Publié le 21 juillet 2019

ENVIRONNEMENT

[Bonne nouvelle] La première rue zéro déchet de Paris porte ses fruits

Les résultats sont encourageants. A Paris, la rue de Paradis, qui fait l'objet d'une expérimentation appelée "rue zéro déchet" a réduit de 16 % ses ordures ménagères en six mois et amélioré le tri. Si l'opération, à terme, est un succès, elle pourrait être étendue à plusieurs rues de la capitale. 

Resultats encourageants rue zero dechet paris
A Paris, la rue de Paradis, qui fait l'objet d'une expérimentation appelée "rue zéro déchet" a réduit de 16 % ses ordures ménagères en six mois
©CC0

L’expérimentation "rue zéro déchet" commence à porter ses fruits. Depuis le mois de décembre, la rue de Paradis à Paris s’inscrit dans "une démarche zéro déchet". Cela "consiste à adopter nos modes de production et de consommation à une logique d’utilisation responsable des ressources naturelles e de l’énergie", explique la mairie. Restaurants, entreprises, habitants… tous ont été invités et sensibilisés à produire moins de déchets. Six mois après le lancement de l’expérimentation, c’est l’heure du bilan de mi-parcours.

Et les résultats sont prometteurs. La ville note une diminution de 16 % des ordures ménagères dans l’artère, soit une baisse de plus de 53 tonnes de poubelles. "Ces premiers chiffres sont très encourageants", estime Antoinette Guhl, adjointe à la Mairie de Paris chargée de l’économie sociale et solidaire, de l’innovation sociale et de l’économie circulaire, "ils démontrent un réel enthousiasme des habitants, des commerçants, des écoles, des bureaux pour adapter leur quotidien à une vie zéro déchet".

Un succès qui pourrait s'étendre à plusieurs rues

Concrètement, plusieurs ateliers ont été organisés dans la rue avec l’aide de l’association Zero Waste France. Au programme, la distribution de lombri-composteurs pour les déchets organiques, la mise en place de frigo solidaire dans la rue, l'accompagnement des commerces et restaurateurs vers la redistribution d'invendus, le tri, la réduction du plastique à usage unique, la distribution de cendriers de poche, etc. 

Des cours de cuisine de restes alimentaires ont été mis en place tout comme des formations au tri. Sur ce point justement la maire souligne l’efficacité "avérée des consignes de tri simplifiées et des messages incitant à réduire les emballages. Il est observé un report des déchets du bac à ordures ménagères vers le bac jaune dans tout l’arrondissement".

Cette démarche s’inscrit dans la feuille de route du 10e arrondissement pour répondre à l’urgence climatique et renforcer le lien social. Elle peut paraître anecdotique mais l’enjeu est de taille car si l’expérimentation aboutit à un succès, l’opération pourrait étendue à plusieurs rues de Paris. 

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Déchets

Electroniques, toxiques, plastiques, les déchets s’accumulent de façon vertigineuse sans qu’ils soient traités de façon adaptée. Tri, collecte, recyclage et réduction sont les différentes formes de lutte contre cette pollution envahissante.

Deplacement premier ministre Roubaix

À Roubaix, l'initiative "zéro déchet" permet de réconcilier écologie et lutte contre la pauvreté

La volonté affichée du gouvernement "de s'engager davantage" en matière d'écologie n'est "pas un choix de circonstance". Le Premier ministre a voulu en donner la preuve en consacrant son premier déplacement de rentrée au sujet. À Roubaix, Édouard Philippe a visité des entreprises innovant dans les...

Resultats encourageants rue zero dechet paris

[Bonne nouvelle] La première rue zéro déchet de Paris porte ses fruits

Les résultats sont encourageants. A Paris, la rue de Paradis, qui fait l'objet d'une expérimentation appelée "rue zéro déchet" a réduit de 16 % ses ordures ménagères en six mois et amélioré le tri. Si l'opération, à terme, est un succès, elle pourrait être étendue à plusieurs rues de la capitale.

Dans trois ans, tous les fast food devront trier leurs déchets (et enfin respecter la loi)

Ils génèrent 80 000 tonnes d'emballages et 60 000 tonnes de déchets alimentaires par an mais ne trient pas leurs déchets. Les fast food, épinglés à de multiples reprises par le gouvernement, se sont engagés, le 11 juin à mettre en place le tri dans 70 % de leurs restaurants d'ici fin 2019 et 100 %...

Comme la Chine, la Malaisie ne veut plus être la décharge du monde et renvoie ses déchets plastiques à l’envoyeur

Depuis que la Chine a fermé ses portes à l'importation de déchets plastiques, les pays occidentaux se dirigent vers les États d'Asie du Sud Est, qui croulent sous les tonnes de poubelles. Les conséquences environnementales sont telles que la Malaisie a prévenu ces pays qu'elle allait leur renvoyer...