Publié le 02 octobre 2019

ENVIRONNEMENT

RWE, premier émetteur de CO2 en Europe, vise la neutralité carbone en 2040

La neutralité carbone à l’horizon 2050, voire 2040, est une ambition affichée par de plus en plus d’industriels. Mais c'est la surprise quand celle-ci provient de RWE, l’énergéticien le plus émetteur de gaz à effet de serre en Europe. Le groupe engage pour les 20 ans à venir une transition énergétique appuyée sur les renouvelables.

Centrale thermique de Neurath en Allemagne RWE
Le 28 septembre, RWE a mis à l'arrêt une des tranches de la centrale thermique de Neurath dans l'ouest de l'ALlemagne.
@RWE

Il est surtout connu pour être l’un plus gros exploitant de centrale charbon en Europe et le plus émetteur de CO2 en Europe. Pourtant, l'énergéticien allemand RWE vise la neutralité carbone d'ici 2040, avec une sortie des énergies fossiles doublée d'une montée en puissance dans les renouvelables, secteur dans lequel il vient d'absorber les activités de son compatriote E.on.

"Le lignite", charbon brun très polluant exploité sur de vastes surfaces, "et l'énergie nucléaire ont jeté les fondations sur lesquelles nous bâtissons le nouvel RWE", reconnaît le patron Rolf Martin Schmitz dans un communiqué. Mais le vaste échange d'actifs entrepris entre RWE et E.on, pour spécialiser le premier dans la production d'électricité et le deuxième dans la distribution, se double d'une mutation des sources d'énergie exploitées par la compagnie.

Fin du charbon en 2038 pour l’Allemagne

RWE compte ainsi investir 1,5 milliard d'euros par an "dans les éoliennes offshore et terrestres, le photovoltaïque et le stockage", un montant susceptible d'atteindre "2 à 3 milliards d'euros" annuellement selon "les partenariats" conclus. En parallèle, RWE va progressivement fermer ou reconvertir ses centrales à charbon au Royaume-Uni et aux Pays-Bas d'ici 2030.

En Allemagne, il retirera du réseau les réacteurs concernés "en fonction des recommandations" d'une commission instituée en début d'année, qui a fixé l'horizon 2038 pour sortir de cette énergie. RWE, qui a diminué d'un tiers ses émissions de dioxyde de carbone entre 2012 et 2018, vise par ce biais "une réduction additionnelle d'environ 70% d'ici 2030", et se donne la décennie suivante pour absorber autant de CO2 qu'elle en émet.

Le groupe, actuel numéro trois européen des renouvelables derrière l'espagnol Iberdrola et l'italien Enel, négocie en ce moment avec Berlin des compensations pour fermer ses centrales à lignite, alors qu'il doit retirer environ trois gigawatts de capacité d'ici 2022.

Ludovic Dupin avec AFP

 

 


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Assemblee nationale PLFR3

PLFR3 : Les entreprises aidées publiquement sont désormais soumises à des engagements écologiques

L'Assemblée nationale vient d'adopter en première lecture le troisième projet de loi de finances rectificative (PLFR3). Demandée depuis le début du confinement par de nombreux élus et ONG, l'écoconditionnalité des aides versées aux grandes entreprises est entérinée. Les grandes entreprises dans...

Action greenpeace notre dame climat

Greenpeace dénonce "l'écologie de façade" du gouvernement en déployant une banderole au-dessus de Notre-Dame

L'ONG Greenpeace a déployé ce matin à 6h une banderole en haut de la grue de Notre-Dame de Paris pour dénoncer l'inaction climatique du gouvernement. Une action vue par la nouvelle ministre de l'Écologie, Barbara Pompili, comme un "cadeau de bienvenu". La pression monte sur les épaules de la...

Jeanne barseghian maire ecolo de Strasbourg PATRICK HERTZOG AFP

État d’urgence climatique déclaré à Strasbourg et Bordeaux, deux villes emportées par des écologistes

C'est leur premier acte en tant que maire : à Strasbourg et Bordeaux, Jeanne Barseghian et Pierre Hurmic, deux écologistes tout juste élus, déclarent l'état d'urgence climatique sur leur territoire. Des centaines de conseils municipaux à travers le monde ont pris le même engagement. Mais celui-ci...

Le Haut conseil pour le climat torpille la politique climatique de la France dans un nouveau rapport

La France n'est toujours pas sur la bonne trajectoire climatique pour atteindre la neutralité carbone en 2050, alerte une nouvelle fois le Haut conseil pour le climat. Installée par Emmanuel Macron fin 2018, en pleine crise des Gilets jaunes, l'instance est la vigie de l'action climatique du...