Publié le 09 novembre 2020

POLITIQUE

Donald Trump, diffuseur en chef de fake news, battu par Biden et les médias traditionnels

Pendant quatre ans, Donald Trump aura publié plus de 10 000 tweets en tant que Président. Il s’est agi, en 140 signes, d’un savant cocktail d’affirmations plus ou moins fausses, souvent en majuscules et point d’exclamations. Longtemps les réseaux sociaux ont laissé ses messages se propager. Mais l’élection de Joe Biden a été un déclic. Les médias ont repris leur rôle : diffuser des informations vérifiées, à commencer par les résultats du vote des Américains.

MSNBC coupe Trump Capture
Plusieurs médias dont NBC ont arrêté la diffusion en direct d'un discours de Donald Trump, qui affirmait avoir gagné l'élection.
@Capture

Avec le recul, on datera sans doute le moment où l’Amérique a compris qu’elle allait changer de président quand les grands médias américains ont coupé, en direct, le discours de Trump. Celui-ci continuait, contre toute évidence, à parler de sa victoire totale. Dans le même temps, Twitter, le canal préféré de Trump a commencé à truffer son fil de messages d’alerte.

Ils ont ainsi modifié le récit d’une Amérique sombre et haineuse assiégée par des fanatiques socialistes qui voudraient la mettre à feu à sang. Ils ont plutôt filmé les foules joyeuses, montré les feux d’artifice, les larmes de joie et constaté que si l’Amérique est bien divisée et armée, elle ne s’entretue pas. Ces images souriantes n’ont pas réussi à inverser complètement le récit tenu par les chaînes françaises qui ont beaucoup relayé le message trumpien, phénomène bien décrit par Télérama à travers ce florilège. De la menace de désordres, les chaînes sont passées à l’impossible transition, traquant les supporters trumpistes pourtant résignés.

Même Fox News n’y croit plus

Dimanche, Donald Trump continuait à nier l’évidence inventant un néologisme pour dénoncer ces médias coupables de lèse-mensonge. Le jeu de mots est intraduisible mais le sens en est : "Depuis quand les grands médias nuls donnent les résultats des élections ? Nous avons beaucoup appris depuis ces deux dernières semaines". Spectateur assidu de Fox News sur laquelle il prenait souvent la parole, Donald Trump devrait pourtant sentir le vent tourner car les médias du groupe de Rupert Murdoch ont changé de ton et, même eux, ne le soutiennent pas sur la fraude massive.

Dès le début, l’élection de Trump a été placée sous le signe des Fake News et des appels à la haine auxquels il a été si difficile, pendant quatre ans, de répondre par des informations vérifiées. Pourtant un premier coup d’arrêt a été porté par la campagne Stop funding Hate et la victoire électorale de Biden est un signe de vitalité démocratique salvateur. Le lent décompte des voix a permis aux Américains et au reste du monde de prendre conscience qu’il était vital de protéger leur vote mais aussi la liberté de la presse qui repose sur sa capacité à publier des informations vérifiées sans être insultée régulièrement par le Président des États-Unis.

Anne-Catherine Husson-Traore,  @AC_HT, Directrice générale de Novethic


© 2020 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

POLITIQUE

Politique

Les acteurs politiques sont les seuls à même d'activer les grands leviers qui permettront, à grande échelle, la transformation responsable de l'économie et de la finance. Des conditions sine qua nonpour s'orienter vers un modèle soutenable.

Vaccin Covid 19 Byjeng

[Édito] Emmanuel Macron renonce au vaccin obligatoire pour ménager une opinion publique devenue sceptique à la science

Pour mettre fin à la pandémie mondiale du Covid-19, il faut que 80 % de la population soit immunisée. Une réalité atteignable en 2021 avec une vaccination massive. Mais le gouvernement prend le risque de retarder un retour à la normale en ne rendant pas cette vaccination obligatoire. Une trop forte...

Europe union europeenne artJazz

L’État de droit, pomme de discorde européenne en pleine négociation budgétaire du plan de relance

Avant la seconde vague de Covid-19, l’heure était à la relance économique et l’Union Européenne avait, pour la première fois, acté le principe d’un plan de 750 milliards d’euros qui doit apporter 40 milliards à la relance verte française. Mais la Pologne et la Hongrie ont bloqué le processus parce...

Elisabeth Borne Conference covid 12 novembre teletravail LudovicMarin AFP Pool

Le gouvernement maintient le confinement en l'état et appelle à un effort "citoyen" sur le télétravail

Comme promis, 15 jours après la mise en place du deuxième confinement, le gouvernement est venu devant les Français faire état de son effet sur l'épidémie de Covid-19. Si les signes sont positifs, il n'y aura pas d'allégement du dispositif alors qu'une hospitalisation due au Covid-19 a lieu toutes...

MSNBC coupe Trump Capture

Donald Trump, diffuseur en chef de fake news, battu par Biden et les médias traditionnels

Pendant quatre ans, Donald Trump aura publié plus de 10 000 tweets en tant que Président. Il s’est agi, en 140 signes, d’un savant cocktail d’affirmations plus ou moins fausses, souvent en majuscules et point d’exclamations. Longtemps les réseaux sociaux ont laissé ses messages se propager. Mais...