Publié le 25 mars 2022

ENVIRONNEMENT

Au rythme actuel, nous aurons atteint les 1,5°C de réchauffement dans moins de dix ans

Quelques jours avant un nouveau rapport du Giec, une étude très alarmante indique que nous pourrions dépasser la barre symbolique des 1,5°C de réchauffement planétaire dans moins de dix ans. En 2021, après un repli des émissions dû à la pandémie de Covid-19, celles-ci sont nettement reparties à la hausse. Une tendance qui semble se poursuivre en ce début d'année, si bien qu'à ce rythme, nous aurons consommé notre budget carbone dans un scénario 1,5°C d'ici 2031.

Objectif 1 5 C de rechauffement ARMANDO BABANI AFP 01
Selon le Giec, à compter de 2020, la planète disposait d’un budget carbone de 400 gigatonnes de CO2 (GtCO2) dans un scénario 1,5°C.
@Armando Babani / AFP

Dix ans : c’est le temps qu’il nous reste avant de franchir la barre symbolique des 1,5°C de réchauffement. C’est ce que révèle une étude publiée dans la revue Nature le 21 mars dernier, quelques jours avant un nouveau rapport très attendu du Giec sur les solutions face au changement climatique. Les auteurs s’appuient sur la notion de budget carbone dans un scénario 1,5°C, soit la quantité maximale d’émissions de gaz à effet de serre qui limiteraient le réchauffement à 1,5°C, avec une probabilité de 67 %.

Derrière ces termes un peu techniques, il y a des chiffres extrêmement parlants. Selon le Giec, le groupe intergouvernemental d'experts sur le climat, à compter de 2020, la planète disposait d’un budget carbone de 400 gigatonnes de CO2 (GtCO2) dans un scénario 1,5°C. Or, en 2020, nous avons émis environ 33 GtCO2 malgré la pandémie de Covid-19, et encore 34,9 GtCO2 en 2021, avec un rebond de près de 5 % des émissions. Le calcul est simple. À ce rythme-là, il nous reste 9,5 années avant de totalement consommer notre budget carbone et donc d’exploser l’objectif 1,5°C, en 2031.

"Nous marchons les yeux fermés vers la catastrophe climatique"

Le plus incroyable, c’est que même si la pandémie de Covid-19 et les confinements mondiaux qu’elle a entraînés se répétaient chaque année, ce ne serait pas suffisant. En effet, en 2020, les émissions de gaz à effet de serre mondiales avaient baissé de 6 %. Or il faudrait qu'elles diminuent chaque année de 8 % pour être dans les clous. "Des actions de réduction des émissions plus coûteuses et plus agressives sont donc nécessaires pour freiner la tendance à la croissance des émissions et contribuer à atteindre les 1,5°C" concluent les auteurs.

Le monde marche "les yeux fermés vers la catastrophe climatique", a encore alerté le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. "Cette addiction aux combustibles fossiles nous conduit vers une destruction collective", a-t-il affirmé, avant le coup d’envoi d’une réunion de deux semaines visant à valider le prochain rapport du Giec sur les scénarios permettant de limiter le réchauffement de la planète. L’invasion de l’Ukraine par la Russie, a ajouté Antonio Guterres, pourrait faire dérailler encore davantage l’action en faveur du climat, de nombreux pays s’engageant dans une recherche effrénée de nouveaux approvisionnements en gaz et pétrole.

Selon une autre étude publiée le 22 mars par un consortium scientifique britannique, les pays producteurs de pétrole et de gaz les plus riches - les États-Unis, le Royaume-Uni, la Norvège, le Canada, l’Australie, le Qatar ou les Émirats Arabes Unis - devraient cesser d'ici 2034 toute production pour espérer contenir le réchauffement climatique à 1,5°C, dans une logique "équitable" et en prenant en compte le niveau de PIB hors dépendance au pétrole et au gaz. Mais il se trouve que ces mêmes pays sont en ce moment très fortement sollicités par l’Union européenne pour remplacer les hydrocarbures russes.       

