Jour du dépassement

Le Jour du Dépassement est un indice devenu emblématique qui illustre la date où, chaque année, l’humanité a consommé plus de ressources que la planète ne peut en régénérer en un an. Il est calculé chaque année par l’ONG Global Footprint Network en collaboration avec le WWF, et propose une mise en perspective depuis 1969.

En 2019, l’Union Européenne aurait consommé ses ressources annuelles dès le 10 mai : les 7% de la population mondiale qu’elle représente consomment 20% de la biocapacité terrestre. Elle comprend toutefois de fortes disparités entre ses États-membres. Le Jour du dépassement mondial est quant à lui atteint dès le 1er août – contre le 24 décembre en 1971. Chaque année, la population mondiale consommerait ainsi l’équivalent d’1,75 planète Terre. Pour la France, ce jour était fixé au 5 mai en 2018, impliquant donc que si l’humanité consommait autant que les Français, il lui faudrait l’équivalent de 2,9 Terre.

Au-delà des ressources, la question climatique y est centrale. Le WWF souligne que « cela marque également le moment où nos émissions de gaz à effet de serre auront été plus importantes que ce que nos océans et nos forêts ne peuvent absorber ».

Qu'est-ce que le label isr ?

Pour aller plus loin

Jour du dépassement : l'humanité a consommé en sept mois toutes les ressources que la planète produit en un an

Le Jour du dépassement tombe cette année le 29 juillet. Cela signifie qu'à partir de ce jour, l'humanité a déjà utilisé l'ensemble des ressources produites par la planète en une année et puise désormais dans les réserves. La date revient à son niveau de 2019 après avoir reculé d'un mois en...

À partir du 17 mars, la France est déjà à "découvert climatique"

Après le calcul du "jour du dépassement", celui du "jour du dérèglement". Selon le collectif derrière l'Affaire du Siècle, la France a déjà émis le 17 mars toutes les émissions de CO2 qu'elle devrait émettre en un an si elle avait atteint la neutralité carbone. Si elle continue sur cette...

Jour du dépassement : la crise du Covid-19 a donné à peine quelques jours de répit à la planète

À partir de samedi 22 août, l'humanité aura consommé plus de ressources naturelles que la Terre ne peut en renouveler en 12 mois. C’est ce qu’on appelle le "jour du dépassement". Une fois n’est pas coutume, il a reculé de 25 jours, passant de fin juillet à mi-août. C’est bien peu alors que...


Découvrez l'Essentiel de la Finance Durable