Scope 3

Le scope 3 est l'un des trois niveaux d'émissions de gaz établis dans le GHG Protocol (Green House Gas Protocol). C’est un protocole concernant les gaz à effet de serre, qui a été lancé en 2001 par le WBCSD (World Business Council for Sustainable Development) et le WRI (World Ressources Institute). Son développement s’est effectué en partenariat avec un ensemble d'acteurs internationaux, tels que les gouvernements, ONG et entreprises.

Ce protocole a pour but d’harmoniser la lutte contre le changement climatique à l’échelle mondiale. Il sert à quantifier l'ensemble des impacts générés par la production et la consommation d'un produit. Il est divisé en 3 niveaux qui correspondent à des périmètres d’émission :

  • Le niveau 1 (ou scope 1) correspond aux émissions directes résultant de la combustion d’énergies fossiles, telles que le gaz, pétrole, le charbon, etc.
  • Le niveau 2 (ou scope 2) est relatif aux émissions indirectes liées à la consommation de l'électricité, de la chaleur ou de la vapeur nécessaire à la fabrication du produit.
  • Le niveau 3 (ou scope 3) correspond aux autres émissions indirectes, telles que l'extraction de matériaux achetés par l'entreprise pour la réalisation du produit ou les émissions liées au transport des salariés et des clients venant acheter le produit. C’est la part la plus importante d’émissions d’une entreprise.

Alors qu'il devait être pris en compte dans le projet de bilan des émissions de gaz à effet de serre des entreprises, et bien qu’il soit considéré comme « opérationnel » par les entreprises l’ayant testé, le scope 3 n'a finalement pas été retenu.

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

En pleine tourmente due au Coronavirus, le pétrolier Total s’engage à devenir neutre en carbone en 2050

Après BP et Shell, c’est au tour de Total d’annoncer un engagement de neutralité carbone en 2050. Cela concernera ses propres activités, ainsi que l’utilisation des produits énergétiques par ses clients. L’entreprise s’est alignée sur la vision de ses actionnaires, persuadés que cette...

Climat : des ONG et collectivités locales assignent Total en justice pour le forcer à changer son business model

C’est une action aussi ambitieuse que risquée. Un collectif de collectivités locales et d’associations assigne Total en justice au sujet de sa politique climatique en se fondant sur la loi sur le devoir de vigilance et sur la Charte de l’environnement. Une action inédite. Il n’est pas ici...

BHP va dépenser 400 millions de dollars pour diminuer ses émissions… et celles de ses clients

Les entreprises minières sont de plus en plus mises sous pression pour réduire leurs émissions de CO2. La plus grande d’entre elles, l’Australien BHP, est la plus engagée en la matière. Ainsi, elle va engager 400 millions de dollars pour diminuer les émissions de ses opérations....


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable