Publié le 06 novembre 2018

FINANCE DURABLE

"Investisseurs, écrivez-nous !", réclament les entreprises lors du Positive Investors Forum

Le dialogue investisseurs-entreprises est un levier de création durable, déclarent les entreprises lors du Positive Investors Forum organisé par Novethic ce 6 novembre. Un cri du cœur qui vient à la fois des directeurs développement durable mais aussi des directeurs financiers les plus engagés. Aujourd'hui pourtant, les investisseurs classiques ne sont pas suffisamment au rendez-vous, déplorent-ils.

PIF 2018 Zaouati
Jean-Luc Di Paola-Galloni, Directeur délégué du groupe, développement durable et affaires extérieures, Valeo; Karim Hajjar, Directeur général en charge des Finances Solvay; Laurence Pessez, Directrice RSE BNP Paribas; Philippe Zaouati, Président Mirova.
@Ludovic Dupin / Novethic

Investisseurs, prenez votre plume et posez des questions portant sur les problématiques environnementales, sociales et de gouvernance aux entreprises... Ce sont elles qui le demandent ! "Chez Solvay, nous avons énormément travaillé sur la transparence, avec des reporting extrêmement complets tant sur les questions financières, qu'extra-financières. Or, je suis surpris du silence que cela suscite", lance Karim Hajjar, directeur financier de Solvay, lors du Positive Investors Forum organisé par Novethic ce 6 novembre. 

"En cinq ans, nous avons eu seulement deux lettres d'investisseurs nous posant des questions ESG (environnement, social et gouvernance). C'est ridicule ! Nous voulons des cinquantaines de lettres", ajoute-t-il face à une salle convaincue du rôle de ces partenaires pour créer de la valeur.

Le directeur délégué de Valéo, également en charge du développement durable, ne dit pas autre chose : "Nous aussi, on vous le demande, écrivez-nous !", renchérit-il. "Un certain nombre de fonds souverains, souvent ceux des pays nordiques, sont positivement obsédés par ces questions. Mais nous aimerions que les investisseurs classiques nous challengent également sur ces thématiques dans les roadshows", assure-t-il.

Un fossé qui se réduit

Un vœu pieux ? Les choses sont en train de bouger reconnaissent-ils. Un peu plus tôt dans la matinée, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, affirmait avoir passé une heure sur la façon dont le groupe répond aux questions ESG avec son conseil d'administration, sous la pression des demandes des investisseurs.

"Je constate, depuis assez peu de temps il faut le reconnaître, que le fossé entre la gestion ISR (investissement socialement responsable) et mainstream se resserre un peu à la faveur de la prise en compte du risque climat", assure de son côté Laurence Pessez, directrice du développement durable de BNP Paribas.

Si les législations comme celles découlant de l'article 173 de la loi de transition énergétique ou les recommandations de la TCDF (Task force on climate related Financial disclosure), les nouveaux produits financiers durables comme les green bonds ou les positive incentive loans (bonus/malus sur les crédits en fonction des critères ESG) permettent aussi d'intensifier positivement le dialogue.

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Bernard Arnault WikimediaCommons taillee

Club des 100 milliards de dollars : Bernard Arnault, Bill Gates et Jeff Bezos sont-ils des investisseurs responsables ?

Ils ne sont que trois dans le monde dont le patrimoine a dépassé la barre des 100 milliards de dollars. Le Français Bernard Arnault, président de LVMH, vient juste de rejoindre les Américains Bill Gates, fondateur de Microsoft, et Jeff Bezos, PDG d’Amazon. Ces multimilliardaires, à la fortune...

Phenix aeroville gaspillage alimentaire

Baromètre de la finance solidaire : les participations directes dans les entreprises en forte hausse

Après une croissance record en 2017, la finance solidaire continue de séduire en 2018, avec une progression de 8,7 % du volume des encours de l’épargne. Si le gros de la collecte reste tiré par l’épargne salariale, la surprise vient du bond des investissements directs dans les entreprises de...

Taxonomy technocal report union europeenne UE

La grande bataille de la taxonomie européenne des activités durables commence

Les membres du groupe d’experts techniques créé par la Commission Européenne, dévoilent le fruit d’un an de travail intense : une proposition de référentiel d’activités durables pour l’Europe. Colonne vertébrale du plan d’action pour la finance durable, elle doit permettre de créer un langage commun...

Construction d un oleoduc deforestation Ricpe

700 grandes entreprises mises en demeure par les investisseurs d’être plus transparentes sur leur rôle environnemental

Ce n’est pas du Name and Shame (nommer et dénoncer), mais cela y ressemble. 88 grands investisseurs mondiaux publient une liste de 707 entreprises accusées de ne pas donner assez d’informations sur leurs rôles en matière de climat, de préservation de l’eau et de déforestation. Si la majorité des...