Publié le 06 février 2015

ENVIRONNEMENT

COP 21 : les négociations climatiques reprennent à Genève

Le marathon des négociations climatiques en vue de la COP 21 a commencé. Il s’agit d’aboutir à un texte à la fois ambitieux et consensuel sur le climat qui servira de base aux délégations des 195 pays qui seront représentés lors de la COP 21. Du 8 au 13 février, les discussions reprennent à Genève. Objectif : établir un brouillon définitif d’une trentaine de pages de l’accord qui sera discuté à Paris fin 2015.   

Laurence Tubiana, ambassadrice de la France chargée des négociations sur le changement climatique.
Adam Berry AFP

Les négociations sur le climat sont relancées. Entre les Conférences des parties (les fameuses COP) annuelles se déroulent en effet plusieurs sessions dites "intermédiaires". La première de l’année se déroule du 8 au 13 février à Genève.

Elle doit permettre d’élaborer un texte servant de base à l’accord international espéré à Paris, lors de la COP 21 de décembre 2015, dont l’objectif est de limiter à 2°C le réchauffement de la planète.

 

Un brouillon de l’accord de Paris

 

L’accord issu de la Conférence des parties de Lima (COP 20) comporte en annexe un texte de 37 pages présenté comme la première version du brouillon de l’accord de Paris. Il y développe les grands principes (sur l’atténuation, l’adaptation, les pertes et dommages, les mesures de suivi, le financement, etc.), mais laisse à chaque fois de nombreuses options ouvertes, jusque sur l’objectif même de réduction des émissions de gaz à effet de serre au niveau global...

C’est sur cette base que les négociateurs réunis cette semaine à Genève vont travailler pour "organiser et nettoyer" ce qui peut l’être, indique Laurence Tubiana, l’ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique et représentante spéciale pour la conférence Paris Climat 2015.

Pour cette session de négociations, une nouvelle méthode va être testée: cette fois, ce sont les parties (les Etats) qui vont rédiger le document et non les coprésidents.

"Surtout, il faut éviter que les discussions aboutissent à un nouveau texte de 200 pages !", souligne Laurence Tubiana. Car ce document va ensuite être traduit dans toutes les langues (il n’existe aujourd’hui qu’en anglais) et servir de base pour les nouvelles négociations de juin, à Bonn. L’"espoir fou" des pays et des organisateurs de la COP21? Aboutir avant le sommet de Paris à un texte expurgé des principaux points d’achoppement.

 

Où en sont les contributions nationales ?

  

La première date possible de remise des copies pour les contributions nationales ("Intented nationally detremined contribution") est fixée au 31 mars. Peu de pays devraient être au rendez-vous: les Etats-Unis, l’Union européenne (UE) ou la Nouvelle-Zélande devraient détailler leur plan de bataille à cette date. Mais le plus gros viendra plus tard.

"Au moins 90 pays devraient pouvoir présenter leur contribution nationale d’ici la fin du deuxième trimestre, estime Laurence Tubiana. Cela représentera environ 85% des émissions mondiales. Certains, comme la Chine, vont y détailler les mesures qu’ils prennent pour tenir leurs engagements." Les autres pays – essentiellement les plus pauvres –, qui ont plus de difficultés à présenter leur projet de réduction d’émissions de gaz à effet de serre, vont pouvoir bénéficier de l’aide, notamment financière, des institutions et organismes de développement, comme l’Agence française de développement (AFD) qui doit débloquer 3,5 millions d’euros à cette fin.

Une autre question n’est à ce jour pas tranchée: celle de l’inclusion – ou non – des mesures d’adaptation au changement climatique. Les pays les plus vulnérables et beaucoup de pays d’Amérique latine poussent fortement en ce sens, mais les pays développés, l’UE en tête, freinent des quatre fers.

  

Mobilisation générale  

 

Par ailleurs, le texte de l’accord n’est plus considéré comme l’alpha et l’oméga de la longue route qui permettra au monde de limiter les températures moyennes sous les 2°C à la fin de ce siècle. Une série de "tracks" – des initiatives annexes sur le financement, ou encore "l’agenda des solutions", qui intègrent davantage les élus, la société civile et les entreprises – est largement poussée par la France.

Le temps presse. Comme l’a confirmé, le 2 février, l’Organisation météorologique mondiale, l’année 2014 a été la plus chaude jamais enregistrée sur la Terre. L’an dernier, la température moyenne à la surface du globe a dépassé de 0,57°C la moyenne calculée pour la période de référence 1961-1990.

Le XXIe siècle compte déjà 14 des 15 années les plus chaudes de l’histoire.

