Publié le 10 janvier 2021

SOCIAL

Amsterdam veut interdire la publicité pour les énergies fossiles

C’est une première. Amsterdam a annoncé qu’elle souhaitait interdire les énergies fossiles et le trafic aérien sur les supports publicitaires de la ville. Une décision prise après avoir été mise sous pression par un groupe de 51 associations demandant des publicités sans énergies fossiles. D’autres municipalités et l’État pourraient suivre son exemple.

Amsterdam cco na4ev
Amsterdam a annoncé qu’elle souhaitait interdire les énergies fossiles et le trafic aérien sur les supports publicitaires de la ville.
@na4ev

Amsterdam poursuit sa volonté de transformation durable. Une motion déposée par les Verts (GroenLinks) a été adoptée en décembre 2020. Elle demande à la municipalité d'étudier comment les publicités pour l'industrie des combustibles fossiles et du transport aérien pour les vacances pourraient être bannis des panneaux d'affichage et des abribus de la ville. Le groupe politique voudrait aussi se passer des événements professionnels de ces secteurs.

L’initiative citoyenne Reclame Fossielvrij (une publicité sans fossiles), à l’origine des pressions sur la ville, a salué la décision du conseil. "C'est la première ville au monde que nous connaissons à interdire spécifiquement la publicité sur les fossiles. C'est le début d'un mouvement, car les partis des conseils municipaux de La Haye, Rotterdam et Utrecht ont également indiqué dans des questions écrites au conseil municipal qu'ils souhaitaient explorer avec Amsterdam si ces publicités nuisibles peuvent également être interdites dans leurs villes", a déclaré la coordinatrice Femke Sleegers. Greta Thunberg a également salué l'initiative dans un tweet

Les villes anti-pub ?

Plusieurs autres initiatives avaient été prises dans le même sens par différents acteurs de la ville plus tôt dans l’année. Une publicité de Shell s’était ainsi vue retirer par la société de transport d’Amsterdam, à la suite d’une action d’Extinction Rebellion. Plusieurs musées, parmi les plus importants de la ville, ont également renoncé au sponsoring des compagnies pétrolières.

La décision intervient dans un contexte de remise en question du rôle de la publicité dans l’accélération du changement climatique. Le débat fait rage en France à la suite des propositions de la Convention citoyenne sur le climat, qui souhaitait une telle mesure pour l’ensemble du territoire et des médias.

D'autres villes ont été plus radicales par le passé. En 2007, la ville de Sao Paulo au Brésil avait créé le choc en supprimant tous ses panneaux publicitaires. Avant de revenir sur sa décision cinq ans plus tard face au manque à gagner. En 2014, la ville de Grenoble avait elle aussi fait grand bruit en démontant plus de 300 panneaux publicitaires de la commune. Mais son contrat avec JC Decaux court jusqu’en 2031 pour les abribus…

Béatrice Héraud, @beatriceheraud


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Metaverse gafam Fanny PARISE Me lanie Bultez

Fanny Parise, anthropologue : "La consommation responsable est un alibi de l’hyperconsommation"

Ils portent des baskets écoresponsables, mangent des œufs "qui ne tuent pas la poule" et se déplacent en vélo électrique. Dans son dernier livre, l'anthropologue Fanny Parise épingle les apôtres de la consommation responsable, des "enfants gâtés" qui perpétuent un système hyperconsumériste. Loin de...

Solde fast fashion textile THOMAS COEX AFP

La perte d’intérêt pour les soldes, symbole d’un secteur de l'habillement en crise

Autrefois rendez-vous incontournable des consommateurs, les soldes subissent une perte d'intérêt. Si le Covid-19 et l'inflation qui a explosé avec la guerre en Ukraine participent à ce désamour, c'est une tendance plus profonde qui traverse tout le secteur de l'habillement. Les géants de la "real...

Penurie risque guerre ukraine covid Frederic Scheiber Hans Lucas Hans Lucas via AFP

"Le monde qui craque" saison 2 : Ces pénuries qui bouleversent notre consommation

Alors que la pandémie de Covid-19 a perturbé pendant des mois les chaînes d'approvisionnement, viennent s’ajouter le dérèglement climatique et la guerre en Ukraine. Moutarde, câbles électriques, bouteilles en verre… plusieurs secteurs de notre économie sont impactés. Les prix flambent et les...

Prix vie chere inflation INA FASSBENDER AFP

Pâte, viande, huile… l’inflation grimpe sur fond de colère sociale

La facture est salée pour les ménages. L'inflation a provoqué une hausse considérable des prix de certaines denrées alimentaires comme les pâtes, la viande ou la farine. Une situation qui devrait empirer avec la guerre en Ukraine, et qui s'ajoute à l'envolée des prix du carburant. En France,...