Concepcion Alvarez @conce1


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

Les six comportements à adopter pour sauver la planète en une infographie

Alors que l'utilité des écogestes est régulièrement remise en cause, une nouvelle étude britannique révèle six actions qui pourraient faire toute la différence pour maintenir la température sous 1,5°C. Il s'agit d'actions individuelles à mettre en place dans les pays les plus riches. Et...

Rapport du Giec : s’adapter au changement climatique pourrait être impossible au-delà de 2°C de réchauffement

Le nouveau rapport du Giec, publié ce lundi 28 février, indique que l'étendue et l'ampleur des impacts du changement climatique sont plus importants que ceux estimés dans les évaluations précédentes. Il se concentre sur l'adaptation et alerte sur le fait que "s’adapter au changement...

La "spirale climatique" de la Nasa, une datavisualisation choc sur l’évolution des températures

Comprendre en une minute l'évolution des températures dans le monde depuis l'ère préindustrielle, c'est le but de cette datavisualisation publiée par la Nasa. Une image choc qui trouve un écho particulier au nouveau rapport du Giec, publié il y a quelques jours, sur les impacts du...

Les dix chiffres clés du dernier rapport du Giec sur le changement climatique en une infographie

Après un premier rapport paru en août, le Giec alerte une nouvelle fois sur les nombreux impacts du changement climatique aujourd'hui et demain. Ce deuxième volet du 6e rapport d'évaluation sur le changement climatique montre qu'aucun écosystème n'est et ne sera épargné et que les dommages...

Changement climatique : Découvrez les villes et biens immobiliers les plus menacés par la montée des eaux

C'est un risque qui est actuellement sous-évalué. La montée du niveau de la mer à cause du changement climatique menace l'immobilier en France. Le cabinet Callendar estime que 15 000 biens récemment vendus seront inondés d'ici 2050. Le spécialiste a mis en place une application qui permet...

ENVIRONNEMENT

Climat

Les alertes sur le changement climatique lancées par les scientifiques conduisent à l’organisation de sommets internationaux, à la mise en place de marché carbone en Europe mais aussi en Chine. En attendant les humains comme les entreprises doivent déjà s’adapter aux changements de climat dans de nombreuses parties du monde.

Dont look up pop culture influence climat netflix

Mobilisation climatique : la pop culture plus efficace que le rapport du GIEC

Climat, limites planétaires, perte de biodiversité… Les rapports scientifiques se multiplient pour nous pousser à agir face à l’urgence écologique, mais peinent à toucher le grand public. Pour changer d’échelle, la culture populaire a un rôle à jouer. Dans une nouvelle étude, l’Ademe et Place to B...

Elisabeth borne Julien de rosa afp

Les ministres et haut-fonctionnaires vont être formés aux enjeux écologiques

Le gouvernement a entendu l’appel de la société civile. Alors qu’une pétition réclamait la formation des ministres aux enjeux environnementaux, la Première ministre Élisabeth Borne a approuvé leur demande. En plus des équipes ministérielles, 25 000 fonctionnaires cadres devraient être formés. Si...

Haut conseil pour le climat JULIEN DE ROSA AFP

Le Haut conseil pour le climat appelle à un "sursaut" de la France

C'est un appel à un "sursaut" qu'a lancé le Haut Conseil pour le climat dans un nouveau rapport publié le 29 juin. L'instance pointe un "risque majeur" de ne pas atteindre les objectifs climatiques renforcés pour 2030. Un message fort qui intervient au moment où la ministre de la Transition...

New normal meteoo

Réchauffement climatique : Météo France revoit à la hausse ses "normales" saisonnières

Paris prend les températures de Bordeaux, Strasbourg celles de Lyon... La mise à jour des normales de saison dessine une France plus chaude et plus sèche, particulièrement dans l'Est, et au printemps et en été. Sur la nouvelle période de référence 1990-2020, Météo-France a calculé une hausse des...