Publié le 13 juin 2017

SOCIAL

L’Humanité mange son plastique

Des chercheurs malaisiens, français et britanniques ont détecté des microparticules de plastique dans notre sel de table. Les faibles quantités mesurées n'ont pas de conséquence sur la santé des consommateurs. Mais les millions de tonnes de déchets déversées chaque année dans les océans aggravent de plus en plus la situation. 

Sel de table

Rien ne se perd. Et surtout pas les 8,8 millions de tonnes de plastiques déversées chaque année dans les océans. Une récente étude, publiée dans la revue Scientific Reports, a porté sur le sel de table. Sur les 17 produits issus de 8 pays différents étudiés, 16 contiennent des microparticules de plastiques. "Les microplastiques (MP) étaient absents dans une marque tandis que les autres contenaient entre 1 et 10 MP/kg de sel", soulignent les chercheurs. Le nom des marques n’a pas été révélé dans l’étude mais les auteurs précisent que le sel épargné provient de France.

La concentration de microparticules relevées dans le sel de mer est faible et ne présente pas de risque pour la santé, affirment les chercheurs. Mais "la tendance croissante à l’utilisation des matières plastique pourrait conduire à l’accumulation progressive de particules dans les océans et les lacs, et, par conséquent, dans les produits provenant des milieux aquatiques".

11 000 microparticules de plastique ingérées par les mangeurs de poisson

Pour cause, une étude publiée en janvier par l’université de Gand, en Belgique, a montré que les consommateurs de produits de la mer (poissons, fruits de mer…) ingèrent jusqu’à 11 000 microparticules de plastique chaque année. Si 99% de ces microparticules traversent le corps humain, les 1% restant sont absorbés par les tissus corporels.

Le cycle alimentaire n’aura jamais aussi bien fonctionné! Et cela ne va pas aller en s’améliorant. Chaque minute dans le monde, l'équivalent d'un camion d’ordures de déchets plastiques est versé dans la mer. D’ici 2050, c'est près de quatre camions par minute qui pourraient souiller les océans.

 Marina Fabre @fabre_marina

 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Banane commerce equitable Credits Faitrade International Camilo Perez

Le commerce équitable s’installe dans la consommation française

Les produits labellisés "commerce équitable", en soutien aux agriculteurs des pays du sud, mais aussi aux producteurs français, ont connu un bond de 22 % de leurs ventes en France l'an passé, illustrant un "envol" de la "consommation responsable". C’est le constat de la plateforme qui réunit tous...

Oeufs de paques C00

[Infographie] Le vrai coût social et environnemental des œufs de Pâques

En ce retour de week-end pascal, vos placards débordent sans doute de bons petits œufs, lapins et poules en chocolat. Mais derrière ces friandises appétissantes, l’industrie du chocolat a des impacts environnementaux et sociaux particulièrement néfastes. Des coûts cachés qui contribuent à mettre en...

Ces marques qui annoncent un tournant de l agroalimentaire

Poulehouse, C'est qui le patron ou Bleu, blanc, ruche... 5 marques qui mettent la responsabilité au coeur de l'agroalimentaire

Le prix bas n'est plus le seul credo du secteur de l'agroalimentaire. Ces dernières années de nouvelles marques ont émergé à l'instar de Poulehouse, la Nouvelle agriculture ou C'est qui le patron. Elles ont montré que des consommateurs étaient prêts à payer quelques centimes de plus pour mieux...

L application mylabel consommer responsable peut detroner yuka

[La vidéo des solutions] MyLabel, l’appli pour consommer responsable qui peut détrôner Yuka

Plus besoin de choisir entre préserver sa santé ou l'environnement en faisant ses courses. L'application MyLabel vous aiguille dans vos achats en fonction des critères sociaux, environnementaux et sanitaires qui vous paraissent le plus important. De quoi vous aider à manger en cohérence avec vos...