Béatrice Héraud
© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Lima : accord a minima sur fond de tensions Nord-Sud

Sur le papier, la conférence onusienne sur le climat de Lima avait tout pour réussir. Mais au fil des deux semaines de négociations, les discussions se sont grippées entre le Nord et le Sud. Un enlisement qui se ressent dans le texte final. Celui-ci reste flou et laisse beaucoup de points...

Davos : les risques environnementaux ont pris le pas sur les risques économiques

Crise de l’eau, phénomènes météorologiques extrêmes, catastrophes naturelles, faillite de l’adaptation au changement climatique ou pertes de biodiversité… A côté des grandes menaces économiques et géopolitiques, les risques environnementaux figurent parmi les menaces les plus probables ou...

Feuille de route environnementale pour 2015 : priorité à la COP 21, aux transports propres et à la santé environnementale

Deux mois après la conférence environnementale de novembre, Manuel Valls a présenté la feuille de route environnementale. Destinée à guider l’action du gouvernement en la matière, elle comporte 74 mesures réparties en 3 grands objectifs: mettre la France en route vers la COP 21 sur le...

Climat : pourquoi il est urgent d’accélérer la lutte contre les émissions de méthane

Les négociations internationales sur le climat ne font pas de différence entre les divers gaz à effet de serre dans les objectifs de réduction à atteindre. Il est pourtant urgent de fixer un objectif spécifique des émissions de méthane. Les climatologues viennent de revoir à la hausse...

Climat : un accord sur les énergies renouvelables entre les États-Unis et l’Inde

Le président américain Barack Obama, en visite officielle en Inde, et le Premier ministre indien Narendra Modi, viennent d’annoncer un accord bilatéral afin de lutter contre le réchauffement climatique. Moins contraignant que celui signé par les Etats-Unis avec la Chine, l’accord ne...

Climat : 95% d’émissions de CO2 en moins d’ici 2050, la ville de Francfort y croit

Penser global, agir local, tel est le crédo d’un grand nombre de communes allemandes en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Francfort-sur-le-Main, capitale financière et économique de l’Allemagne, se montre ambitieuse sur le sujet: elle souhaite réduire de 95% ses...

Risque carbone: le fonds norvégien doit-il exclure ou non les compagnies pétrolières?

Pour lutter contre le changement climatique, le fonds le plus riche du monde (870 milliards de dollars d’actifs) nourri par l’exploitation pétrolière devrait-il refuser d’acheter les actions des compagnies pétrolières ou de producteurs de charbon ? Le débat, ouvert en Norvège au début de...

En Allemagne, le nouveau plan climat élude la question du charbon

Alors que débute un nouveau round des négociations onusiennes sur le climat à Lima, Berlin dévoile son nouveau "plan national d’action pour le climat". Véritable feuille de route climatique pour les prochaines années, ce plan réitère l’objectif de l’Allemagne de réduire ses émissions de CO...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Cyril dion fanny dion

Grand débat national : un collectif va proposer une Assemblée citoyenne avec des Français tirés au sort

Sans attendre les annonces - officielles - d’Emmanuel Macron suite au Grand débat national, le collectif des "Gilets citoyens", soutenu notamment par Cyril Dion, Marion Cotillard ou encore Laurence Tubiana, va lancer une Assemblée citoyenne composée de Français tirés au sort dès cet été. Cette...

Cinq dessins anime s pour sensibiliser vos enfants a la protection de l environnement

L'île aux chiens, Thermostat 6, Vaiana... Cinq dessins animés pour sensibiliser à la protection de l'environnement

Une botaniste qui se bat pour protéger les semences traditionnelles des OGM, une île où tous les déchets issus des catastrophes écologiques sont envoyés, une famille dans le déni climatique, un pingouin qui danse contre la surpêche ou une héroïne polynésienne qui veut remettre son coeur, arraché, à...

Picsou magazine

[Bonne nouvelle] Picsou Magazine arrête ses gadgets en plastique...mais c'est pour la bonne cause !

Toutes les meilleures choses ont une fin. Picsou Magazine a décidé de s'inscrire dans la transition écologique et arrête la distribution de ces célèbres gadgets en plastique qui faisaient la joie des jeunes lecteurs depuis 1972. À la place, il propose trois cadeaux en papier et l’édition est...

Glacier alpin glace fonte Alpes photosaint

[Science] 90 % des glaciers des Alpes auront fondu en 2100, selon des chercheurs suisses

Les glaciers des Alpes risquent de fondre à plus de 90 % d'ici la fin du siècle si rien n'est fait pour réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique, selon une étude publiée mi-avril.