Publié le 31 mai 2018

SOCIAL

La Banque des territoires au service de la cohésion nationale

Lancée en pleine semaine du développement durable le projet de Banque des territoires, porté par la Caisse des Dépôts, vise à rendre lisible et accessible aux collectivités locales son offre d'assistance en termes de financements et de conseils pour créer des territoires français plus connectés, plus attractifs, plus inclusifs et plus durables !

Mercredi 30 mai, la Caisse des dépôts a inauguré la Banque des territoires.
@Novethic

Bâti en moins de cinq mois, le projet de Banque des territoires, qui s'adresse aux collectivités locales de toute nature, a bénéficé, le 30 mai, à la Cité de la Mode et du design de Paris, d’un lancement réussi. Cette marque va fédérer une offre de services qui se veut simple, lisible et accessible sur une plateforme numérique en construction.

Pour l’instant, la Caisse des dépôts consulte, via l’adresse web dédiée, ses clients, actuels et futurs, et souhaite recueillir leurs propositions de solutions pour les territoires afin de construire le projet digital le plus proche de leurs besoins.

Bras armé de la solidarité

L’ambition est grande puisque les dirigeants de la Caisse des dépôts, le directeur général Éric Lombard et le directeur adjoint Olivier Sichel, souhaitent que la Banque des territoires soit celle de l’intérêt général. Bruno Lemaire, ministre de l’Économie et des finances, a précisé, dans son discours d’ouverture, qu’on parlait bien de cohésion nationale et que "la Banque des territoires doit être le bras armé de la solidarité entre les territoires français".

Les cibles stratégiques de ce projet sont les territoires en déshérence qui perdent populations, commerces et services publics. La Banque des territoires va se mettre au service de leur redynamisation avec des programmes de réhabilitation globale. Cela suppose aussi de lutter contre les clichés et de réinsérer dans la modernité et l’innovation ces zones éloignées des grandes métropoles phares.

Les territoires devront être numériques, inclusifs et durables.  Pour illustrer le champ des possibles, des ateliers thématiques étaient organisés tout au long de la journée de lancement de la Banque des territoires afin de montrer la palette de leurs atouts. Sur le numérique, savez-vous par exemple que la "licorne" française Ledger est basée à Vierzon et que ce spécialiste de la cryptomonnaie, valorisé 1 milliard d’euros, ambitionne de devenir le Google européen ?

Des licornes dans nos régions

Sur la dimension durable, connaissez-vous la GEMAPI, pour Gestion des Milieux Aquatiques et de la Prevention des inondations ? Ce nouveau dispositif de gestion de l’eau, de l’entretien des berges et de la restauration des sols a été lancé en janvier 2018. Il doit permettre à la France non seulement de prévenir les inondations, mais aussi d’améliorer la qualité des eaux pour qu’elle soit conforme aux directives européennes et permette de préserver la biodiversité.

Cela suppose d’accompagner les collectivités dans la compréhension des enjeux, mais aussi le déploiement de dispositifs juridiques et financiers adaptés. Cela peut commencer par un état des lieux de la qualité du réseau de canalisation. Tout cela nécessite de gros investissements auxquels la Caisse des dépôts est d’ores et déjà prête à se consacrer.

 

Reste à espérer que tous ces projets soient reliés par un même fil rouge : une ambition politique d’élus au service de la transition des territoires français vers des modèles économiques, environnementaux et agricoles durables.

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2021 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Droits humains

Le respect des droits humains par les entreprises est devenu crucial pour les investisseurs ou les ONG. Elles dénoncent les violations commises contre des peuples autochtones ou les communautés locales ce qui peut compromettre de nombreux projets, en particulier dans le secteur extractif.

Deforestation changement sol Free Photos de Pixabay

2020, année la plus meurtrière pour les défenseurs de l’environnement

Le nombre de défenseurs de l'environnement assassinés dans le monde ne cesse d'augmenter. Le nouveau rapport de Global Witness recense au moins 227 meurtres, dont la moitié en Colombie. Un record alors que les trois quarts des victimes luttaient contre la déforestation dans des pays en...

Brésil : Jair Bolsonaro accusé de perpétrer un génocide contre les peuples autochtones en pleine pandémie

L'Articulation des peuples autochtones du Brésil (APIB) a demandé le 12 août à la Cour Pénale Internationale d'ouvrir une enquête sur le président brésilien pour "génocide" et "écocide". L'association accuse le dirigeant d'avoir profité de la pandémie pour renforcer une "politique anti-autochtone"....

Talibans Afghanistan AFP

[Édito] Afghanistan : la guerre perdue de l’alternative aux Talibans

La spectaculaire reconquête de l’Afghanistan par les Talibans après 20 ans de guerre, montre l’impuissance de la coalition internationale à implanter un modèle alternatif. Les Américains, qui y ont déversé des milliards de dollars, ont alimenté la corruption et la domination de chefs de guerre sans...

Ouighours chine ALI ATMACA ANADOLU AGENCY Anadolu Agency via AFP

En plein scandale des Ouïghours, le directeur général de Sandro, Maje et Claudie Pierlot démissionne

Le groupe SMCP, qui détient les marques Sandro, Maje et Claudie Pierlot, vient d'annoncer le départ de son directeur général Daniel Lalonde. Si le géant du textile affirme que sa démission n'a "rien à voir" avec le scandale des Ouïghours, le groupe fait néanmoins face à une crise. Début juillet, le...