Publié le 02 octobre 2019

ENVIRONNEMENT

RWE, premier émetteur de CO2 en Europe, vise la neutralité carbone en 2040

La neutralité carbone à l’horizon 2050, voire 2040, est une ambition affichée par de plus en plus d’industriels. Mais c'est la surprise quand celle-ci provient de RWE, l’énergéticien le plus émetteur de gaz à effet de serre en Europe. Le groupe engage pour les 20 ans à venir une transition énergétique appuyée sur les renouvelables.

Centrale thermique de Neurath en Allemagne RWE
Le 28 septembre, RWE a mis à l'arrêt une des tranches de la centrale thermique de Neurath dans l'ouest de l'ALlemagne.
@RWE

Il est surtout connu pour être l’un plus gros exploitant de centrale charbon en Europe et le plus émetteur de CO2 en Europe. Pourtant, l'énergéticien allemand RWE vise la neutralité carbone d'ici 2040, avec une sortie des énergies fossiles doublée d'une montée en puissance dans les renouvelables, secteur dans lequel il vient d'absorber les activités de son compatriote E.on.

"Le lignite", charbon brun très polluant exploité sur de vastes surfaces, "et l'énergie nucléaire ont jeté les fondations sur lesquelles nous bâtissons le nouvel RWE", reconnaît le patron Rolf Martin Schmitz dans un communiqué. Mais le vaste échange d'actifs entrepris entre RWE et E.on, pour spécialiser le premier dans la production d'électricité et le deuxième dans la distribution, se double d'une mutation des sources d'énergie exploitées par la compagnie.

Fin du charbon en 2038 pour l’Allemagne

RWE compte ainsi investir 1,5 milliard d'euros par an "dans les éoliennes offshore et terrestres, le photovoltaïque et le stockage", un montant susceptible d'atteindre "2 à 3 milliards d'euros" annuellement selon "les partenariats" conclus. En parallèle, RWE va progressivement fermer ou reconvertir ses centrales à charbon au Royaume-Uni et aux Pays-Bas d'ici 2030.

En Allemagne, il retirera du réseau les réacteurs concernés "en fonction des recommandations" d'une commission instituée en début d'année, qui a fixé l'horizon 2038 pour sortir de cette énergie. RWE, qui a diminué d'un tiers ses émissions de dioxyde de carbone entre 2012 et 2018, vise par ce biais "une réduction additionnelle d'environ 70% d'ici 2030", et se donne la décennie suivante pour absorber autant de CO2 qu'elle en émet.

Le groupe, actuel numéro trois européen des renouvelables derrière l'espagnol Iberdrola et l'italien Enel, négocie en ce moment avec Berlin des compensations pour fermer ses centrales à lignite, alors qu'il doit retirer environ trois gigawatts de capacité d'ici 2022.

Ludovic Dupin avec AFP

 

 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

bruxelles tce @Friendsofearth

Traité sur la charte de l'énergie : l'Union européenne reste engagée dans cet accord décrié

Ce vendredi 24 juin se tenait le quinzième et dernier cycle de négociations sur le Traité sur la charte de l’énergie. Ce texte permet à des investisseurs d'attaquer des États quand ils adoptent des lois climatiques qui remettent en cause leurs intérêts. Critiqué depuis des années, le texte faisait...

Canicule chaleur Irak AFP Hussein Faleh

+50°C, tempêtes de sable, manque d'eau... L’Irak, aux premières loges du changement climatique

Si l’été ne fait que commencer, l’Irak étouffe déjà sous les effets de la chaleur. Plus de 50°C ont été enregistrés dans plusieurs villes, où les habitants tentent de se protéger malgré les coupures de courant quotidiennes. Canicule, sécheresse, désertification… Des phénomènes qui devraient se...

Formation deputes

En trois jours, un quart des députés formés au climat et à la biodiversité : reportage au cœur de cet évènement inédit en France

C'est l'heure du bilan. En trois jours, 154 députés ont été formés à la transition écologique, soit plus d'un quart de l'hémicycle à l'heure de la prise de poste des parlementaires. Questions des députés, réflexions des scientifiques... Novethic vous raconte les coulisses de cette démarche inédite...

MACF CBAM Taxe carbone aux frontires importations UE contener istock

Fit for 55 : La taxe carbone aux frontières de l’Union européenne pourrait entrer en vigueur dès 2032

Après le choc du 8 juin, qui avait vu les parlementaires européens se déchirer sur la réforme du marché carbone, un nouveau vote de compromis est intervenu ce mercredi 22 juin en plénière. Les eurodéputés se sont accordés pour la fin des quotas gratuits, alloués à de nombreux industriels, en 2032,...