussi à créer un approvisionnement en coton 100 % français

Faire pousser du coton dans le Gers : une idée folle ? Pas tant que ça ! Trois agriculteurs, fondateurs de l'entreprise Jean Fil, se sont lancés il y a trois ans. Résultat : ils s'apprêtent à vendre leur deuxième collection de polos, entièrement tissés, teints et confectionnés en France. Et ils vont...

Les cinq infos insolite qui ne sont pas un poisson d avril

Un urinoir pour vaches, un monde à deux minutes de l'apocalypse, les frites en danger... Non, ce ne sont pas des poissons d'avril

Un urinoir pour vaches destiné à réduire les émissions d'ammoniac, un bunker censé sauver les semences en cas de catastrophes naturelles qui prend l'eau, des frites de plus en plus courtes à cause du réchauffement climatique ou encore un monde à deux minutes de l'apocalypse... Pas de poisson d'avril...