Publié le 29 juillet 2018

ENVIRONNEMENT

[LE CHIFFRE] Un tiers de la population mondiale est déjà exposée à des vagues de chaleur potentiellement mortelles

Plus de 30°C dans le cercle polaire, 37°C à Paris et en Sibérie, 41°C au Japon, 52°C dans la Vallée de la Mort en Californie, la planète a très chaud. Un tiers de la population mondiale est déjà exposée à des vagues de chaleur potentiellement mortelles. Et selon plusieurs experts, la probabilité de vivre un été comme celui que nous connaissons est deux fois plus forte en raison du changement climatique.


@Pixnio

Actuellement à travers la planète, un individu sur trois risque littéralement de "mourir de chaud". C’est ce que révélait l’été dernier une étude choc réalisée par des chercheurs de l'Université d'Hawaï dans la revue Nature Climate Change.

Après avoir compilé des milliers de données, ils ont établi un seuil au-delà duquel la capacité de thermorégulation de l'organisme est altérée, au risque de provoquer un état d'hyperthermie. En 2000, le seuil fatidique de température et d'humidité a été franchi pendant au moins vingt jours sur 13 % environ de la surface du globe, où vit 30 % de la population mondiale.

Des événements deux fois plus fréquents

Une étude du Worldwide Weather Attribution (WWA), publiée le 27 juillet, estime que le changement climatique a d’ores et déjà doublé la probabilité de survenue d’une vague de chaleur telle que celle observée en Europe entre mai et juillet. Dans le détail, les scientifiques concluent que le changement climatique a multiplié la probabilité d’un tel événement par 2 à Dublin (Irlande), par 3,3 à De Bild (Pays Bas), et même par 5 à Copenhague.

"Pour la station météorologique de l'extrême Nord, dans le cercle polaire Arctique, la vague de chaleur actuelle est tout simplement extraordinaire - sans précédent dans les archives", note le Dr Geert Jan van Oldenborgh, chercheur principal à l'Institut météorologique royal des Pays-Bas (KNMI). 

Limiter les émissions de gaz à effet de serre

"Les impacts du changement climatique sont implacables : le monde est plus chaud et les vagues de chaleur comme celle que nous vivons vont être de plus en plus fréquentes", a ajouté le Dr Friederike Otto, Directeur de l'Environmental Change Institute à l'Université d'Oxford.

"Ce qui était autrefois considéré comme un temps inhabituellement chaud deviendra banal - dans certains cas, il l'est déjà. La société doit donc s'y préparer en limitant les émissions de gaz à effet de serre aussi fortement que possible."

Concepcion Alvarez, @conce1


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Glacier draps MIGUEL MEDINA AFP

En Italie, un glacier est recouvert de draps pour ralentir sa fonte

Tous les moyens sont bons pour ralentir la fonte des glaces. En Italie, pour préserver le glacier Presena, qui a perdu un tiers de son volume depuis 1993 à cause du réchauffement climatique, la région a décidé de recouvrir la zone d'une toile blanche qui reflète la lumière et protège la glace de la...

Manifestation anti 5G a Lyon en mai 2019 Touam Herve Agnoux

Déploiement de la 5G : le gouvernement sommé de ralentir

Des candidats aux municipales, des sénateurs, des associations, des opérateurs, deux ministres, et les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat : tous ont fait part de leur inquiétude quant à un déploiement précipité de la 5G, sans avoir en amont évalué ses impacts sanitaires et...

Aeroport avion quotas carbone

Une proposition de loi vise à instaurer des quotas carbone pour limiter les vols de chaque Français

Après avoir demandé l'interdiction de certains vols intérieurs, proposition finalement reprise par le gouvernement, les députés François Ruffin (LFI) et Delphine Batho (EDS) souhaitent aller plus loin. Ils proposent de mettre en place des quotas carbone pour chaque Français afin de limiter leurs...

Pollution numerique smartphone

Pollution numérique : les sénateurs préconisent l’interdiction des forfaits mobiles illimités

Alors que le secteur du numérique pourrait générer autant d'émissions de gaz à effet de serre que le transport aérien en 2040, les sénateurs ont émis 25 propositions pour limiter l'empreinte carbone du secteur. Parmi elles, l'interdiction des données mobiles illimitées pour pousser les usagers à...