Publié le 18 juillet 2019

SOCIAL

La Suède annule sa Fashion Week par souci écologique

C'est un signal fort envoyé à l'industrie textile. La Suède vient d'annuler la Fashion week de Stockholm pour des raisons écologiques. Elle travaille à un nouveau format qui réponde davantage aux enjeux de durabilité du secteur. Une première qui illustre la prise de conscience de l'urgence du changement. 

Par souci ecologique fashion week suede annule
La mode est un des secteurs les plus polluants au monde.
Fashion Week Stockholm

Elle n’a pas l’envergure de la Fashion Week de Milan, de Paris, ou même de New York. Mais c’est un signal fort envoyé à l’industrie de la mode. La Suède a décidé d’annuler la Stockholm Fashion Week qui se déroule normalement du 27 au 29 août. Le Conseil suédois de la mode veut se tourner vers une mode plus durable et contribuer à la prise de conscience de l’empreinte environnementale du secteur textile.

Des créations plus responsables

"S’éloigner du modèle conventionnel de la Fashion Week a été une décision difficile mais très réfléchie", a déclaré dans un communiqué Jennie Rosen, PDG de Conseil suédois de la mode, "Il est nécessaire de laisser le passé là où il est et de stimuler le développement d’une plateforme qui serait appropriée à la mode. Et de favoriser la création d’outils amenant à une plus grande responsabilité écologique".

Le Conseil suédois de la mode devrait donc réinventer la Fashion Week prochainement en misant sur des alternatives durables et une pépinière de startups responsables. Pour l’instant, le conseil n’a pas communiqué sur le programme mais il rappelle que "le secteur de la mode a besoin de nouveaux modèles et de formats commerciaux durables qui peuvent générer des revenus. Par exemple : la location, les réparations, le sur-mesure, etc".

Un secteur polluant en transformation

Pour rappel, la mode est un des secteurs les plus polluants au monde. Les experts prévoient une hausse de 63 % des émissions de CO2 lié à ce secteur dans les dix prochaines années. Or l’industrie textile consomme déjà l’équivalent de 32 millions de piscines olympiques d’eau chaque année pour assurer sa production.

Même si les changements interviennent lentement, ils sont perceptibles. En septembre 2018, un nouveau rapport de l’ONU Changements climatiques estimait que les trois quarts des marques de mode avaient amélioré leur score en matière de durabilité. "L’industrie de la mode connaît une transformation significative", écrivait l’organisation. "Nous ne sommes pas encore dans la banalisation de la mode durable, mais le nombre d’innovations faites au cours des dernières années rend cette tendance irréversible", estimait Chantal Malingrey, responsable du marketing de Première Vision, un salon parisien de l’amont de la filière mode. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Talage supermarche invendu gaspillage

Anti-gaspillage alimentaire : ces solutions qui révolutionnent les pratiques des supermarchés

Un tiers de la production mondiale alimentaire est gaspillé. Un taux gigantesque dont tous les acteurs de la chaîne sont responsables. Pour remédier à cette situation, à l’occasion de la journée nationale contre le gaspillage alimentaire, Novethic a sélectionné cinq solutions anti-gaspi qui...

La fourche magasin bio entrepot

[La vidéo des solutions] La Fourche, le magasin bio qui casse les prix, mais pas les producteurs

La Fourche va-t-il disrupter le marché de la distribution ? Ce magasin en ligne propose des produits bio jusqu'à 50 % moins cher que les réseaux classiques grâce à un système d'abonnement et des marges quasi nulles. Et la transparence est de mise : l'impact carbone et nutritionnel de chaque produit...

Yuka, C’est qui le patron, Y'a quoi dedans… Risque d’indigestion face au foisonnement des applications sur l'alimentation

Trop d'applis tuent-elles l'appli ? Depuis quelques mois, le nombre d'applications de notation sur la modèle de Yuka se multiplie. Si le manque de transparence des distributeurs et des industriels laisse le champs libre à ces applications qui séduisent les consommateurs, leur foisonnement pourrait...

"C'est qui le patron ?!" lance son application, encore plus complète que Yuka

C'est qui le patron ?! passe à la vitesse supérieure. La marque des consommateurs, qui rémunère au juste prix les producteurs, lance son application de notation. Pour aller plus loin que le célébrissime Yuka, la nutrition n'est pas le seul critère d'évaluation, l'application prendra en compte le...