Publié le 25 février 2020

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

[Infographie] Les deux tiers des sols artificialisés en France servent à construire des logements

Il y a un an, le chef de l’État en visite au Salon de l’Agriculture rappelait l'engagement du gouvernement d’atteindre l’objectif zéro artificialisation nette. Pour preuve, quelques mois plus tard, l'Élysée annonçait la fin du projet de méga-complexe commercial Europacity, qui devait voir le jour aux portes de Paris en 2027. Cependant, à en croire les premières données publiées par l’Observatoire de l’artificialisation, c’est plutôt à la construction de logements qu’il faut s’attaquer.

Construction logements grues artificialisation pixabay
68 % des sols artificialisés sont dédiés à l'habitat.
@CC0

C’est l’un des principaux enseignements du premier rapport de l’Observatoire national de l'artificialisation des sols (1), chargé de publier un état des lieux chaque année. 68 % des sols artificialisés sont dédiés à la construction de logements, contre 25 % pour des activités commerciales et moins de 4 % pour des infrastructures publiques de type routes. C’est donc là que se trouve le plus important levier pour atteindre l’objectif zéro artificialisation nette que s’est fixé le gouvernement dans son plan biodiversité en 2018.

Entre 2009 et 2017, près de 230 000 hectares ont été artificialisés en France, soit l’équivalent d'un département comme les Yvelines. La tendance est à la baisse depuis 2012, mais elle reste à confirmer après une nouvelle hausse en 2017. Elle est en outre fortement corrélée avec une chute de la construction sur la même période. Sans surprise, ce sont les grandes villes et les littoraux atlantiques et méditerranéens qui sont les plus concernés par l’artificialisation, car étant les plus attractifs. Sur le podium, on trouve ainsi la Nouvelle-Aquitaine, la région Rhône-Alpes et l’Occitanie.

 

Améliorer l'efficacité de l'artificialisation

Selon les auteurs du rapport, l’artificialisation est à la fois due à des territoires qui doivent faire face à une forte demande et à l’étalement urbain où de grandes surfaces sont artificialisées pour accueillir un faible nombre de ménages et d’emplois. Ils citent l’exemple de Nantes qui a artificialisé 11,7 ha à usage d’habitat sur la période 2009-2017 pour accueillir 11 138 ménages alors que la commune de Le Pellerin, dans sa périphérie, a artificialisé 6,5 hectares pour accueillir seulement 258 ménages.

L’observatoire recense 7 544 communes où l’artificialisation augmente alors que le nombre de ménages diminue et 10 111 communes où chaque hectare artificialisé n’accueille qu’entre zéro et trois personnes. "On observe une baisse de l’efficacité de l’artificialisation au fur et à mesure de l’éloignement au centre. Ainsi, l’artificialisation est à la fois la résultante de grands projets très consommateurs et de l’accumulation de multiples petits projets peu consommateurs individuellement", notent les auteurs.

Des mesures attendues d'ici l'été

Pour diminuer l’artificialisation, les experts préconisent d’augmenter de manière significative l’efficacité, en jouant notamment sur l’augmentation du renouvellement urbain (renouvellement de la ville sur elle- même) et de la densité des opérations. Le Conseil général au développement durable (CGDD) a imaginé un scénario dans lequel l’artificialisation pourrait baisser de 46 % d’ici 2050. Pour cela, le taux de renouvellement urbain devra passer de 42 % en 2015 à 70 % en 2050 et les biens inoccupés devront baisser de 6 à 8 % d’ici 10 ans dans le parc immobilier.

Si la densité de bâti (construire sur plus d’étages) triplait - passant de 0,15 à 0,45 en 2050 -, l’artificialisation pourrait même dégringoler de 74 %. Mais si rien n’est fait, la bétonisation augmentera de 44 % d’ici 2050 et la part des sols artificialisés pourrait doubler d’ici la fin du siècle. Or "la France a perdu un quart de sa surface agricole sur les 50 dernières années", rappelait le Président de la République en mars 2019 lors du Salon de l’Agriculture. Un groupe de travail, mis en place l’été dernier, doit définir, avant la fin du premier semestre, des mesures concrètes et une échéance pour parvenir à zéro artificialisation nette des sols.

Concepcion Alvarez, @conce1 

(1) Voir les données de l'Observatoire nationale de l'artificialisation des sols


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[J'agis pour la planète] Je tire un trait sur mon rêve de pavillon

Il y a quelques mois, Novethic a créé la polémique en relayant une étude du cabinet BL Evolution (1) qui présentait différentes mesures pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Cet été, nous revenons sur quelques-unes de ces propositions pour comprendre comment elles pourraient...

Artificialisation des sols : en France, on bétonne même quand ce n'est pas nécessaire

L'artificialisation des terres progresse plus vite que la croissance démographique et économique. Autrement dit, en France, même quand il n'y a pas de besoin spécifique, les sols sont bétonnés. À ce rythme d'ici la fin du siècle, 18 % du territoire sera artificialisé, prévient l'Iddri. Une...

Le gouvernement abandonne Europacity, ce méga-complexe commercial, symbole de l’artificialisation des sols

L'Élysée abandonne officiellement le projet de méga-complexe Europacity, qui devait voir le jour aux portes de Paris en 2027. Le projet, dans les cartons depuis dix ans, était dénoncé par les écologistes pour son impact sur l'artificialisation des sols, mais soutenu par certains élus...

[LE CHIFFRE] Artificialisation des sols : l'équivalent de six fois la surface de Paris disparaît chaque année en France

Cette semaine a été agitée par la mise en place d’une éventuelle "taxe béton" sur les nouvelles constructions. La piste avancée par Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire, a finalement été invalidée par le gouvernement qui dit vouloir se laisser un temps de...

INFOGRAPHIES & VIDÉOS

Infographies

Chaque semaine, Novethic vous explique l’actualité à travers des infographies pour mieux comprendre l’économie, l’énergie, la finance, le travail...

Commerce international echanges importations conteneurs pixabay

[Infographie] 57 % de l’empreinte carbone de la France provient de ses importations

La crise du Coronavirus a montré les défaillances de chaînes d’approvisionnement hyper-mondialisées. Depuis, Emmanuel Macron n’a eu de cesse d’appeler à la relocalisation pour réduire la dépendance de la France. Outre l’intérêt pour la souveraineté nationale, l’impact serait également positif sur le...

Station essence

[Infographie] L’État consacre près de 30 milliards d’euros par an à des dépenses néfastes pour la planète

La baisse du prix des énergies fossiles, liée à la crise du Coronavirus, constitue une opportunité inespérée de mettre fin aux subventions néfastes pour l'environnement. Celles-ci représentent près de 30 milliards d'euros chaque année en France. Les ONG poussent pour qu'un calendrier de suppression...

Convention citoyenne pour le climat hemicycle

[Infographie] Convention citoyenne pour le climat : les principales mesures à retenir

La Convention citoyenne pour le climat, mise en place par Emmanuel Macron après la crise des Gilets jaunes, a rendu ses propositions finales dimanche 21 juin. Novethic les a épluchées et a rassemblé les principales mesures dans une infographie. L'objectif est de placer la France dans une trajectoire...

Declin energies fossiles

[Infographie] Vers le crépuscule des énergies fossiles

Plusieurs données récentes et prévisions laissent penser que les énergies fossiles entament leur déclin, accéléré par la crise du Coronavirus. Les prix en berne et les investissements en chute libre vont durablement impacter le secteur, concurrencé par des coûts du renouvelable de plus en plus...