Publié le 09 mai 2019

ENVIRONNEMENT

Ultime feu vert du gouvernement australien pour le projet de mine de charbon près de la Grande barrière de corail

Les autorités fédérales australiennes ont accordé une ultime autorisation au méga-projet de mine de charbon en Australie, tout près de la Grande barrière du corail qui subit déjà fortement les impacts du changement climatique. Mais le projet, plusieurs fois repoussé, pourrait encore être bloqué par l'arrivée au pouvoir de l'opposition travailliste aux prochaines élections fédérales du 18 mai. 

L'entreprise indienne Adani est devenue le symbole de la lutte contre l'industrie minière afin de préserver l'environnement.
@Flickr

C’est un projet sans cesse repoussé en raison de l’impact environnemental colossal qu’il représente. La mine Carmichael, située tout près de la Grande Barrière de corail en Australie, deviendrait l'un des plus gros sites de production de charbon au monde. Composé de cinq mines souterraines et six à ciel ouvert, il devrait fournir 60 millions de tonnes de charbon par an (l'équivalent de 80 % de la consommation annuelle allemande).

Pour autant, le gouvernement conservateur australien vient de l’approuver formellement. Seule possibilité de le remettre une nouvelle fois en cause, la victoire de l’opposition travailliste aux prochaines élections du 18 mai. Le projet de mine de charbon doit en outre recevoir l’aval des autorités locales et notamment de l'État du Queensland, où la mine serait creusée. Celui-ci s’est dernièrement montré beaucoup plus frileux. Fin 2017, il avait mis son veto à un prêt d'un milliard de dollars australiens qui devait contribuer au financement du chantier de la voie ferrée entre la mine et le port

Pression sur la ministre de l'environnement

"Ce projet a été soumis au processus d'approbation le plus rigoureux qui ait jamais été conduit pour un projet minier en Australie", a déclaré dans un communiqué la ministre de l'Environnement Melissa Price, en annonçant la validation par le gouvernement de la partie du projet concernant les eaux souterraines. Il s'agissait de l'ultime feu vert requis des autorités fédérales.

Le directeur général d'Adani Australia, Lucas Dow, s'est logiquement félicité de cette décision en assurant que ce projet serait "durable sur le plan environnemental" et entraînerait la création de milliers d'emplois dans l'État. L'approbation a été en revanche très critiquée par les organisations de défense de l'environnement, qui mettent en cause le fait qu'elle tombait quelques jours seulement avant les élections fédérales.

"Les parlementaires de la coalition qui sont amoureux du charbon semblent avoir tordu le bras de la ministre de l'Environnement pour qu'elle accorde à Adani, à la veille de l'élection, l'accès aux précieuses nappes phréatiques du Queensland", a déploré dans un communiqué Christian Slattery, de la Coalition australienne pour la conservation. Il a précisé que des inquiétudes existaient sur la quantité d'eau souterraine que la mine utiliserait pour ses opérations.

Concepcion Alvarez avec AFP


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

La méga-mine de charbon qui va détruire la Grande Barrière de corail n'est pas économiquement viable

Le chantier d'une mine géante de charbon très polluante et proche de la Grande Barrière de corail, va officiellement être lancé en Australie. Le charbon, destiné à l'Inde, sera transporté par bateau. Outre le lourd impact environnemental, la faisabilité économique et financière d'un tel...

L’Australie peine à trouver sa voie entre charbon et lutte contre le changement climatique

L’Australie est régulièrement frappée par des sécheresses extrêmes, des pics de chaleurs, des feux de forêts, des inondations… Malgré cette matérialisation concrète du changement climatique, le pays refuse de se débarrasser du charbon, véritable manne financière qui lui vaut le titre de...

Charbon : le groupe indien Adani désormais seul pour développer son projet minier géant près de la grande barrière de Corail

Après avoir officiellement  lancé  la mine Carmichael, située près de la Grande Barrière de corail en Australie en juin 2017, le géant Indien Adani doit revoir son montage économique. Ce projet charbonnier, qui doit devenir l’un des plus gros sites de production au monde, est si...

Le climat invoqué par un tribunal australien pour rejeter un projet minier

C’est une décision potentiellement lourde de conséquences pour l'industrie minière, que vient de rendre un tribunal australien. Pour rejeter un projet de mine de charbon, celui-ci a en effet invoqué le changement climatique et l'Accord de Paris.

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Californie embouteillage CCO

En Californie, Toyota, General Motors, Fiat-Chrysler soutiennent Donald Trump plutôt que le climat

Trois grands constructeurs automobiles ont pris le parti de l’État fédéral contre la Californie, dans la bataille qui les oppose sur les normes d’émissions de gaz à effet de serre pour les véhicules. Toyota, General Motors et Fiat-Chrysler soutiennent la décision de l’administration de Donald Trump...

Capture 01

[Génération climat] Les étudiants du Réveil écologique publient un guide anti-greenwashing pour choisir leur futur employeur

Les étudiants passent à la vitesse supérieure. Après un manifeste signé par plus de 31 000 étudiants, le collectif Pour un réveil écologique publie un guide anti-greenwashing pour aider les étudiants à choisir leur futur employeur. Des outils qui augmentent un peu plus la pression exercée sur les...

Madrid las cibeles CCO

Cinq questions pour tout comprendre à la COP 25 qui se tiendra finalement en Espagne

La 25e conférence sur le climat des Nations-Unies, la COP25, aura finalement lieu à Madrid, en Espagne. Elle se tiendra aux dates prévues initialement, du 2 au 13 décembre, mais sous présidence chilienne. Confronté à une grave crise sociale, le pays a dû renoncer à accueillir l’événement. Quels sont...

Climate strike new york greenpeace

Les États-Unis se retirent officiellement de l’Accord de Paris, niant l’urgence climatique

Trois ans jour pour jour après l'entrée en vigueur de l'Accord de Paris, les États-Unis ont officialisé leur sortie du traité, conformément aux règles juridiques. Si cette annonce ne change finalement pas grand-chose, Donald Trump ayant largement détricoté les mesures environnementales prises par...