Publié le 23 septembre 2018

SOCIAL

Dans notre alimentation, deux tiers des pesticides sont des perturbateurs endocriniens

En Europe, six résidus de pesticides sur dix seraient des perturbateurs endocriniens suspectés. C'est ce qu'a révélé l'association Générations Futures. L'ONG tire la sonnette d'alarme quant aux conséquences de l'exposition. Même à faible dose, ces substances qui interfèrent avec le système hormonal. 

En Europe, les pesticides présents dans l'alimentation sont en majorité des perturbateurs endocriniens.
Pixabay

Plus de six résidus de pesticides retrouvés dans l’alimentation européenne sont des perturbateurs endocriniens présumés. Voilà la principale conclusion d’une étude publiée ce 4 septembre par Générations futures. L’association s’est basée sur le dernier rapport de l'Autorité européenne de sécurités des aliments (EFSA) sur les résidus de pesticides des aliments.

Des substances nuisibles à la fertilité et à la croissance

Au total, sur les 109 843 échantillons analysés, 69 433 sont des résidus de pesticides perturbateurs endocriniens. "Il faut mettre en place des actions prioritaires pour conduire à la disparition à terme de ces pesticides perturbateurs endocriniens de notre agriculture et de notre alimentaire", demande François Veillerette, porte-parole de l'association. 

Pour rappel, les perturbateurs endocriniens sont des substances ou des mélanges chimiques capables d’interférer avec le système hormonal. Ils peuvent avoir des effets négatifs sur la croissance, la fertilité, le comportement et être à l’origine de certains cancers. On en trouve partout : dans les cosmétiques, les textiles, les plastiques, les peintures etc.

Intégrer l'alimentation dans la stratégie nationale sur les PE

La France a adopté en 2014 une stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens et a banni l’un des plus connus, le bisphénol A, des biberons et des contenants alimentaires. Le second volet de cette stratégie est en cours d’élaboration. "Dans la version provisoire (de ce texte), il n’y a quasiment rien sur l’alimentation, ce qui nous choque", affirme François Veillerette, dont l’ONG demande que cette question, avec celle des emballages alimentaires, soit mieux prise en compte

L’Union européenne a adopté en décembre des critères de définition des perturbateurs endocriniens, avec des années de retard, mais sans convaincre les ONG. Lesquelles pointent du doigt des critères jugés trop restrictifs, puisqu’il faut non seulement démontrer qu’une substance est un perturbateur endocrinien et qu’elle a des effets négatifs, mais aussi démontrer son mode d’action.

Marina Fabre @fabre_marina avec AFP


© 2023 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Publicite istock

Travailler plus pour consommer plus : les effets pervers de la publicité

Un rapport de l’association Communication et démocratie et de l’Institut Veblen, s’appuyant sur une étude universitaire, montre les impacts économiques très concrets des dépenses de publicité en France. Celles-ci ont conduit à une hausse de la consommation mais aussi à une hausse des heures...

Voitures suv istock

"La baisse des ventes de véhicules profite aux constructeurs automobiles", selon Aurélien Bigo

La baisse des ventes automobiles n'est une bonne nouvelle ni pour le climat, ni pour les particuliers. C'est ce qu'explique à Novethic le chercheur sur la transition énergétique des transports, Aurélien Bigo. Il décrypte la stratégie des constructeurs : vendre moins mais plus chers des véhicules...

Ville verte sobriete frugalite pietons velos verdure transition istock Michael Wels

Inscription dans la loi, partage de l'effort, temps de travail : plus de 5 000 citoyens font des propositions en faveur de la sobriété

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a adopté mercredi 11 janvier un avis sur la sobriété afin de favoriser son évolution dans la société et dans nos modes de vie. Signe que le sujet, encore tabou il y a un an, se démocratise. Parmi la vingtaine de préconisations, il y a la...

Seconde main vestiaire collective fast fashion pexel

Boohoo, Shein, Asos… La plateforme de seconde main Vestiaire Collective élimine la fast fashion de son catalogue

Vestiaire Collective s’engage contre la fast fashion. La plateforme de vente et d’achat de seconde main a annoncé fin novembre le retrait d’une vingtaine de références de son site. Il s’agit de la première étape d’un plan défini sur trois ans pour appeler à une mode plus responsable et à une...