Publié le 11 janvier 2019

NUMÉRIQUE

Voiture autonome, maison connectée, e-santé… L’intelligence artificielle prend le contrôle du CES 2019

De la voiture au sèche-linge en passant par la santé, l'intelligente artificielle (IA) est désormais omniprésente. Le CES 2019 de Las Vegas, qui réunit les petites et grosses entreprises de la tech, le prouve en montrant que celle-ci s'immisce dans chaque instant de nos vies. Mais elle soulève en même temps l'épineuse question de l'utilisation de nos données personnelles. 

Le CES 2019 se déroule à Las Vegas du 8 au 11 janvier.
©CTA

Romain entre chez lui après une longue journée de travail. Le four est déjà en marche, il l’a allumé lorsqu’il était sur le chemin du retour, grâce à son smartphone. La machine à laver est terminée, heureusement qu’il a pensé à la démarrer, à distance, lors de son déjeuner de travail. "Ok Google, ambiance cosy", lance-il en posant son sac, et les lampes s’allument instantanément, diffusant une lumière chaude.

Cette scène, qui ne se déroulait que dans les appartements des plus geeks d’entre nous, tend à se normaliser. Les Français sont de plus en plus attachés à ces nouveautés qui leur promettent de leur faciliter la vie. En témoigne le succès des enceintes connectées de Google ou d'Amazon. Selon une étude publiée par Médiamétrie le 19 décembre dernier, plus de 1,7 million de Français en utilisent pour écouter de la musique, faire leurs achats, écouter la radio… Derrière elles on trouve l'essor de l'intelligence artificielle (IA).

Google et Amazon, star de l'IA

Google Assistant et Amazon Alexa, qui font fonctionner ces assistants à domicile, sont les stars du CES 2019, le Consumer Electronic Show. Le salon des nouvelles technologies, qui se termine ce 11 janvier, est le rendez-vous incontournable des startups de la tech mais aussi des géants du numérique.

Lors de cet évènement, Google a annoncé que plus d’un milliard d’appareils seraient équipés de Google Assistant à la fin du mois. Après les enceintes, la première cible de ce programme sera les smartphones. Amazon, lui, va déployer son intelligence artificielle dans plus de 100 millions d’objets connectés, allant du lave-linge à la voiture.

La 5G au cœur des voitures autonomes

L'autre pôle d'attraction de cette édition 2019 est la voiture autonome. Hyperconnectées, ces véhicules reposent sur les deux piliers technologiques que sont l’intelligence artificielle et le développement de la 5G. Le premier permet aux voitures de s'insérer dans la circulation en toute sécurité, comme en témoigne cette vidéo qui a fait le buzz dans les allées du salon. On y voit une une Tesla qui part en dérapage sur route glissante aux États-Unis avant de reprendre seule le contrôle de sa trajectoire.

Le second est le réseau de prochaine génération de communication. Il va bien sûr améliorer la vitesse des échanges numériques tout en réduisant la consommation d’énergie. C'est grâce à ces progrès que, par exemple, Waymo, la filiale d’Alphabet Google, a ainsi annoncé, en décembre, le lancement de son service de taxis autonomes à Phoenix, en Arizona.

L'utilisation des données personnelles en question 

Même le secteur de la santé est investi par l’intelligence artificielle. "Nous faisons face à une importante vague d’innovations en matière de santé digitale, avec des technologies qui complètent et renforcent les traitements médicaux, et des patients qui reprennent le contrôle de leur santé en étant mieux informés et mieux suivis à distance", a constaté Steve Koenig, vice-président de la Consumer Technology Association (CTA), en charge de l’organisation du CES.

Reste que, surtout dans la santé, la question de l’utilisation de nos données personnelles pose question. Selon une étude publiée par des chercheurs de l’université de Berkeley, aujourd’hui, aucun pays ne détient de réglementations suffisantes pour bien protéger les données personnelles dans ce domaine. Ce sujet est même devenu un argument marketing pour les stars du salon.

Apple CES Iphone Las Vegas

Ainsi Apple, absent du salon, s'est payé tous ses concurrents en commençant par Google et Amazon en affichant sur une hauteur de douze étages d'un immeuble de LAS Vegas une affiche indiquant "Ce qui se passe sur votre iPhone, reste dans votre iPhone", parodiant le célèbre dicton sur la ville américaine (ce qui se passe à Las Vegas, reste à Las Vegas).

Marina Fabre @fabre_marina


© 2022 Novethic - Tous droits réservés

‹‹ Retour à la liste des articles

NUMÉRIQUE

Données personnelles

Avec Internet et les réseaux sociaux, tous les utilisateurs sèment des gigantesques quantités de données. Données qui sont utilisées à des fins publicitaires et parfois dans un but malveillant. Le RGPD, entré en vigueur le 25 mai 2018, est censé protéger les Européens.

Carrefour Alexandre Bompard metavers

Le métavers, un "far west" qu'il faut réguler

C'est le "turfu" du monde du travail. Le 18 mai, le PDG de Carrefour, Alexandre Bompard s'est réjoui d'avoir réalisé des entretiens d'embauche dans le métavers, cet univers virtuel censé être révolutionnaire. Un symbole de l'engouement des entreprises pour cette nouveauté qui se développe...

Metaverse gafam Fanny PARISE Me lanie Bultez

Fanny Parise : "Le métaverse de Facebook est un risque pour nos démocraties"

Le métaverse, ce terme venu tout droit de la science-fiction, désignant un monde virtuel via un casque de réalité augmentée, prend forme. Facebook vient d'annoncer la création de 10 000 emplois en Europe pour lancer cet Internet de demain. Pour l'anthropologue Fanny Parise, spécialiste de...

Dejan Dundjerski istock vaccination covid

Doctolib, Maiia, Keldoc… Les plateformes numériques françaises se lancent dans la course pour la vaccination

Alors que le gouvernement vise un million de personnes vaccinées d'ici la fin du mois, il a fait le choix de s'appuyer sur des plateformes numériques françaises spécialistes comme Doctolib, Maiia ou encore Keldoc pour booster sa campagne. Ces dernières vont gérer la prise de rendez-vous des citoyens...

Telephone messagerie Pixabay

Pour protéger leur vie privée, les utilisateurs de WhatsApp migrent en masse vers l’application sécurisée Signal

Signal est victime de son succès. L'application de messagerie instantanée sécurisée a vu affluer un nombre exceptionnel de nouveaux utilisateurs au point de créer des problèmes techniques. Une affluence provoquée par l'annonce des nouvelles règles d'utilisation de WhatsApp. À partir du 8 février,...