Publié le 30 août 2018

SOCIAL

"C’est qui le patron" met la pression sur les distributeurs en lançant son application mobile

La marque C'est qui le patron, dont le but est de rémunérer correctement les producteurs, lance une application mobile. Objectif : permettre aux consommateurs d'interpeller les magasins alentours s'ils ne s'approvisionnent pas encore avec ces produits responsables. Un moyen d'accroître la pression sur les distributeurs mais aussi de les rassurer sur la réalité d'un marché. 

C est qui le patron lance une appli
C'est qui le patron est le plus gros succès pour une nouvelle marque depuis 30 ans.
©Cquilepatron

Et si un outil technologique permettait de renforcer le pouvoir des consommateurs face à la grande distribution ? C’est le pari de C’est qui le Patron, la marque dont les prix, fixés par les consommateurs, permettent de mieux rémunérer les producteurs. Quelques semaines après le lancement de son label, elle vient de lancer une application mobile permettant de mettre une "pression bienveillante" aux distributeurs.

Une pression bienveillante

Comment ? D’abord en géolocalisant les magasins les plus proches où la marque est présente. Mais aussi en permettant aux consommateurs de contacter directement, grâce à un mail pré-rempli, les directeurs de magasin pour qu’ils s’approvisionnent en produits de la marque. "Cela a un double effet : mettre la pression, de manière bienveillante, sur le magasin. Mais également rassurer le distributeur sur le fait qu’il y a une attente et donc une clientèle", explique Nicolas Chabanne.  

Il s’agit en fait de simplifier et d’automatiser une démarche que les consommateurs ont acquise depuis le lancement de la marque. C’est d’ailleurs eux qui ont poussé deux grands distributeurs à vendre des produits "C’est qui le patron" en les interpellant sur Twitter, où la communauté est très active.

Des consomm'acteurs très actifs 

Elle n’hésite pas non plus à les rappeler à l’ordre quand ils ne respectent pas les valeurs de la marque. Ainsi, lorsqu’Oliver Dauvers, spécialiste de la grande distribution, remarque que certains magasins vendent les produits "C’est qui le patron" à un prix supérieur à celui affiché sur le paquet, c’est l’avalanche sur le réseau social. Face au risque réputationnel, plusieurs enseignes rectifient le tir.

C’est qui le patron est devenu, en à peine deux ans, le plus gros succès pour une nouvelle marque depuis 30 ans. Elle est désormais présente chez quasiment tous les gros distributeurs de Carrefour à Casino en passant par Auchan, Leclerc et Intermarché. Mi-juillet, elle annonçait à Novethic vouloir devenir un label pour changer d’échelle. "Notre volonté n’est pas de créer une grande marque, on est là pour que le monde de l’alimentation change", avance Nicolas Chabanne.  

Marina Fabre @fabre_marina 


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Oeufs de paques C00

[Infographie] Le vrai coût social et environnemental des œufs de Pâques

En ce retour de week-end pascal, vos placards débordent sans doute de bons petits œufs, lapins et poules en chocolat. Mais derrière ces friandises appétissantes, l’industrie du chocolat a des impacts environnementaux et sociaux particulièrement néfastes. Des coûts cachés qui contribuent à mettre en...

Ces marques qui annoncent un tournant de l agroalimentaire

Poulehouse, C'est qui le patron ou Bleu, blanc, ruche... 5 marques qui mettent la responsabilité au coeur de l'agroalimentaire

Le prix bas n'est plus le seul credo du secteur de l'agroalimentaire. Ces dernières années de nouvelles marques ont émergé à l'instar de Poulehouse, la Nouvelle agriculture ou C'est qui le patron. Elles ont montré que des consommateurs étaient prêts à payer quelques centimes de plus pour mieux...

L application mylabel consommer responsable peut detroner yuka

[La vidéo des solutions] MyLabel, l’appli pour consommer responsable qui peut détrôner Yuka

Plus besoin de choisir entre préserver sa santé ou l'environnement en faisant ses courses. L'application MyLabel vous aiguille dans vos achats en fonction des critères sociaux, environnementaux et sanitaires qui vous paraissent le plus important. De quoi vous aider à manger en cohérence avec vos...

Champ de coton dans le gers jean fil

Jean Fil a réussi à créer un approvisionnement en coton 100 % français

Faire pousser du coton dans le Gers : une idée folle ? Pas tant que ça ! Trois agriculteurs, fondateurs de l'entreprise Jean Fil, se sont lancés il y a trois ans. Résultat : ils s'apprêtent à vendre leur deuxième collection de polos, entièrement tissés, teints et confectionnés en France. Et ils vont...