Publié le 16 mai 2020

SOCIAL

[À l'origine] En 1958, le premier supermarché ouvre en France et c’est une révolution culturelle

Des caddies, des produits en libre-service, une offre gigantesque avec plus de 2 000 références... En 1958, la société Goulet-Turpin ouvre l'Express Marché, le premier supermarché de France. Son apparition marque une rupture dans le paysage commercial français, jusqu'ici représenté par les petits commerces. Malgré les premières réticences des clients déboussolés, le supermarché va s'installer durablement dans l'Hexagone.

EXPRESS MARCHE GOULET TURPIN premier supermarche
L'Express Marché rassemble, en surface, l'équivalent de dix épiceries.
Coll. Goulet - Laurent Leroy

C’était le 15 octobre 1958. Alors que le petit commerce indépendant, symbolisé par l’épicier en blouse, domine le paysage commercial français, un nouveau mode de distribution fait son apparition : le supermarché. S’inspirant du modèle américain, la société Goulet-Turpin se lance dans l’aventure avec l’ouverture du premier supermarché de France, baptisé l’Express Marché, à Rueil-Malmaison, en région parisienne. Finie la vente au détail, l’offre limitée, place au libre-service, aux caddies, à l’affluence de produits. Alors que les supérettes proposaient jusqu’ici quelques centaines de références, l’Express Marché en propose plus de 2 000 sur une surface de près de 600 mètres carrés contre les dizaines habituelles. Une révolution commerciale et culturelle.

EXPRESS MARCHE GOULET TURPIN supermarché premier

"L’Express-Marché est dix fois plus gros et il est en libre-service à une époque où seulement 1 % des commerces le sont", raconte dans le Figaro Frédéric Carluer-Lossouarn, auteur du livre L’Aventure des premiers supermarchés. Ses nouveaux codes sont déroutants pour les clients déboussolés. "Certes, les clients du supermarché apprécient les prix intéressants, le fait d’avoir tous les produits alimentaires sous la main, la propreté du magasin et la rapidité des courses, mais il leur faut se familiariser avec le préemballage des produits et le maniement des chariots. Beaucoup déplorent l’attente aux caisses, l’absence de chaleur humaine et le stress inhérent au libre-service", explique Jean-Claude Dumas dans le numéro "Vingtième siècle. Revue d’histoire" spécial "Consommer en masse".

Les supermarchés occupent toujours une place primordiale

Malgré les réticences, le succès est au rendez-vous et pousse les autres distributeurs à suivre le mouvement comme Carrefour et Casino qui se lancent dans l’aventure. Même si "la réussite du supermarché est éclipsée par l’arrivée et la poussée des hypermarchés dès 1963", explique le journal spécialisé LSA, "le format s’est définitivement établi".

Aujourd’hui, les supermarchés occupent une place primordiale dans l’univers de la distribution. Ces derniers se sont adaptés au fil des décennies aux nouveaux modes de consommations des clients. Contrairement aux hypermarchés, qui connaissent un ralentissement, les supermarchés sont toujours très visités par les consommateurs malgré une tendance de plus en plus grande vers les circuits-courts et les produits locaux.

Marina Fabre, @fabre_marina


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

SOCIAL

Consommation

Produits verts, bio, issus du commerce équitable ou made in France….les marques multiplient les produits vendus comme écologiques, durables et responsables et les consommateurs prennent conscience de l’impact de leur choix sur l’environnement. Ces nouvelles pratiques de consommation doivent reposer sur des labels crédibles.

Gaspillage alimentaire invendus

200 grands groupes agroalimentaires s’engagent à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d’ici 2030

Ce sont des géants de l'agroalimentaire et ils viennent de rejoindre l'initiative "Champions 12.3" qui vise à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2030. Parmi eux Kellogg, McCain ou encore Unilever. Chaque groupe engagé doit pousser 20 de ses fournisseurs à s'investir dans cette...

Publicite climat 2 pixabay BH

Bruno Le Maire contre une interdiction systématique de la publicité pour les produits polluants comme les SUV

Le ministre de l'Economie, Bruno le Maire, s'est dit opposé mardi à une interdiction de la publicité sur les produits polluants, comme le demandaient la Convention citoyenne pour le climat et plusieurs propositions de loi, dont une récente du groupe Ecologie-Démocratie-Solidarité. Le ministre prône...

Publicite chaise vide CCO iStock FroggyFrogg

"L’autorégulation de la publicité est un échec", dénonce France Nature Environnement qui choisit la politique de la chaise vide

Après 12 ans de participation à l’organe de concertation de l’autorité de régulation professionnelle de la publicité, France Nature Environnement (FNE) claque la porte. Pour l’association, qui était la seule représentative de la défense de l’environnement dans cet organisme, celui-ci défend les...

Mode textile pixabay

Malgré les promesses du monde de la mode, les collections responsables restent marginales

Avec la prise de conscience écologique des consommateurs, les grandes enseignes de la fast fashion ont pris des engagements durables pour s'adapter à la clientèle. Mais, concrètement, cela se voit peu dans leurs collections. Chez Zara et HM, les collections responsables représentent environ 10 % de...