Publié le 17 septembre 2015

ENVIRONNEMENT

Si nous brûlons toutes les énergies fossiles, le réchauffement climatique pourrait atteindre 11°C

Que se passerait-il si l’humanité brûlait toutes ses réserves d’énergies fossiles ?  C’est à cette question que quatre chercheurs de l’Institut de Potsdam pour la Recherche sur les Impacts Climatiques ont tenté de répondre dans un article publié dans la revue Sciences Advances. Ces derniers ont pu simuler, grâce à leur modèle climatique, qu’un tel scénario provoquerait la fonte de la banquise de l’Antarctique et élèverait le niveau des océans de près de 60 mètres.


Global Water Partnership

Si nous brûlions toutes nos réserves de combustibles fossiles, les chercheurs de Potsdam estiment que les émissions cumulées depuis 2010 atteindraient la quantité considérable de 37 000 gigatonnes de CO2. À titre de comparaison, le budget carbone d’émissions "autorisées" à ne pas dépasser afin de maintenir le réchauffement sous 2°C est estimé à… 1 100 gigatonnes. C’est 33 fois moins.

 

Une fonte des glaces massive

 

Selon les prévisions du modèle climatique utilisé par les auteurs, de telles émissions provoqueraient la fonte d’une grande partie de la banquise de l’Antarctique. "Si nous brûlons tout, tout fondra", résume Ricarda Winkelmann, l’auteure principale de l’étude. Contrairement à ce qu’estimaient les climatologues jusqu’alors, la fonte de l’Antarctique ne progresserait pas de manière linéaire mais s’accélèrerait rapidement après un siècle. Plus de la moitié de l’Antarctique pourrait fondre en moins de mille ans.

F4.large

Une élévation très importante du niveau des mers

 

Si cela devait se produire, le niveau des mers augmenterait de 58 mètres sur une période de quelques milliers d’années, à un rythme de trois mètres par siècle, soit dix fois le rythme actuel.


Avec une élévation du niveau des mers de près de 60 mètres, les cartes du monde seraient redessinées. New York, Le Caire, Londres ou Bombay : nombre des plus grosses mégalopoles de la planète seraient totalement sous les eaux.

 

Une augmentation des températures intenable

 

Du côté du thermomètre, le réchauffement moyen sur Terre pourrait atteindre onze degrés Celsius, soit assez pour provoquer l’extinction massive de nombreuses espèces de la planète et détruire les écosystèmes vivants.

Diff temp

 

Les énergies fossiles, sources majeure de réchauffement

 

Cette étude confirme les résultats précédents montrant que la fonte de la banquise est étroitement liée à la quantité de combustible fossile brûlée par les Hommes.


Cela montre "l’humanité comme une force géologique", analyse Ken Caldeira, co-auteur de l’étude et chercheur au Carnegie Institution for Science à l’université de Stanford. "Nous n’avons pas une influence négligeable sur le climat, nous tapons vraiment dessus au marteau !" Selon le Dr. Caldeira, si la consommation d’énergies fossiles continue à croître comme elle a cru durant le siècle dernier, nous épuiserons nos réserves au milieu du 22ème siècle, provoquant la fonte d’une majeure partie des glaces terrestres. Si la question du rythme de la fonte est encore incertaine, l’issue, à savoir la fonte de l’Antarctique, est considérée comme une "conclusion solide".

Gary Dagorn
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Désinvestissement des énergies fossiles : le mouvement prend de l'ampleur

L'ONG Go fossil free continue de mener la bataille du désinvestissement des énergies fossiles à travers le monde, en appelant les fonds universitaires, les fonds de pension ou les fondations à exclure de leurs portefeuilles les entreprises engagées dans les énergies fossiles. Le 1er...

2015, année décisive pour le climat

Le sommet de Paris (la COP 21) se tiendra au parc des expositions du Bourget du 30 novembre au 11 décembre prochains. 50000 acteurs et délégués internationaux seront mobilisés à cette occasion, avec l’objectif de mettre en place un accord multilatéral sur le climat. Un enjeu qui concerne...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Travail ordinateur mooc John Schnobrich sur Unsplash

La transition écologique n'aura plus de secret pour vous avec ce Mooc accessible à tous

C'est une première. Plusieurs acteurs engagés dans la transformation de l'entreprise comme les étudiants du Réveil écologique, l'Observatoire de la RSE ou le Collège des directeurs du développement durable, ont développé ensemble un Mooc dédié à la transition écologique. Le but est que les...

 Golden Lady Justice Bruges Belgium @Emmanuel Huybrechts

La Belgique est condamnée pour sa politique climatique insuffisante

La décision est qualifiée d'"historique". L'Etat fédéral de Belgique et les trois régions du pays (Flandre, Wallonie, Bruxelles) ont été jugés coupables le 17 juin pour "faute" du fait de leur politique climatique insuffisante. La plainte était portée depuis 2015 par une association, Klimaatzaak,...

Les saumons chinook sont touchés par la sécheresse istock @John Fader

Sécheresse : 17 millions de saumons transportés jusqu’à l’océan par camion-citerne en Californie

Les rivières se sont asséchées plus tôt que prévu en Californie. Le débit de l'eau est si faible, que les jeunes saumons chinook ne parviennent pas à rejoindre l'océan, et se retrouvent bloqués dans une eau qui se réchauffe et leur est fatale. Le département de la faune sauvage a organisé le convoi...

Ministres Pompili Castex Le maire Thomas COEX POOL AFP

Climat : cinq ministres visés par une plainte pour inaction, une première en France

Si les procès climatiques se multiplient, c'est la première fois que des ministres en fonction sont directement visés. Le député européen Pierre Larrouturou, et les militants Camille Étienne et Cyril Dion ont déposé plainte le 17 juin devant la Cour de Justice de la République contre plusieurs...