Publié le 02 octobre 2019

ENVIRONNEMENT

RWE, premier émetteur de CO2 en Europe, vise la neutralité carbone en 2040

La neutralité carbone à l’horizon 2050, voire 2040, est une ambition affichée par de plus en plus d’industriels. Mais c'est la surprise quand celle-ci provient de RWE, l’énergéticien le plus émetteur de gaz à effet de serre en Europe. Le groupe engage pour les 20 ans à venir une transition énergétique appuyée sur les renouvelables.

Centrale thermique de Neurath en Allemagne RWE
Le 28 septembre, RWE a mis à l'arrêt une des tranches de la centrale thermique de Neurath dans l'ouest de l'ALlemagne.
@RWE

Il est surtout connu pour être l’un plus gros exploitant de centrale charbon en Europe et le plus émetteur de CO2 en Europe. Pourtant, l'énergéticien allemand RWE vise la neutralité carbone d'ici 2040, avec une sortie des énergies fossiles doublée d'une montée en puissance dans les renouvelables, secteur dans lequel il vient d'absorber les activités de son compatriote E.on.

"Le lignite", charbon brun très polluant exploité sur de vastes surfaces, "et l'énergie nucléaire ont jeté les fondations sur lesquelles nous bâtissons le nouvel RWE", reconnaît le patron Rolf Martin Schmitz dans un communiqué. Mais le vaste échange d'actifs entrepris entre RWE et E.on, pour spécialiser le premier dans la production d'électricité et le deuxième dans la distribution, se double d'une mutation des sources d'énergie exploitées par la compagnie.

Fin du charbon en 2038 pour l’Allemagne

RWE compte ainsi investir 1,5 milliard d'euros par an "dans les éoliennes offshore et terrestres, le photovoltaïque et le stockage", un montant susceptible d'atteindre "2 à 3 milliards d'euros" annuellement selon "les partenariats" conclus. En parallèle, RWE va progressivement fermer ou reconvertir ses centrales à charbon au Royaume-Uni et aux Pays-Bas d'ici 2030.

En Allemagne, il retirera du réseau les réacteurs concernés "en fonction des recommandations" d'une commission instituée en début d'année, qui a fixé l'horizon 2038 pour sortir de cette énergie. RWE, qui a diminué d'un tiers ses émissions de dioxyde de carbone entre 2012 et 2018, vise par ce biais "une réduction additionnelle d'environ 70% d'ici 2030", et se donne la décennie suivante pour absorber autant de CO2 qu'elle en émet.

Le groupe, actuel numéro trois européen des renouvelables derrière l'espagnol Iberdrola et l'italien Enel, négocie en ce moment avec Berlin des compensations pour fermer ses centrales à lignite, alors qu'il doit retirer environ trois gigawatts de capacité d'ici 2022.

Ludovic Dupin avec AFP

 

 


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Couv Criminels climatiques

"Criminels climatiques" : une enquête édifiante sur les trois entreprises les plus climaticides au monde

Vous pensez à Amazon, Total ou BP ? Mais aucune de ces entreprises ne se situent dans le trio de tête. Les trois entreprises les plus climaticides au monde sont beaucoup moins connues du grand public. Il' s'agit du pétrolier Saudi Aramco, du géant chinois du charbon China Energy, et de la compagnie...

Inondations Jakarta Indonesie avril 2019 DasrilRoszandi NurPhoto 01

À cause du changement climatique, l’Indonésie déménage officiellement sa capitale

Jakarta, engloutie par les eaux en raison du changement climatique et de l'urbanisation galopante, va bientôt perdre son titre de capitale indonésienne. Les députés viennent officiellement d'approuver le projet du Président Joko Widodo de la transférer sur l'île de Bornéo. Il promet que Nusantra, la...

Doomsday Clock 2022

Horloge de l’Apocalypse : il est minuit moins cent secondes avant la fin du monde

Il ne reste plus que cent secondes à l'humanité avant la fin du monde, selon l'Horloge de l'Apocalypse, qui vient d'être réactualisée. Celle-ci a été créée il y a 75 ans pour alerter sur les crises mondiales qui mettent en péril l'humanité. Changement climatique, armes nucléaires, pandémie et...

Justice pixabay cco

Justice climatique : Après la condamnation de Shell aux Pays-Bas, une trentaine de multinationales dans le viseur

BP, RWE, Unilever... 30 gros groupes carbo-intensifs sont visés par l'ONG Milieudefensie. Cette dernière, qui a réussi, pour la première fois au monde, à contraindre une multinationale à rehausser ses ambitions climatiques en passant par la voie judiciaire, compte bien continuer sur sa lancée. Elle...