Publié le 05 juin 2015

ENVIRONNEMENT

G7 : L’Allemagne veut une assurance-climat pour les pays émergents

Comment soutenir les pays émergents dans leurs nécessaires adaptations au changement climatique ? Par la création d’une assurance-climat, répond l’Allemagne, qui vient de débloquer 150 millions d’euros à cet effet. L’initiative de Berlin figurera en tête des priorités lors du prochain sommet du G7, les 7 et 8 juin à Elmau, en Bavière. Un sommet qui a pour principal objectif de préparer la conférence climatique de Paris en décembre prochain.

Le château d’Elmau, en Bavière, qui accueillera le G7 les 7 et 8 juin prochain.
Lennart Preiss / Getty Images Europe / AFP

Les représentants des pays émergents, présents à la nouvelle session de négociations à Bonn, n’ont de cesse de souligner combien la question de l’adaptation au changement climatique est cruciale pour eux. Parce qu’il en va de leurs sécurités alimentaires. De fait, ce sont les pays les plus vulnérables économiquement qui se trouvent être les plus affectés par le dérèglement climatique.

 

L’assurance-climat, outil d’adaptation au changement climatique...

 

Et c’est dans ce contexte, c’est-à-dire celui de la place des mesures d’adaptation dans les négociations onusiennes, que s’inscrit le concept d’assurance-climat que Berlin veut promouvoir durant le G7.

Quelle est l’idée ? "Que les victimes d’évènements météorologiques extrêmes dans les pays émergents puissent bénéficier d’une couverture financière. Trop souvent, une fois l’ouragan ou les inondations passées, elles se retrouvent complètement démunies et sont financièrement incapables de reconstruire quoi que ce soit" explique Sönke Kreft, de l’ONG allemande Germanwatch. Il a participé à l’élaboration du concept, à l’invitation du Ministère allemand de l’aide au développement, qui a organisé des sessions de travail sur le sujet.

Autour de la table se sont retrouvés les grands noms de l’assurance allemande (Allianz et Munich Re), plusieurs instances gouvernementales et des ONG dont Germanwatch : "Il s’agit clairement d’un instrument d’adaptation. Les effets du changement climatique se font déjà sentir et il s’agit d’y répondre de la manière la plus rapide et la plus efficace possible. C’est le principe moteur de l’assurance-climat".

 

... et mécanisme de solidarité nord-sud

 

Le concept n’est pas nouveau. Il a vu le jour en 2005 via la création de la Munich Climate Insurance Initiative (MCII) et s’est développé depuis. "Il s’agit d’une coopération entre acteurs privés et acteurs publics" poursuit Sönke Kreft, "parce qu’il est clair que les personnes les plus vulnérables économiquement ne peuvent s’offrir des assurances. Pas plus que les États victimes du réchauffement climatique. Une assurance-climat, c’est un moyen pour les pays développés de prendre leurs responsabilités et de participer au financement de la lutte contre le réchauffement climatique".  

Comment ça marche ? Exemple avec l’île de Sainte-Lucie, dans les Caraïbes : en 2013, aux environs de noël, des trombes d’eau sont tombées dans des régions du Nord et du Sud de l’île, provoquant d’importants dégâts. Moins de deux semaines après, le 7 janvier 2014 précisément, les sinistrés bénéficiaient des primes des assurances-climat et pouvaient de suite entamer les travaux de reconstruction.

De fait, les habitants de l’île ne se sont pas retrouvés tributaires de dons venant de l’étranger, mais ont bel et bien pu bénéficier des avantages d’un programme préventif, en l’occurrence le Livelihood Protection Policy, une assurance créée par le Ministère allemand de l’aide au développement et du MCII.

C’est avec ces arguments que Berlin entend convaincre les membres du G7 du bien-fondé d’une assurance-climat. Sönke Kreft estime que "les chances sont bonnes pour que le concept soit officiellement soutenu par le G7". Avant d’ajouter : "Maintenant, toute la question réside dans sa mise en oeuvre".

