Publié le 26 mars 2018

ENVIRONNEMENT

Mc Donald’s met la science au menu de son plan de réduction des émissions de gaz à effet de serre

McDonald's devient la première entreprise de restauration à voir ses objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre validés par un comité scientifique (Science Based Targets). Le groupe s’engage à réduire ses émissions de plus d’un tiers d’ici à 2030 par rapport à l’année 2015, sur l’ensemble de sa chaîne d’approvisionnement, l’équivalent de l’émission de 32 millions de voitures.

McDonalds nanterre france
La chaîne de restauration McDonald's vient de voir ses objectifs de réduction d'émissions de gaz à effet de serre approuvés par une initiative internationale de référence, la Science Based Targets initiative.
McDonald's

McDonald’s se lance dans une nouvelle stratégie climatique. Une stratégie ambitieuse qui a été validée par une initiative scientifique reconnue internationalement : la Science Based Targets Initiative (SBTi). Celle-ci garantit que les mesures prises par l’entreprise sont en ligne avec les objectifs de l’Accord de Paris, soit une limitation de la hausse de la température globale à bien moins de 2°C d’ici la fin du siècle.

Pour ce faire, la chaîne de restauration va réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 36 % d’ici 2030 par rapport à 2015 pour ses restaurants et bureaux, en associant ses franchisés et fournisseurs. Elle s’engage également à réduire de 31 % l'intensité des émissions (quantité de CO2 émis par tonne métrique de nourriture et d'emballage) dans toute sa chaîne d'approvisionnement d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 2015.

Elevage, agriculture, bâtiments et déchets aux avant-postes

Pour atteindre cet objectif, McDonald's privilégiera l'action sur les plus grands segments de son empreinte carbone, à savoir la production bovine, l'approvisionnement énergétique des restaurants, l'emballage et les déchets. Ils représentent près de 65 % des émissions de gaz à effet de serre du groupe. "Nous nous procurerons nos aliments de façon responsable, encouragerons les énergies renouvelables et les utiliserons d'une manière efficace. Mais aussi, nous réduirons les déchets et augmenterons le recyclage", explique Steve Easterbrook, président directeur de McDonald’s.

Pour réduire la consommation des bâtiments, le groupe prévoit de les équiper d’éclairages LED ou d’équipements de cuisine plus efficaces énergétiquement. Pour la nourriture, le recyclage et l’emballage durable seront privilégiés. Enfin, McDonald’s va soutenir et encourager l’ensemble de ses fournisseurs à travailler en agriculture raisonnée, un mode de production qui permet notamment d’utiliser moins de pesticides, et sur l’élevage bovin.  

Les tonnes de gaz à effet de serre ainsi évitées sont estimées à 150 millions de tonnes. Cela équivaut à retirer 32 millions de voitures particulières de la circulation pendant une année entière ou à planter 3,8 milliards d'arbres et à les laisser pousser pendant 10 ans.

Une vitrine pour l'engagement climatique des entreprises

L’annonce a été saluée par plusieurs ONG, comme le WWF, qui fait partie des membres fondateurs de la Science Based Targets, le CDP et le Global Compact des Nations Unies. "Elle oblige l'une des plus grandes entreprises du monde à fournir, avec toute l'étendue de son système de chaîne alimentaire, des réductions d'émissions importantes basées sur la science. Cela coïncide également avec la décision de McDonald's de rejoindre la coalition "We Are Still In" sur le climat avec des milliers d'autres entreprises à travers les États-Unis", a déclaré Carter Roberts, Président-directeur général du World Wildlife Fund (WWF) aux États-Unis.

"Étant l'une des marques les plus connues de la planète, McDonald's est bien placé pour montrer l'exemple. Son nouvel objectif climatique ambitieux inspirera l'innovation, la collaboration et, plus important encore, la réduction des gaz à effet de serre dans les opérations et la chaîne d'approvisionnement mondiales de la société", Fred Krupp, président de l'Environmental Defense Fund, une ONG environnementale américaine. 

"Avec ses 36 000 restaurants dans le monde, la notoriété d’une entreprise comme McDonald’s est une belle vitrine pour l’initiative Science-Based Targets. L’information a été reprise par des médias non spécialisés qui n’avaient jusqu’à présent jamais évoqué cette initiative. Par ailleurs, le fait que ce gros acheteur de viande place la production de bœuf parmi ses principales sources d’émissions de GES participe à la prise de conscience autour de l’impact environnemental de la consommation de viande", abonde Nicolas Redon, responsable de la recherche investisseurs et climat de Novethic.

