Publié le 06 août 2018

SOCIAL

[INFOGRAPHIE] Pour les vacances, quel mode de transport est le plus écolo ?

Train, voiture, avion... Pour les vacances, quel mode de transport choisir pour ne pas plomber son empreinte carbone ? Si le train l’emporte haut la main, le match entre les airs ou la route est parfois serré, et le vainqueur n'est pas toujours celui que l'on croit... 

Sous certaines conditions, l'avion émet moins de CO2 que la voiture.
@pxhere

Chaque seconde dans le monde, 18 personnes partent en vacances. C’est peut-être bientôt votre cas. Et vous vous demandez quel est le moyen de transport le moins impactant pour la planète. Contrairement aux idées reçues, l’avion n’est pas forcément toujours plus mauvais que la voiture sur le plan environnemental. Tout dépend de la distance parcourue, du taux d’occupation ou encore des bouchons rencontrés sur la route du soleil.

Selon le comparateur éco-déplacements mis en place par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), pour un trajet Paris-Madrid d’environ 1 000 kilomètres, la voiture émettra plus de CO2 que l’avion. C’est d’autant plus vrai si le conducteur est seul à bord. Dans ce cas, les émissions de CO2 au kilomètre explosent comparées à l’avion.

Autre facteur pénalisant pour la voiture : les embouteillages qui vont plus que doubler la consommation par rapport à des conditions normales. De même, la mise en route de la climatisation augmente les émissions de CO2 de 6 à 12 % par an. Une étude publiée en 2010 dans la revue Environmental Science & Technology montrait par ailleurs que sur le long terme (20 ans), l’impact sur l’ozone et les nuages des avions se dissipe tandis que le CO2 émis par les voitures reste dans l’atmosphère plus longtemps que tout autre gaz.

Quoiqu’il en soit, l’avion reste un mode de transport extrêmement polluant qui doit rester exceptionnel. Un aller-retour Paris-New York par exemple émet une tonne de CO2 selon l’Ademe, soit l’équivalent de la consommation annuelle en chauffage d’un foyer. Au final, le train reste le mode de transport à privilégier.

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Gaspillage alimentaire invendus

200 grands groupes agroalimentaires s’engagent à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2030

Ce sont des géants de l'agroalimentaire et ils viennent de rejoindre l'initiative "Champions 12.3" qui vise à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2030. Parmi eux Kellogg, McCain ou encore Unilever. Chaque groupe engagé doit pousser 20 de ses fournisseurs à s'investir dans cette...

Publicite climat 2 pixabay BH

Bruno Le Maire contre une interdiction systématique de la publicité pour les produits polluants comme les SUV

Le ministre de l'Economie, Bruno le Maire, s'est dit opposé mardi à une interdiction de la publicité sur les produits polluants, comme le demandaient la Convention citoyenne pour le climat et plusieurs propositions de loi, dont une récente du groupe Ecologie-Démocratie-Solidarité. Le ministre prône...

Publicite chaise vide CCO iStock FroggyFrogg

"L’autorégulation de la publicité est un échec", dénonce France Nature Environnement qui choisit la politique de la chaise vide

Après 12 ans de participation à l’organe de concertation de l’autorité de régulation professionnelle de la publicité, France Nature Environnement (FNE) claque la porte. Pour l’association, qui était la seule représentative de la défense de l’environnement dans cet organisme, celui-ci défend les...

Mode textile pixabay

Malgré les promesses du monde de la mode, les collections responsables restent marginales

Avec la prise de conscience écologique des consommateurs, les grandes enseignes de la fast fashion ont pris des engagements durables pour s'adapter à la clientèle. Mais, concrètement, cela se voit peu dans leurs collections. Chez Zara et HM, les collections responsables représentent environ 10 % de...