Claire Stam
© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Climat : qu’attendre de la nouvelle session de négociations de Bonn ?

Du 1er au 11 juin, les négociateurs climatiques se réunissent une nouvelle fois à Bonn, en Allemagne, pour tenter d’avancer sur l’accord international sur le climat attendu à Paris, lors de la COP 21 qui aura lieu en décembre. Plusieurs points de crispation restent à lever sur le partage...

La ville de Bonn, carrefour mondial de la diplomatie climatique

C'est un fait peu connu et pourtant, Bonn, ancienne capitale de la République fédérale allemande, abrite 18 organisations des Nations Unies et quelque 150 organisations gouvernementales et non-gouvernementales. Parmi celles-ci, le CCNUCC (Secrétariat des Nations Unies pour le climat),...

Conférence climat : les initiatives se multiplient pour mobiliser les citoyens

Qu’est-ce que la COP 21 ? Quels enjeux brasse-t-elle ? Quelles décisions doivent être prises ? Pour avoir une idée de la conscience environnementale des citoyens, une consultation planétaire est lancée le 6 juin, pendant 24h, des îles Fidji à la côte ouest des États-Unis. Plus de 10 000...

Ikea va investir 1 milliard d’euros supplémentaire pour le climat

Le groupe Ikéa poursuit sa politique de développement durable en mettant un milliard d’euros supplémentaire sur la table. Un investissement qui doit permettre au géant du meuble suédois d’assurer son indépendance énergétique d’ici 2020 et de soutenir des communautés impactées par le...

Climat : l’OCDE plaide pour plus de cohérence dans les politiques publiques

Alors que l’attention se focalise sur le prix du carbone pour orienter les financements vers une économie bas carbone, il ne faut pas envoyer de signaux contradictoires par le biais de réglementations ou de politiques fiscales pouvant favoriser les émissions de gaz à effet de serre. C’est...

Nicolas Hulot : "le désinvestissement des actifs carbonés est absolument indispensable"

Pour réussir l’accord sur le climat, attendu à Paris en 2015, Nicolas Hulot, insiste sur l’importance de la capacité des États développés à tenir les promesses envers les pays en développement. L'envoyé spécial du président de la République pour la préservation de la planète rappelle aussi...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Ministres Pompili Castex Le maire Thomas COEX POOL AFP

Climat : cinq ministres visés par une plainte pour inaction, une première en France

Si les procès climatiques se multiplient, c'est la première fois que des ministres en fonction sont directement visés. Le député européen Pierre Larrouturou, et les militants Camille Étienne et Cyril Dion ont déposé plainte le 17 juin devant la Cour de Justice de la République contre plusieurs...

Secheresse Peter H de Pixabay

Coût économique : le Covid-19 n’est qu’un avant-goût du changement climatique

Le Covid-19 a plongé dans le rouge les économies du monde entier. Les pays du G7, regroupant les plus grands États industriels, ont d'ailleurs débloqué des plans de relance sans précédent pour y faire face. Mais cette crise économique n'est qu'un aperçu de ce que les pays subiront face au changement...

IStock @UlyssePixel Conseil d'Etat

Loi climat et résilience : un nouveau coup porté par le rapporteur du Conseil d'État

L'étau se resserre autour du projet de loi Climat. Dans le cadre de l'audience de Grande-Synthe le 11 juin, ville qui a attaqué l'État pour inaction climatique, le rapporteur public appelle le gouvernement à prendre des mesures à la hauteur des objectifs climat de la France, dans un délai de neuf...

Breaking Boundaries The Science of Our Planet

"Notre planète à ses limites", le documentaire à voir sur les basculements irréversibles de notre planète

Disparition des forêts tropicales, acidification des océans, fonte de l'Inlandsis du Groenland... Ces phénomènes sont des points de non-retour, des seuils critiques que l'humanité ne doit pas franchir sans se mettre en danger. Or aujourd'hui, sur les neuf "tipping points", quatre ont déjà été...