Publié le 11 mars 2018

ENVIRONNEMENT

[LE CHIFFRE] Un seul mégot pollue jusqu’à 500 litres d’eau

Chaque seconde dans le monde, 137 000 mégots sont jetés par terre. Ce geste qui semble a priori anodin a en fait un impact très important sur l'environnement. Un seul mégot peut en effet contaminer jusqu'à 500 litres d'eau en raison des milliers de substances nocives, et parfois cancérigènes, que contiennent les cigarettes.

À Paris, jeter un mégot par terre est passible d'une amende de 68 euros.

Fumer tue, mais fumer pollue aussi. Les mégots de cigarette sont omniprésents dans la nature. On en jetterait 137 000 par seconde et 40 % d’entre eux se retrouvent par exemple en mer Méditerranée. Or un mégot peut mettre jusqu’à 15 ans pour se dégrader totalement.

Pire encore, un seul mégot peut contaminer jusqu’à 500 litres d’eau. En cause, les milliers de substances nocives – nicotine, phénols, métaux lourds… – que contiennent les cigarettes, certaines étant cancérigènes. Ces composés toxiques sont dilués dans les réseaux d'assainissement des eaux, non équipés pour les traiter.

Amende de 68 euros

Face à cette montagne de déchets, plusieurs entreprises tentent de se positionner pour développer le recyclage des mégots. Mégo, une start-up bretonne, collecte et transforme les filtres des cigarettes en matière plastique et fabrique avec des pots à crayon, des règles et même des cendriers. Une entreprise hollandaise, Croweded Cities, mise quant à elle sur le dressage de corbeaux  pour ramasser les mégots par terre.

L’association Tree6clope a imaginé des cendriers d’un genre très spécial pour inciter les fumeurs à ne pas jeter leurs mégots par terre. Il s’agit de "ballot bin" (poubelles à vote) qui permettent de poser une question aux fumeurs. Ces derniers répondent en votant avec leur mégot. Exemple de questions : vous êtes plutôt raclette ou tartiflette ? Vous êtes plutôt Génépi ou Chartreuse ? Ou par exemple quel est le meilleur joueur de foot, Ronaldo ou Messi ?

Quartier zéro mégot

À Paris ou encore à Lille, Cannes et Colmar, les pouvoirs publics ont opté pour la verbalisation. 68 euros pour un mégot jeté par terre. Dans la capitale, 3 000 agents anti-incivilités sont sur le terrain et ont infligé en 2017, 100 000 amendes, avec une explosion pour celles qui concernent le jet de mégot (+723 % en un an).

À Bordeaux, le premier quartier zéro mégot de France a été inauguré début février à Bordeaux en partenariat avec l’association Écomégot. Une cinquantaine de bornes cendriers vont être déployés aux abords des tramways et des zones passantes dans le quartier de la Bastide. L’objectif à terme est de s’étendre à toute la ville et de réussir à collecter les 200 000 millions de mégots qui sont jetés chaque année.

Concepcion Alvarez @conce1


© 2018 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Voir nos offres