Publié le 09 mai 2019

ENVIRONNEMENT

À partir du 10 mai, l'Union européenne aura consommé plus de ressources que la Terre n'en produit

À deux semaines des élections européennes, le WWF et le Global Footprint Network alertent sur le jour du dépassement de la Terre qui tombe cette année le 10 mai pour les pays de l’Union européenne. Cela signifie qu'à compter de cette date, les Européens vont vivre à crédit en consommant plus de ressources que la planète n’est capable d’en générer.

Le jour du dépassement de la Terre tombe ce vendredi 10 mai pour l'Union européenne.
@CC0

L'Union européenne aura épuisé dès ce vendredi 10 mai toutes les ressources que la planète peut lui offrir pour l'année, alerte le WWF. "À partir de vendredi les Européens vivront à crédit. Cela signifie que si le monde entier vivait comme eux, l'humanité aurait consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an", souligne l'association, qui publie ce rapport avec l'ONG Global Footprint Network (1). "C'est un déficit que nous continuons de creuser d'année en année, en empruntant des ressources à la Terre, aux autres pays et aux générations futures", déplore le WWF.

FR Ecological Footprint per country per capita OK

Pêche, agriculture, sylviculture, construction, empreinte carbone... Au total, si l'humanité consommait autant que les Européens, elle aurait besoin de 2,8 planètes, note le rapport, relevant que ce "jour du dépassement" tombe plus tôt chaque année. Il tombait le 13 octobre en 1961. C’est d’autant plus préoccupant que l'UE, qui ne représente que 7 % de la population mondiale, absorbe 20 % de la biocapacité de la Terre, c’est-à-dire des ressources naturelles que la planète peut renouveler en un an.

Vers une PAC qui préserve les ressources

Les cas varient selon les régions : ainsi le Luxembourg a atteint le jour du dépassement dès le 16 février, quand la Bulgarie le fera le 22 juin. La France, elle, commencera à vivre à crédit dès le 15 mai, avec deux mois et demi d’avance sur le Jour du dépassement mondial qui est tombé l’an dernier le 1er août et qui se produira mi-juillet cette année.

Infog jour du depassement dans l UE et dans le Monde WWF

"Alors que les chefs d’État sont réunis au Sommet sur l’avenir de l’Union européenne à Sibiu et à deux semaines des élections européennes, le jour du dépassement européen nous confronte à une évidence : si tous les humains consommaient autant que les Européens, nous passerions de loin ce que la planète peut nous offrir ! Nous appelons les décideurs politiques à s’emparer de cette priorité en prenant des mesures à la hauteur des enjeux : des solutions existent, mais elles doivent être mises en œuvre dès maintenant ! ", a appelé Isabelle Autissier, présidente du WWF France. 

Parmi les actions prônées au niveau bruxellois, l'adoption d'une politique agricole commune "qui préserve les ressources naturelles et favorise l'emploi" et d'un "plan contre la déforestation et la conversion des écosystèmes naturels". L'ONG réclame aussi un objectif de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici à 2040, l’adoption à l’échelle mondiale d’un "New deal pour la nature" en 2020 et l’allocation d’1% du budget européen pour la biodiversité.

Déclaration commune pour une neutralité carbone en 2050

Un sommet informel sur le futur de l’Union européenne est organisé ce jeudi 9 mai à Sibiu, en Roumanie. Huit États membres – France, Belgique, Danemark, Suède, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal et Espagne – devraient publier une déclaration commune pour demander un objectif de neutralisé carbone d’ici 2050 au plus tard et une relève de l’ambition climatique d'ici 2020. L’UE s’est engagée à réduire ses émissions de 40 % entre 1990 et 2030. Selon de nouvelles données publiées par Eurostat, les émissions de CO2 issues de la consommation d’énergie ont diminué de 2,5 % en 2018 sur un an.

Le 7 mai, les maires de 210 villes européennes (UE et hors UE) s’étaient associés pour exhorter les dirigeants européens à "engager l'UE dans une stratégie climatique de long terme visant un niveau net d’émissions nul d'ici 2050" lors du sommet du 9 mai à Sibiu, en Roumanie. Fin novembre, la Commission européenne avait présenté sa stratégie pour atteindre la "neutralité climatique" d'ici 2050, c'est-à-dire zéro émission nette de CO2 "seule option viable pour l'avenir de l'Europe et du monde".  

Concepcion Alvarez, @conce1 

(1) Voir le rapport ici.


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Assemblee nationale PLFR2

Loi climat : quand les amendements nourrissent les manœuvres politiques

Généralisation de l'écoconception du numérique, obligation de publication de l'empreinte carbone des entreprises... Certains amendements du projet de loi Climat et résilience ont été jugés irrecevables en raison d'une "absence de lien direct ou indirect avec la loi" par la Commission spéciale...

Climat pression deputes iStock ndrii Yalanskyi

Loi Climat et résilience : les forces qui vont peser dans le débat parlementaire

Depuis lundi 8 mars, les députés débattent des 69 articles de la loi Climat et résilience pour un examen en plénière prévu le 29 mars. Le gouvernement espère un vote définitif avant la fin de l’été. Mais les élus ont encore plus fort à faire : plus de 5 000 amendements ont été déposés. La...

Decouplage croissance et environnement croissance verte decroissance istock

Pour atteindre nos objectifs climatiques, il faut renoncer à la croissance, prévient l’Agence européenne de l'environnement

Cette fois c'est l'Agence européenne de l'environnement, que l'on peut difficilement taxer de décroissante, qui lance le débat. Dans une note publiée en janvier, elle estime que le découplage entre croissance économique et pressions sur l'environnement semble peu probable. Dès lors, elle appelle les...

Boris Johnson COP26 040220 COP26

COP26 : le Royaume-Uni "fera tout" pour qu’elle se tienne en présentiel

Alors que la pandémie limite encore les déplacements à travers le monde, la présidence britannique de la COP26 a annoncé s'organiser pour maintenir le sommet international en présence physique. L'évènement, qui devait avoir lieu en 2020, a été décalé d'un an pour des raisons sanitaires. Cette 26ème...