Publié le 06 novembre 2018

FINANCE DURABLE

"Investisseurs, écrivez-nous !", réclament les entreprises lors du Positive Investors Forum

Le dialogue investisseurs-entreprises est un levier de création durable, déclarent les entreprises lors du Positive Investors Forum organisé par Novethic ce 6 novembre. Un cri du cœur qui vient à la fois des directeurs développement durable mais aussi des directeurs financiers les plus engagés. Aujourd'hui pourtant, les investisseurs classiques ne sont pas suffisamment au rendez-vous, déplorent-ils.

Jean-Luc Di Paola-Galloni, Directeur délégué du groupe, développement durable et affaires extérieures, Valeo; Karim Hajjar, Directeur général en charge des Finances Solvay; Laurence Pessez, Directrice RSE BNP Paribas; Philippe Zaouati, Président Mirova.
@Ludovic Dupin / Novethic

Investisseurs, prenez votre plume et posez des questions portant sur les problématiques environnementales, sociales et de gouvernance aux entreprises... Ce sont elles qui le demandent ! "Chez Solvay, nous avons énormément travaillé sur la transparence, avec des reporting extrêmement complets tant sur les questions financières, qu'extra-financières. Or, je suis surpris du silence que cela suscite", lance Karim Hajjar, directeur financier de Solvay, lors du Positive Investors Forum organisé par Novethic ce 6 novembre. 

"En cinq ans, nous avons eu seulement deux lettres d'investisseurs nous posant des questions ESG (environnement, social et gouvernance). C'est ridicule ! Nous voulons des cinquantaines de lettres", ajoute-t-il face à une salle convaincue du rôle de ces partenaires pour créer de la valeur.

Le directeur délégué de Valéo, également en charge du développement durable, ne dit pas autre chose : "Nous aussi, on vous le demande, écrivez-nous !", renchérit-il. "Un certain nombre de fonds souverains, souvent ceux des pays nordiques, sont positivement obsédés par ces questions. Mais nous aimerions que les investisseurs classiques nous challengent également sur ces thématiques dans les roadshows", assure-t-il.

Un fossé qui se réduit

Un vœu pieux ? Les choses sont en train de bouger reconnaissent-ils. Un peu plus tôt dans la matinée, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, affirmait avoir passé une heure sur la façon dont le groupe répond aux questions ESG avec son conseil d'administration, sous la pression des demandes des investisseurs.

"Je constate, depuis assez peu de temps il faut le reconnaître, que le fossé entre la gestion ISR (investissement socialement responsable) et mainstream se resserre un peu à la faveur de la prise en compte du risque climat", assure de son côté Laurence Pessez, directrice du développement durable de BNP Paribas.

Si les législations comme celles découlant de l'article 173 de la loi de transition énergétique ou les recommandations de la TCDF (Task force on climate related Financial disclosure), les nouveaux produits financiers durables comme les green bonds ou les positive incentive loans (bonus/malus sur les crédits en fonction des critères ESG) permettent aussi d'intensifier positivement le dialogue.

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable


FINANCE DURABLE

Finance durable

La finance durable est un pan de la finance qui s’attache à prendre en compte des critères ESG, c’est-à-dire liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. La finance durable regroupe l’ISR (investissement socialement responsable), la finance solidaire, la finance verte et plus généralement de l’investissement responsable.

Climate finance day activistes Eric PIERMONT AFP

Climate Finance Day (2015-2021), histoire d’une époque qui s’achève

Depuis 2015, la place financière de Paris organise un événement annuel en lien avec les COP sur le climat : le Climate Finance Day. À vocation internationale, il réunit des dirigeants de grandes institutions financières pour qu’ils y fassent des annonces sur leurs engagements de lutte contre le...

Froid texas Ron Jenkins GETTY IMAGES NORTH AMERICA Getty Images via AFP

Le coût des catastrophes naturelles atteint des sommets... et inquiète les assureurs

Les événements climatiques du premier semestre 2021 auront causé près de 40 milliards de dollars de dommages assurés, selon une étude de Swiss Re. L’enchaînement de tempêtes, inondations, grêle, etc., en raison du dérèglement climatique fait monter le prix de ces catastrophes naturelles, qui...

Paiement monnaie CCO

Le jour où les citoyens ont imposé les monnaies locales en Europe

Dans les années 2020, les citoyens ont décidé de reprendre en main la finance, en se réappropriant leur monnaie. Les systèmes de paiement locaux se sont multipliés, puis généralisés, au point qu’en 2033, les banques centrales ont décidé d’intervenir pour valider et régulariser les monnaies locales....

Banque centrale europenne Christine Lagarde Martin Lamberts ECB

La Banque centrale européenne va prendre en compte la surchauffe climatique

Dôme de chaleur en Amérique du Nord et gouttes froides en Europe matérialisent le risque climatique. Il pèse sur les entreprises sans qu’on sache très bien comment, à l’exception du secteur pétrolier. Pour le savoir la Banque centrale européenne dirigée par Christine Lagarde a annoncé, à la surprise...