Publié le 05 novembre 2018

ENVIRONNEMENT

Du chocolat à la noisette, Ferrero veut du 100 % durable et traçable d’ici 2020

Du chocolat durable et de la noisette transparente. Le groupe Ferrero vient d'annoncer son intention d'atteindre d'ici 2020 une traçabilité complète de ses matières premières, dont il est le premier consommateur mondial. Il annonce aussi une certification durable pour l'ensemble de son cacao.

Ferrero matiere premiere durable et tracable
75 % du cacao utilisé par le groupe est déjà certifié durable.
Pixabay

C’est le leader de la confiserie de chocolat. Ferrero, producteur entre autres des Kinders Bueno, Mon Chéri et du célèbre Nutella, vient d’annoncer son intention d’atteindre une traçabilité complète et durable pour ses matières premières d’ici 2020. Ferrero consomme 30 % de la production mondiale de noisettes ce qui en fait le premier acheteur de la planète.

"Le chemin est presque réalisé", affirme Ferrero qui indique avoir déjà atteint 50 % de sa feuille de route pour les noisettes et 75 % pour le cacao. "Ces objectifs fixés à 2020 sur ces filières sont réalistes, car ils s’appuient notamment sur l’exemple de la filière de l’huile de palme durable", souligne-t-il. De fait, depuis 2014, 100 % de l’huile de palme utilisée dans ses produits est certifiée durable.

Une responsabilité étendue

"Nous avons une très grande responsabilité, sociétale et environnementale", a expliqué le 31 octobre, lors du Salon du chocolat 2018, Jean-Baptiste Santoul, Directeur général Ferrero France. "La confiance des entreprises (de l'agroalimentaire, Ndr) est mise à mal, et nous faisons face à de nouveaux défis. Chez Ferrero, nous croyons à une responsabilité étendue, de la conception de nos produits jusqu’à la consommation finale par nos clients. Cela nécessite l’implication de toutes les parties prenantes."

Pour sécuriser son approvisionnement et soutenir les filières responsables, Ferrero a lancé un plan d’encouragement et de formation des agriculteurs turcs de noisettes afin de permettre "un meilleur accès aux pratiques agricoles durables". La Turquie est le premier producteur mondial de cette graine. Du côté de la filière cacao, "le groupe a signé un engagement collectif des entreprises du cacao et du chocolat pour stopper la déforestation de la filière avec un focus sur la Côte d’Ivoire et le Ghana".

Même engagement pour Mars en 2020

Ferrero n’est en effet pas le seul groupe à s’engager dans cette voie. Le 4 octobre, Mars, le premier fabricant mondial de confiserie a annoncé sa volonté de devenir le premier acheteur mondial de cacao certifié en 2020 également.

Malgré les engagements des grands groupes, la situation reste très précaire pour les producteurs de cacao qui ne touchent que 6 % de ce marché à 100 milliards de dollars. D’autant que le réchauffement climatique leur rend la tâche plus ardue. D’ici 2050, selon des experts américains de la National Ocean and Atmospheric Administration, agence d’observation océanique et atmosphérique, il est possible que le chocolat n’existe plus.

Mars, dont le business model dépend entièrement du chocolat, s'est donc engagé à réduire son empreinte carbone. Mais "ce n'est pas suffisant", estime le groupe qui mise désormais sur des plantes génétiquement modifiées plus résistantes.

Marina Fabre @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

Pour aller plus loin

[VIDEO] Pourquoi le Nutella contient de l'huile de palme

Onctueuse, antioxydante, neutre... L'huile de palme a des qualités technologiques indéniables qui la rendent indispensable à la recette du Nutella, estime le fabricant Ferrero. Malgré les controverses, le groupe ne veut pas la remplacer et s'approvisionne désormais à 100 % en "huile...

Réchauffement climatique : Mars mise sur du chocolat génétiquement modifié pour sauver son business model

Les plantations de cacao sont, selon plusieurs chercheurs, menacées par le réchauffement climatique tant elles ont besoin d'humidité. Le groupe agroalimentaire Mars, dont le business model dépend entièrement du chocolat, s'est engagé à réduire son empreinte carbone. Mais "ce n'est pas...

Primark, Ferrero, Unilever...de grandes entreprises acceptent d'être transparentes sur leur chaîne d'approvisionnement

En refusant de publier la provenance de l’huile de palme qu’ils utilisent dans leurs produits, des multinationales comme PepsiCo ou Kellogg's ne respectent pas leurs promesses de lutter contre la déforestation, dénonce Greenpeace dans un récent rapport. Mises sous pression, les grandes...

Cacao illégal : Nestlé, Ferrero et Lindt accusés de déforester des zones protégées

Plusieurs grands noms du chocolat sont soupçonnés de s’approvisionner en cacao illégal, issu de zones défrichées illégalement car situées dans des parcs nationaux et des forêts protégées. Le secteur du chocolat est ainsi le premier facteur de déforestation en Côte d’Ivoire et au Ghana, les...

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

La sncf ne trouve pas d alternative miracle au glyphosate

La SNCF, gros consommateur de glyphosate, ne trouve pas d'alternative miracle

En 2021, la France va interdire le glyphosate sur le territoire. C'est en tout cas la promesse d'Emmanuel Macron. Et les agriculteurs ne sont pas les seuls concernés par cette mesure, la SNCF, qui consomme 0,4 % du désherbant en France, cherche des alternatives. Or "aujourd'hui, on n'est pas capable...

Artificialisation des sols betons

Artificialisation des sols : en France, on bétonne même quand ce n'est pas nécessaire

L'artificialisation des terres progresse plus vite que la croissance démographie et économique. Autrement dit, en France, même quand il n'y a pas de besoin spécifique, les sols sont bétonnés. À ce rythme d'ici la fin du siècle, 18 % du territoire sera artificialisé, prévient l'Iddri. Une situation...

Agriculture bio plainte etat pixabay

Les agriculteurs bio attaquent l'État après un retard considérable dans le paiement des aides

Depuis quelques années, la situation est chaotique. L'État accumule le retard de paiement des aides aux agriculteurs bio censées compenser les surcoûts pendant les cinq années de transition. Face à l'ampleur du retard, trois agriculteurs ont décidé de porter plainte contre l'État. Et leur plainte...

Char frontiere Syrie famine IlyaZuskovich

Climat et conflits : premières causes des crises alimentaires en 2019

Les chocs climatiques et les conflits resteront les premières causes des crises alimentaires dans le monde en 2019, prévient un rapport mondial publié par plusieurs agences de l'Onu et des bailleurs de fonds internationaux. L’Afrique est touchée de manière disproportionnée, assurent les experts.