Publié le 30 janvier 2018

ENVIRONNEMENT

Réchauffement climatique : Mars mise sur du chocolat génétiquement modifié pour sauver son business model

Les plantations de cacao sont, selon plusieurs chercheurs, menacées par le réchauffement climatique tant elles ont besoin d'humidité. Le groupe agroalimentaire Mars, dont le business model dépend entièrement du chocolat, s'est engagé à réduire son empreinte carbone. Mais "ce n'est pas suffisant", estime le groupe. Il  mise désormais sur des plantes génétiquement modifiées plus résistantes. 

Production cacao menacee par le rechauffement climatique
Le cacao a besoin de pluies abondantes pour se développer, il est donc menacé par le réchauffement climatique.

Le chocolat existera-t-il encore en 2050 ? Selon des experts américains de la National Oceanic and Atmospheric Admnistration, agence d’observation océanique et atmosphérique, le réchauffement climatique pourrait avoir des conséquences désastreuses sur le cacao. Cette plante a en effet besoin d’un sol riche en azote et d’une forte humidité pour se développer. Or, une hausse des températures de 3°C ou plus, comme l'est la tendance actuelle, assécherait trop les sols.

Pour Mars, réduire son empreinte carbone ne sauvera pas le cacao

De quoi alerter les gros groupes dont le business model se base sur la production de cacao. C’est notamment le cas de Mars. La société connue pour ses barres chocolatées a annoncé vouloir réduire de 67 % son empreinte carbone d’ici 2050. Mais elle assure aussi que ce ne sera pas suffisant.

"Il y a de forts engagements dans le secteur mais franchement, nous ne pensons pas que nous y arriverons collectivement assez rapidement", a avoué Barry Parkin, responsable du développement durable de Mars, interrogé par Bussiness Insider. La solution ? Modifier génétiquement les plantes de cacao pour qu’elles puissent se développer malgré une sécheresse importante.

Remplacer certains gènes par des plus résistants 

La société a ainsi promis d’investir 1 milliard de dollars dans l’initiative "Sustainability in a Generation". Dans ce sillage, l’université de Berkeley va utiliser la technique Crispr pour modifier l’ADN des cacaotiers. Ils vont isoler des gènes qui fragilisent la plante en cas de sécheresse et les remplacer par des gènes plus résistants.

La technique d’édition du génome CISPR-Cas9 permet facilement et précisément d’inactiver ou de modifier des gènes. Des chercheurs de l’université des sciences agroalimentaires de Floride pensent ainsi par exemple l’utiliser pour développer des vaches adaptées au réchauffement climatique. Une fuite en avant ? 

Marina Fabre @fabre_marina


© 2019 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

ENVIRONNEMENT

Agriculture

Avec ou sans pesticides, bio ou OGM, les modes de production agricole jouent un rôle déterminant sur la biodiversité et la pollution. Le développement massif de monocultures comme celle de l’huile de palme dans certaines régions entraine des problèmes variés dont la déforestation.

Sikkim l etat indien ou toutes les terres agricoles sont bio

[Vidéo] Le Sikkim, cet État indien où toutes les terres agricoles sont bio

Il est situé au pied de l'Himalaya. L'État indien de Sikkim est devenu en quelques années le symbole de la transition agricole. La totalité de ses terres cultivées sont désormais converties à l'agriculture bio. Une volonté du gouvernement qui souhaite préserver la biodiversité, la qualité de l'eau...

Monsanto Roundup Glyphosate Commission europeenne

L’interdiction du Roundup Pro 360 signe-t-il la fin du glyphosate ?

Le tribunal administratif de Lyon vient d'annuler l'autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360, un herbicide de Monsanto à base de glyphosate. Il estime que l'Agence nationale de sécurité sanitaire a commis une erreur d'appréciation "au regard du principe de précaution". Cette décision...

Agriculture transition ecologie

Environnement, social, prix… Le deuxième syndicat agricole français va noter les relations entre agriculteurs et industrie

La Coordination rurale, deuxième syndicat agricole, a annoncé le lancement d'une démarche de notation des relations commerciales entre les agriculteurs et l'industrie agroalimentaire, y compris les coopératives, visant à promouvoir les bonnes pratiques.

Champs de tabac

[Science] Aux États-Unis, un OGM vise à "réinventer" la photosynthèse pour améliorer les rendements agricoles

Le processus de photosynthèse chez les plantes est nécessaire à leur croissance mais elle produit aussi des toxiques que la plante doit éliminer. Afin d’améliorer la production agricole, des chercheurs ont employé des techniques de modification génétique pour court-circuiter ce processus naturel....