À ce jour, 362 entreprises à travers le monde se sont engagées dans l’initiative Science Based Targets. Mais seules 93 d’entre elles ont vu leur stratégie validée. Parmi celles-ci ont compte les françaises Kering et Danone.

Béatrice Héraud @beatriceheraud


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Science Based Targets : des objectifs alignés avec les +2°C

[Actualisé le 9 août 2017] Si elles ne font pas officiellement partie des négociations climatiques, les entreprises ont néanmoins un rôle majeur à jouer dans la lutte contre le changement climatique. Plusieurs d’entre elles ont pris conscience de l’urgence d’agir et se sont pour cela...

Climat : Danone aligne son business model sur la science

Danone fait partie des rares entreprises françaises à avoir aligné ses objectifs climatiques avec la trajectoire 2°C, suivant le seuil retenu dans l’Accord de Paris. Danone s’inscrit ainsi dans l’initiative Science-Based Targets lancée en mai 2015. L'industriel prévoit d’être neutre en...

Pourquoi McDonald's a sa place au Salon de l'Agriculture

La présence de McDonald's au Salon de l'agriculture fait souvent jaser et pourtant, le groupe est un gros débouché pour l'agriculture française. Frite, salade, boeuf, poulet, pain... 75 % de ses matières premières agricoles utilisées en France sont locales. Le géant des hamburgers, avec...

McDonald's va retirer le cheeseburger, trop calorique, de ses Happy Meal

Trop calorique pour McDonald's. L'argument a de quoi faire sourire et pourtant, le géant du fast-food va retirer de ses menus pour enfants les cheeseburgers. Le groupe veut en effet passer faire passer les Happy Meal sous la barre des 600 calories, or un cheeseburger en compte déjà 300. 

McDonald's et ses tonnes de déchets, revenu universel et ubérisation, Hanouna privé de pubs... Les 3 infos à retenir cette semaine

McDonald's qui s'étouffe dans ses tonnes de déchets, le revenu universel nécessaire dans une société ubérisée et Hanouna boycotté par les annonceurs... Quelles sont les trois infos à retenir cette semaine ? Novethic vous livre sa sélection.

Zéro pointé pour le modèle du tout jetable de McDonald’s

Le géant du burger tient aujourd’hui son Assemblée générale à Chicago. À cette occasion, l’association Zero Waste France publie un rapport dénonçant les pratiques de McDonald’s en matière de déchets. Chaque minute dans le monde, 2,8 tonnes d’emballages jetables sont utilisés par...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Accord de paris c est fait arc de triomphe champs elysees

[Bonne nouvelle] 80 pays prêts à intensifier leurs engagements climatiques dans le cadre de l’Accord de Paris

Dans le cadre de l'Accord de Paris, tous les pays signataires se sont engagés à revoir leurs contributions climatiques à la hausse d'ici 2020. Selon l'ONU, 80 pays sont prêts à le faire. C'est déjà presque la moitié du chemin à parcourir.

Barres d acier sur un convoyeur

Un objectif de neutralité carbone en 2050, c’est possible pour l’industrie lourde européenne, sans plomber le PIB

Deux rapports, publiés par la Fondation européenne pour le climat, concluent que l'industrie lourde - acier, ciment, chimie ... - peut elle aussi viser l'objectif de neutralité carbone en 2050 alors que le secteur représente aujourd'hui 14 % des émissions globales de l'Union européenne. Cela...

Une vague de chaleur s abat sur l inde avec des temperatures allant jusqu a 50 degres

[Vidéo] L'Inde suffoque sous la chaleur, les températures atteignent 50°C

L'Inde suffoque. Une vague de chaleur s'est abattue ces dernières semaines sur le pays, avec des températures extrêmes. La ville de Churu au Rajasthan a atteint un record avec 50,8°C. Un climat qui renforce la sécheresse et rend l'eau de plus en plus rare, entraînant une hausse des comportements...

Acte 2 DPGG Edouard Philippe 12 juin 2019 capture d ecran

Pour Édouard Philippe, "les douze prochains mois seront ceux de l’accélération écologique"

Après la percée surprise des écologistes aux dernières élections européennes et alors que les jeunes du monde entier appellent les gouvernements à agir davantage face à l’urgence écologique, l’acte II du quinquennat est résolument orienté vers la construction d’une économie plus propre. Dans son...