Publié le 26 décembre 2020

POLITIQUE

[À l’origine] De 1960 à aujourd’hui, des vœux présidentiels à haut risque

Les vœux présidentiels de fin d'année sont un exercice incontournable pour tout chef d'État. Cette tradition, lancée en 1960 par le général Charles de Gaulle est suivie par des millions de Français. En cette année plombée par le Covid-19, l'enjeu est important pour Emmanuel Macron. Le Président devra redonner espoir aux citoyens, harassés par cette pandémie interminable.

Voeux De Gaulle 1960 INA
Les voeux présidentiels sont nés avec Charles de Gaulle, sous la Vème République.
Capture d'écran INA

C’est un rituel auquel le Président Emmanuel Macron va se plier le 31 au soir, les vœux présidentiels étant un incontournable des fêtes de fin d’année. Inaugurés en 1960 par le Général Charles de Gaulle, ils ont été retransmis à la télévision depuis son bureau de l’Élysée. En pleine Guerre froide, son discours est un appel à "défendre le monde libre" mais c’est surtout un "oui franc et massif" au référendum de l’autodétermination de l’Algérie. Si Charles de Gaulle a choisi d’orienter son discours sur l’international, c’est qu’il répond aux sujets qui animent les Français en 1960. 

Georges Pompidou, Valéry Giscard d’Estaing, François Mitterrand, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy… tous les Présidents se sont depuis pliés à cet exercice. L’objectif est de faire un bilan de l’année et d’apporter une vision sur celle qui arrive. Pour Emmanuel Macron, l’enjeu est de taille. Le chef de l’État, qui a lieu même été testé positif au Covid-19 et placé en isolement pendant sept jours, devra redonner espoir à des millions de Français fatigués par la pandémie et ses conséquences. 

Un discours pour redonner espoir

Dans un communiqué, le Président de la République a déjà souhaité aux Français de "joyeuses fêtes" et "tient à quelques heures de Noël, à rappeler l’importance des gestes barrières" et de la "limitation du nombre de contacts quotidiens face à cette épidémie". Alors que le risque de troisième vague est de plus en plus important, les fêtes pourraient en effet accélérer la hausse des contaminations en France. Si les vœux présidentiels ne sont habituellement pas le moment de grandes annonces, Emmanuel Macron, devra, comme l’année dernière, faire passer un message d’apaisement.

Le président a en effet l’habitude des crises. En 2019, en pleine colère des Gilets jaunes, il avait tenu un discours appelant à l’optimisme. "L’apaisement doit primer sur l’affrontement", avait-il alors déclaré. Cette année, alors que les inégalités ont explosé, la pauvreté augmenté, les restaurants, musées et cinémas baissé le rideau... il en faudra davantage pour calmer les tensions.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Manifestation climat Lyon 28 septembre NICOLAS LIPONNE HANS LUCAS HANS LUCAS VIA AFP

Loi climat : sept points chauds qui seront au cœur des débats à l'Assemblée Nationale

Un an et demi après le lancement de la Convention citoyenne pour climat, le projet de loi Climat et résilience, issu des propositions des 150 citoyens tirés au sort, débarque à l'Assemblée Nationale. À partir de ce lundi 29 mars et jusqu'au 18 avril, les députés seront chargés de statuer sur les 69...

Manifestation marche pour le climat paris Concepcion Alvarez

Un appel à marcher pour une "vraie" loi climat dimanche 28 mars

À la veille de l'examen de la loi Climat et résilience à l'Assemblée Nationale, les membres de la Convention citoyenne pour le climat et plus de 400 organisations organisent dimanche 28 mars une marche en faveur d'une "vraie" loi climat. Parallèlement, 225 personnalités politiques ont publié le 26...

IStock Chinnapong code environnement

La création d'un "Défenseur de l’environnement" pourrait être inscrite dans la loi Climat et Résilience

Alors que la préservation de l'environnement devient omniprésente dans les débats à travers l'étude de la future loi climat et résilience, l'objectif est parallèlement de pouvoir garantir le respect et la compréhension des mesures à venir. Dans ce but, le gouvernement étudie la mise en place d'un...

Assemblee nationale hemicycle plein vue panoramique

Referendum : l'Assemblée Nationale veut "garantir" la protection de l'environnement dans l’article 1er de la Constitution

La tenue du référendum pour "garantir" la protection de l'environnement dans l'article 1er de la Constitution vient de franchir une nouvelle étape. Sans surprise, l'Assemblée Nationale a voté le 16 mars en faveur du projet de loi. Mais rien n'est encore gagné : le Sénat doit encore valider l'article...